• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3096723

Culture

Mis en ligne le 28/02/2009

Publication d’un nouvel ouvrage consacré aux infirmeries monastiques à l’Institut du Patrimoine wallon.

La collection des « Dossiers de l’IPW » (Institut du Patrimoine wallon) vient de s’enrichir d’un septième ouvrage consacré aux Infirmeries monastiques. Les soins de santé dans les abbayes de Wallonie, du Moyen Âge aux Temps modernes. L’ouvrage a été présenté ce mercredi 18 février dans les caves romanes de l’abbaye de Villers-la-Ville en présence de Mme Laloy, Gouverneur de la Province de Brabant wallon et Présidente de l’asbl en charge de la gestion du site.

Œuvre collective, ce dossier est signé par des archéologues, des historiens, des anthropologues et des médecins. Il décline la problématique des infirmeries de la médecine monastique à travers sept abbayes de Wallonie : Aulne, Floreffe, Orval, la Paix-Dieu à Amay, Saint-Jacques et Saint-Laurent à Liège, Saint-Martin à Tournai, Stavelot et Villers-la-Ville. Cet échantillon offre une grande richesse documentaire d’ordre archéologique, archivistique ou anthropologique.

Si l’on connaissait déjà l’importance des fresques énigmatiques de l’abbaye de Floreffe et le cas des trois infirmeries de l’abbaye de Villers, il faut tenir compte depuis peu de l’intérêt archéologique exceptionnel de l’infirmerie de Saint-Jacques récemment découverte en plein cœur de Liège. On a également conservé des témoins plus récents comme les caves de l’abbaye d’Aulne ou la pharmacie et le jardin des infirmes en Villers-en-Brabant. L’ensemble le mieux préservé pour cette période est l’infirmerie de la Paix-Dieu à Amay.

En matière d’archives, le riche fonds bibliothécaire de Saint-Jacques éclaire le savoir médical de cette abbaye au bas Moyen Âge. Une approche nouvelle des soins de santé dans les abbayes au 18e siècle est aussi possible à travers le registre d’observations cliniques à l’abbaye d’Orval ou les archives de la pharmacie de l’abbaye de Villers.

Enfin, les études de quelques sépultures choisies à Stavelot montrent tout l’intérêt d’une approche pluridisciplinaire de la question de la médecine en milieu monastique.

Les Dossiers de l’IPW, 7, Namur, imprimerie Massoz, 142 p. Prix : 20 €
Diffusion : Groupe Luc Pire