• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3158286

Tourisme

Mis en ligne le 04/04/2009

Blegny-Mine 2009


Un bilan touristique en équilibre, un Musée International du Cyclisme prêt l’an prochain et une demande de reconnaissance au «Patrimoine mondial». Mais à visiter dès maintenant sans modération…
Chaque année, plus ou moins à pareille époque, nous vous parlons du Domaine Provincial touristique de Blegny-Line », pour vous en donner de ses nouvelles qui comprennent généralement le bilan de l’année écoulée ainsi que le programme de la saison. C’est que nous aimons particulièrement ce domaine touristique. Non seulement à cause de la convivialité de ses dirigeants, de l’ingéniosité et du professionnalisme de ceux-ci mais aussi et surtout, parce qu’il représente un potentiel de mémoire unique en Wallonie et en Pays de Liège, la mémoire des mines de charbon et de tous ceux qui y ont fait la richesse de la Wallonie. Ce qui n’est pas une mince affaire. Pour vous détailler tout ce que l’on peut y faire et voir (c’est vraiment une étape touristique et culturelle d’importance), nous vous renvoyons au site Internet de Blegny-Mine dont vous trouverez le lien direct en fin d’article.

140.000 visiteurs en 2008

La première chose que dira Abel Desmit, président du Conseil d’administration, lors de la conférence de presse de présentation du bilan et de la nouvelle saison : «Dès maintenant, le domaine provincial s’appellera tout simplement «Blegny-Mine ». Il enchaînera : « Conscient que la situation économique défavorable risquait d’avoir, au moins dans un premier temps, des conséquences défavorables sur la fréquentation des attractions touristiques, le Conseil d’Administration avait opté pour un budget 2008 prudent prévoyant une baisse de recettes de l’ordre de 5 %. Le budget « dépenses » fut bien évidemment adapté en conséquence.

Sur cette base, l’année 2008 s’avère finalement être un bon cru. En effet, si une baisse de fréquentation touristique s’est marquée au niveau du site de Blegny-Mine (- 7 %) et du bateau (- 6,5 %), la fréquentation du centre d’hébergement est restée stable et le nombre de locations du bateau pour les entreprises a même augmenté, ce qui a permis de boucler l’année avec un compte en léger boni par rapport au budget.
Le site a accueilli 90.300 visiteurs payants, dont 66.000 pour le fond, et la fréquentation globale, incluant notamment les manifestations spéciales, est estimée à ± 140.000 personnes.»
Les « manifestations spéciales » qui sont au nombre de 16, et qui ont été ont été organisées par et/ou sur le site en 2008, ont permis d’accueillir environ 30.000 visiteurs supplémentaires, la palme revenant entre autres à la Journée Italienne qui a accueilli plus de 10.000 personnes. La Journée des Associations Turques, dont c’était la première édition en 2008, a quant à elle accueilli plus de 3000 personnes.
Enfin, beaucoup plus récemment, le « Salon du vin » qui a été organisé les 6,7 et 8 mars dernier a, malgré la crise, amené quelques 4000 amateurs de grands crus sur le site de Blegny-Mine.
Pour ceux qui aiment les détails et pour, si besoin en était, démontrer que « Blegny-Mine » est une « affaire touristique solide et sérieuse », il faut savoir que le bateau « Pays de Liège» (qui fait partie des offres conjointes) a accueilli 23.274 passagers, a effectué 227 sorties, représentant 294 croisières différentes (deux croisières différentes pouvant parfois se combiner) avec des croisières « shopping à Maastricht » qui ont encore bien progressé, de même que les croisières Montage-Saint-Pierre. Au niveau des classes «Taupy» (organisées pour l’enseignement) 714 élèves ont profité des animations spécifiques organisées soit dans le cadre d’un séjour, soit en complément d’une visite, contre 734 en 2007 et 652 en 2006.

Par ailleurs, excepté en septembre, le bus DPPP (Découverte pédagogique du Patrimoine provincial), géré au départ de Blegny-Mine, a été utilisé au maximum de sa capacité durant les journées scolaires, des découvertes pédagogiques du Musée de la Vie Wallonne étant venues s’ajouter aux propositions depuis septembre 2008. C’est ainsi que 5.100 élèves ont profité du bus durant l’année 2008, contre 5.159 en 2007 et 4.723 en 2006. Le bus a effectué 145 voyages, contre 147 en 2007 et 140 en 2006.
Enfin, vous saurez tout si l’on vous dit qu’en 2007, le centre d’hébergement avait accueilli 4.154 nuitées et qu’en 2008, il en a comptabilisé 4.155.

2009 : en route vers la reconnaissance comme patrimoine mondial

Comme l’expliquera ensuite Jacques Crul, le directeur de Blegny-Mine : «L’année 2009 sera marquée par toute une série d’aménagements destinés à repositionner le site en mettant plus encore en évidence ses qualités patrimoniales et en améliorant la qualité de la découverte, dans la perspective d’une reconnaissance du site comme patrimoine mondial par l’UNESCO attendue pour juillet 2010, qui devrait y amener un public plus large et plus international.

Divers bâtiments du site font tout d’abord l’objet d’une inscription sur la liste de sauvegarde par le Ministre du Patrimoine de la Région Wallonne, en vue de leur classement comme éléments de patrimoine.
Plusieurs aménagements sont également programmés en 2009, avec l’aide financière de la Région Wallonne et de la Province de Liège, en vue d’améliorer la qualité de l’accueil et de la présentation : réadaptation du film d’introduction à la visite et du spectacle audio-visuel final ; remplacement du système d’audio-guidage du Puits-Marie ; réfection de la scénographie ; rénovation des étangs et thématisation de la paire amélioration du confort du centre d’hébergement ; réfection du puits n°1 ; achat de nouveau mobilier pour les restaurants et la salle polyvalente, intégration de la signalétique du site dans le nouveau graphisme provincial ; aménagement du parking. Par ailleurs, si des budgets peuvent être obtenus à cet effet, le directeur espère pouvoir améliorer le coefficient énergétique du site ; aménager un escalier pour la montée au terril et l’accessibilité du pourtour pour rendre la promenade praticable pour les PMR.
« Tout cela s’accompagne en outre d’une participation à une réflexion menée par la Province de Liège, le GRE et un tour operateur privé sur le problème de l’accueil des touristes à la gare des Guillemins. »

Les manifestations spéciales 2009 et croisières

Comme chaque année, le site de Blegny-Mine est le théâtre de nombreuses et sympathiques « manifestations spéciales ». Cette année encore on notera : la 5ème Journée Italienne le 31 mai, (la première pour le nouveau Consul d’Italie), une deuxième Journée des Associations Turques le 24 mai, Blegny-Mine en Fleurs le 21 mai, l’accueil de deux courses cyclistes (Championnat FCWB section Liège pour coureurs espoirs et élites sans contrat le 2 mai et Tour de Liège le 17 juillet) et de trois grandes randonnées néerlandaises (Steven Rooks Classic, ODS-Classic et Sint Geertruid – Provincie Limburg) drainant chacune plus de 3.000 participants, le 21ème Jogging des Vergers en Fleurs le 18 avril et la marche populaire de « Mortier c’est l’pied » (+ de 3.000 participants) les 3 et 4 octobre 2009.

Par ailleurs, de nombreuses croisières ont été programmées à l’intention du public régional, avec quelques nouveautés: une croisière « orchidées » à la montagne Saint-Pierre le 26 avril, une croisière Fête des Mères dans le cadre du Marathon de la Basse-Meuse à Visé le 10 mai, et deux croisières « sidérurgie » les 19 juillet et 23 août, qui serviront de test pour la mise sur pied d’un nouveau programme permanent à partir du printemps 2010. Blegny-Mine participe également activement à une réflexion menée par la Province de Liège sur le tourisme fluvial.

Le Musée International du Cyclisme (MIC) sera ouvert l’an prochain

Commencés l’an dernier, les travaux d’aménagement du futur Musée International du Cyclisme qui sera installé sur trois étages dans les anciennes installations de la tour de triage vont bon train. Comme le dira Paul Bolland, le gouverneur honoraire de la Province de Liège, président honoraire de Blegny-Mine et membre du Comité d’Accompagnement du Musée International du Cyclisme (CAMIC) : « Nous ne sommes pas encore sur les Champs Elysées, mais le sprint final est lancé. Je suis particulièrement heureux de voir ce projet ambitieux aboutir ».

Comme nous avons pu nous en rendre compte en visitant les lieux, l’aménagement intérieur de la superstructure , réalisé grâce au soutien de la Région Wallonne et plus particulièrement du Ministre du Tourisme Benoît Lutgen et du Commissariat Général au Tourisme, et des fonds FEDER dans le cadre du programme objectif II 2000-2006, vient d’être terminé pour un budget de ± 700.000 €.
Les travaux d’aménagement de la partie scénographique et du centre d’archives vont pouvoir débuter. Ceux-ci sont financés par la Province de Liège, sur le budget des crédits d’équipement « tourisme » gérés le député provincial Paul-Emile Mottard et la Fédération du Tourisme (270.000 €), et sont complétés par une aide du Ministre des Sports Michel Daerden, provenant des budgets « Loterie Nationale » dévolus au sport (5.000 €).
Outre le musée proprement dit, le Musée du Cyclisme comptera également un centre d’archives, des réserves, un atelier pour la création d’expositions et un espace « traiteur » pour l’organisation de cocktails et réceptions.
Pour la conception la conception scénographique, le MIC a pu compter sur la collaboration de Paul Christophe et de Ghislaine Piette, du Service des Expositions de la Province de Liège.

Ce musée sera assez exceptionnel puisqu’il parlera du cyclisme dans toutes ses déclinaisons : sportives évidemment, mais aussi sociologiques, culturelles, médicales etc… Il présentera des centaines de pièces provenant des quelques 700 pièces de l’ancien musée de Lavaux Sainte-Anne monté par un passionné Noël Grégoire (qui a rejoint l’équipe de Blegny-Mine) ainsi que les documents photographiques, papiers ou encore en mode vidéo d’un autre passionné : Guy Crasset. Ce dernier est d’ailleurs détenteur des archives héritée du regretté Théo Mathy, le spécialiste radio et TV des courses cyclistes.

Pour autant que des moyens humains et/ou financiers puissent être trouvés en vue d’en assurer son fonctionnement, via la Province ou toute autre institution, l’inauguration officielle du MIC pourrait avoir lieu lors de l’ouverture de la saison touristique 2010.
Contactés par le président honoraire Paul Bolland, Eddy Merckx et Jean-Marie Leblanc ont accepté de parrainer le MIC et c’est d’ailleurs pour cette raison que Jean-Marie Leblanc, l’ancien directeur du Tour de France au sein d’ASO, était aux côté de Paul Bolland, des membres de Blegny-Mine et des promoteurs du MIC lundi dernier.

Blegny-Mine, c’est, comme nous l’écrivions en début d’article, l’un des sites qu’il ne faut absolument pas manquer si vous passez par le Pays de Liège. Et pour tout savoir sur ce que l’on peut y trouver, les horaires, les prix, les possibilités nombreuses etc… une seule adresse : www.blegnymine.be

Les photos, de haut en bas :
- L’impressionnant site minier..
- Vue générale de Blegny-Mine avec le site minier et son terril, les plaines de jeux, les centres d’entraînement professionnels de football et de tennis de table, le centre d’hébergement.
- Visite sous terre
- C’est là qu’ont travaillé des milliers de mineurs de tous pays…
- Pendant la conférence de presse, de gauche à droite : Paul Bolland, Jean-Marie Leblanc, Abel Desmit, Jacques Crul et Marc Bolland, le bourgmestre de Blegny.
- Une des salles du future Musée International du Cyclisme (MIC)
- Le portail rouge : l’entrée du MIC.
- Le logo du site avec Taupy.







Gaston LECOCQ