• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3201456

En Ville

Mis en ligne le 19/01/2009

Ras-le-bol des bulles à verres saturées !



L’échevin de la Propreté publique trouve cela scandaleux montre Intradel et l’asbl Terre du doigtet va demander des dédommagements

Beaucoup de Liégeoises ou de Liégeois auront remarqué ces deux dernières semaines que les bulles à verre, qu’elles soient enterrées ou en surface, n’avaient plus été vidées depuis pas mal de temps. Certains ont pu penser que cela était dû aux conditions climatiques défavorables de ces derniers temps qui pouvaient être la cause de cet état d efait. D’autres se sont plaints auprès des services de l’échevin André Schroyen. Pour l’échevin s’il y a eu des disfonctionnements, ils ne sont pas imputables à la Ville et il vient de s’en expliquer ce lundi après-midi.

« J’ai reçu récemment de nombreuses plaintes de citoyens excédés par l’état pitoyable des sites de bulles à verres (voir les photos) » déclare André Schroyen qui poursuit :
« L’Echevin de la propreté publique que je suis ne peux que partager ces récriminations.

N’ayons pas peur des mots : la situation est tout simplement scandaleuse !»
Il tient aussi à oréciser en montant du doigt deux autres intervenants dans le dossier : «Face à cette situation, je tiens à apporter certaines précisions importantes : la vidange et le nettoyage des sites de bulles à verres relèvent de la responsabilité de l’Intercommunale Intradel, laquelle emploie pour ce faire un nouveau sous-traitant depuis ce 1er janvier 2009 : l’ASBL “Terre”.
Les plaintes adressées par les citoyens ont été relayées régulièrement (faxs, e-mails, contacts téléphoniques) à Intradel. J’ai moi-même eu un contact ce week-end avec un haut responsable de l’Intercommunale pour dénoncer cet état de fait.
La Ville avait pourtant été proactive dans ce dossier, puisque nous avions rencontré “Terre” le 19 décembre 2008 pour leur exposer concrètement nos attentes et l’étendue de leur mission.
Pour des raisons évidentes d’hygiène, de sécurité et de salubrité publiques, le Service Propreté de la Ville essaye évidemment depuis début janvier de compenser les manquements et déficiences de “Terre”. La Ville ne dispose cependant pas du matériel nécessaire pour vider les bulles à verres et ne peut par conséquent qu’enlever les dépôts et bouteilles qui s’amoncellent au pied des bulles à verres qui, elles, continuent de déborder ».

L’échevin va réclamer des dédommagements

Visiblement très en colère, André Schroyen poursuit : « Cette situation est intolérable et ne peut perdurer plus longtemps. Je proposerai donc au Collège d’écrire officiellement à Intradel pour: d’une part, réclamer un dédommagement sur la cotisation Intradel du fait de services non rendus en matière d’accès aux bulles à verres, avec récupération via amendes à charge de l’opérateur défaillant ; d’autre part, demander de prendre des mesures d’office pour faire exécuter le travail par un autre entrepreneur, et ce aux frais de “Terre”.
Je ne peux évidemment que déplorer le manque total de professionnalisme de ce nouvel opérateur qui, en l’espace de quelques jours à peine, à réduit à néant quatre années d’efforts conjoints (Service Propreté, police, collecteur, citoyens,...) pour que Liège puisse, enfin, se targuer d’être une Ville Propre. »
Et de conclure : « Car - et j’aime le répéter - une Ville propre, c’est l’affaire de tous !
Je tiens donc une fois encore à remercier vivement les citoyens pour leurs efforts et leur indispensable collaboration dans ce véritable défi. Je ne peux que m’associer à leur amertume et leur colère face à de telles situations susceptibles de les démotiver.
Les autorités liégeoises ont, elles aussi, je pense, prouvé leur engagement total en la matière.
Aux entreprises rémunérées pour effectuer des missions précises de propreté de les exécuter désormais correctement... et de montrer l’exemple ! J’y veillerai personnellement.»

On ne peut être plus clair…

Les photos :
site de bulles à verres situé Place du Gravier à Chênée.
- site de bulles à verres enterrées situé place Andréa Jadoule à Angleur,





Ga.L