• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3113744

En Ville

Mis en ligne le 19/03/2009

Si tu n’as pas ta ceinture, fait gaffe, on va sévir à Liège…


La sécurité routière étant l’affaire de tous, le Corps de Police de Liège s’emploie à sensibiliser les automobilistes à acquérir les bons réflexes lorsqu’ils prennent leur véhicule.

Et comme l’écrit un récent communiqué de Christian Beaupère, chef de corps de la zone de police de Liège : « Nous sommes satisfaits de constater, selon les résultats des derniers comptages réalisés par l’Institut belge pour la Sécurité routière, qu’en 2007, plus de 77 % des conducteurs belges s’attachaient à l’avant alors qu’en 2003, ils n’étaient qu’un peu plus de 52%. En ce qui concerne les passagers avant, le taux de port de la ceinture est passé de 65% en 2003 à 80% en 2007. »

Et de poursuivre : « Ces résultats nous encouragent à persévérer dans l’information et la surveillance sur l’utilité de porter la ceinture de sécurité. C’est pourquoi, dans la continuité de la campagne menée par l’IBSR depuis un mois, nous mettons en place une série d’actions de prévention et de répression visant à inciter les conducteurs à porter leur ceinture de sécurité.»

Une campagne en trois temps…et trois possibilités si vous êtes pris en défaut

Il explique ensuite le déroulement de la campagne pour le port de la ceinture de sécurité : « Notre campagne se déroule en trois temps. La première se termine actuellement et a consisté en une distribution de folders sur les parkings de plusieurs grandes surfaces de la Ville. La seconde a démarré ce mercredi 18 mars, et la troisième phase débutera la semaine suivante. »

« Lors de la deuxième étape, des équipes de motocyclistes sillonneront les rues de la Cité ardente à la recherche de contrevenants. Une fois interpellés, ces derniers auront le choix, soit de s’acquitter de l’amende, soit de se faire conduire en un lieu où sera situé notre simulateur « crash test », afin de tester ce dernier et par là-même, prendre conscience du danger encouru en cas de non-port de la ceinture. Cette alternative à l’amende a reçu une attention positive de l’ensemble des Substituts du Parquet de Police de Liège.
La dernière phase sera, elle, exclusivement répressive. Nous espérons que d’ici là, un maximum d’automobilistes liégeois aura compris l’importance de toujours boucler leur ceinture de sécurité avant de prendre la route. »
Voilà vous êtes prévenues et prévenus…Un clic vaut quand même mieux qu’une «claque»…





Ga.L