• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3097828

En Ville

Mis en ligne le 06/04/2009

Une nouvelle vie pour la Grand’Poste


Les investisseurs (les frères Berryer et le Hollandais Piet Rasenber) ont dévoilé le projet de réhabilitation de la Grand- Poste : un hôtel 4 étoile, des commerces de qualité et restaurant. Budget : 44 millions d’euros

Le projet «Grand-Poste» prend forme avec le dépôt de demande de permis d’urbanisme qui a été déposé mercredi dernier et avec vendredi, dans les locaux même de l’emblématique bâtiment du quai sur Meuse, de la présentation du projet en présence du bourgmestre Willy Demeyer, de l’échevin de l’Urbanisme Michel Firket.
Comme on pourra le lire dans le communiqué post conférence de presse :
« Grâce aux efforts conjugués des frères Berryer (on doit d’ailleurs le projet d el’hôtel 5 étoile Crowne Plaza Royal Sélys à Pierre Berryer) et de Piet Rasenberg, la Grand-Poste va retrouver une nouvelle jeunesse, un nouvel élan novateur et devenir un endroit incontournable en plein centre de la Cité Ardente. Les investisseurs vont s’entourer de partenaires privilégiés dont la stature internationale, la haute valeur ajoutée et la réputation unanimement reconnue constitueront des maillons majeurs pour le parfait déroulement des travaux.

C’est en 2002 que les façades et les toitures de la Grand-Poste ont été classées. La structure portante est entièrement en acier, exemple moderniste d’une conception exceptionnelle pour l’époque. En 2003, une première proposition d’achat à la Poste S.A. a été faite par Pierre Berryer. Mais ce n’est qu’en juillet 2006, après une troisième offre d’achat consécutive à une surenchère que l’offre est finalement acceptée par la Poste. Le début de la procédure de Certificat de Patrimoine commence en septembre 2007 : il sera enfin obtenu le 4 février 2009. En ce mois de mars 2009, la demande du Permis d’Urbanisme est déposée. Le début des travaux est prévu au premier semestre 2010 pour normalement se conclure à l’horizon 2012.»

« Avec le précieux concours du Bureau d’architecture Altiplan, un projet mixte a vu le jour : hôtel 4 étoiles, commerces de qualité et espace de parking. L’hôtel, aux normes 4 étoiles, comprendra 129 chambres, un centre de conférences et un restaurant en terrasse avec vue sur Meuse. Le tout sur une surface de 8.000 m². En ce qui concerne le Centre commercial de qualité, il disposera d’une surface nette de 4.000 m² (espace voûté et espace sous verrière), tandis qu’une zone de 2.000 m² sera dévolue à la circulation et au stock. Des surfaces commerciales d’un type tout à fait innovant s’étaleront sur tout l’espace avec une jonction directe vers le parking souterrain. Il est absolument nécessaire de créer un parking d’environ 700 places (dont 400 seront liées directement au projet Grand-Poste) qui sera réalisé en sous-voirie à l’initiative de la Ville. Un projet ambitieux à multiples facettes qui va donner des plus manifestes au centre de la ville en apportant des innovations dans le renouveau du quartier : avec I & C, la Grand-Poste revit au cœur de Liège !»

Et il y aura bien un parking

Et à propos de ce fameux parking, le 31 mars, le bourgmestre Willy Demeyer annonçait : «Une filiale de la régie communale autonome de Liège, intitulée « Filiale publique des Parkings à Liège », a été constituée ce 31 mars 2009. Ce nouvel outil, outre la Ville de Liège (via sa régie communale autonome), rassemble plusieurs partenaires : l’IGIL, la SPI+ et la SLF Holding. Il aura pour mission, conformément au Projet de Ville et au Plan Communal de Mobilité, de réaliser dans un premier temps deux parkings souterrains en ouvrage : celui du Quai sur Meuse et celui du Boulevard d’Avroy dont les capacités se situeront entre 500 et 700 places.
L’objectif poursuivi par la Ville à travers la création de ces deux parkings est triple :
- dégager l’espace public en surface pour améliorer la qualité de vie et de la mobilité ;
- réguler, par une politique tarifaire adaptée, le prix du parking en ouvrage à Liège ;
- augmenter l’attractivité du centre ville.

Ces deux nouveaux parkings souterrains s’intègreront dans la politique globale de stationnement à Liège qui, notamment, s’articulera sur plusieurs parkings-relais (avec navettes vers le centre ville) dont les études sont en cours.»
Willy Demeyer a confié la présidence de cette filiale, dont les organes sont composés de manière pluraliste, à l’Echevin Jean-Géry Godeaux.
Un groupe technique a d’ores et déjà été chargé de rassembler l’ensemble des données permettant de déterminer un échéancier réaliste et d’entamer, à bref délai, les procédures juridiques et techniques nécessaires. »
Avec ces nouvelles, il semble bien que la réhabilitation du quartier Cathédrale –Nord est maintenant vraiment en marche. Espérons que cela ne reste pas un vœu pieux…

Du siècle dernier…

Bâtiment connu de tous les Liégeois, l'ancienne Grand’Poste située rue de la Régence, a été édifié de 1894 à 1905 suivant les plans d'Edmond Jamar (1855-1929). Le bâtiment de style néogothique a été conçu avec les matériaux de l'époque. Ainsi, on retrouve une structure en métal visible dans l'ancienne salle des guichets faisant de l'œuvre la première à Liège qui intègre le fer en tant qu'élément important dans sa décoration intérieure.

Le style externe a été imposé par le ministre catholique des chemins de fer et des postes de l'époque, à savoir Jules Vandenpeereboom.
L'œuvre comporte une tourelle octogonale coiffée d'une flèche. Sa façade est décorée de blasons de plusieurs Bonnes Villes de l'ancienne Principauté et de statues représentant des bourgmestres en fonction aux XVe et XVIe siècles ou des corps de métiers.

Site Internet du projet des frères Berryer et Piet Rasenber : www.grand-poste.be


Les photos de haut en bas :

- Image virtuelle de la future nouvelle Grand Poste
- Image virtuelle du projet d’hôtel à l’angle des rues Matrognard et de la Régence, juste en face du futur commissariat de police
- Transformation de la salle des guichets
- Vue virtuelle du restaurant sur la terrasse
- La Grand Poste aujourd’hui





Gaston LECOCQ