• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3125745

En Ville

Mis en ligne le 05/01/2009

Les décisions du dernier Collège communal de l’année 2008

Le Collège communal de la Ville de Liège qui s'est réuni à l'Hôtel de Ville, le mercredi 31 décembre 2008, sous la présidence de Willy Demeyer a finalisé de nombreux dossiers et notamment

Rénovation et construction de trois commissariats de police

C’est ainsi que le Collège communal a marqué son accord sur l’engagement de nombreux dossiers de travaux qui concernent la rénovation, l’aménagement ou la construction de commissariat de police. Le montant engagé est de 1.807514 € et concerne trois commissariats de quartier.
Guillemins
Il s’agit de la construction d’un nouveau commissariat qui remplacera celui de la rue de Serbie dont les locaux sont inadaptés et inadéquats aux missions de proximité et de sécurité confiées à la police dans un quartier amené à connaître un développement important notamment par la présence de la nouvelle gare et la réorganisation urbanistique. Ce nouveau commissariat sera implanté au coin des rues Varin et Lesoinne.
Sur proposition du bourgmestre, le Collège a désigné le bureau d’étude DELGOFFE de Chaudfontaine en tant qu’adjudicataire du marché relatif à une mission complète portant sur la conception, les études détaillées en ce compris les études de stabilité et de technique spéciale, la planification et la coordination des études, la mission de coordination sécurité ainsi que le contrôle d'exécution, la direction et la surveillance des travaux. Le montant de la somme engagée est de 183.711 €.
Chênée
Les locaux de l’actuel commissariat de police hébergé dans les locaux de l’ancienne maison communale de Chênée ne répondent plus aux exigences en matière d’accessibilité pour les PMR et d’accueil des citoyens. Il convenait donc de rénover et moderniser l’ensemble des locaux du commissariat et dans la foulée rénover et moderniser également l’ensemble du bâtiment qui abrite également l’antenne administrative de Chênée.
Sur proposition du Bourgmestre, le Collège a désigné le bureau d’études AUPA de Verviers, en tant qu’adjudicataire du marché relatif à une mission complète portant sur la conception, les études détaillées en ce compris les études de stabilité et de technique spéciale, la planification et la coordination des études, la mission de coordination sécurité ainsi que le contrôle d'exécution, la direction et la surveillance des travaux dans le cadre de la rénovation complète de la maison communale. Le montant de la somme engagée s’élève à 277.401 €.
Jupille
Le projet consiste en l’aménagement, la réorganisation et la rénovation des bâtiments constituant le complexe communal de la rue Chaffnay à Jupille qui abritent notamment le commissariat et la Mairie de Quartier Le montant des travaux s’élève à 1.426.429 €, imprévus et révision contractuelle compris. Le marché a été attribué à la S.A. WUST de Malmédy.

Nouvelle plate-forme d’observation au point de vue de la Citadelle

Liège est une ville touristique. De plus en plus de touristes étrangers visitent la Cité ardente. De nombreux cars de touristes débarquent les visiteur sur les hauteurs de la Citadelle afin d’avoir un point de vue inégalable sur l’ensemble de la ville.
C’est ai !nsi que le collège, sur proposition du bourgmestre a décidé de faire réaliser une plate-forme d’observation, sécurisée, au point de vue de la Citadelle. Elle s’intégrera parfaitement dans le contexte de la promenade des Coteaux qui s’étend Pierreuse à l’esplanade Vivegnis.
Le montant de la réalisation s’élève à 207.469 €.


Etrennes pour le Resto du Cœur...

Dans le cadre du Plan Fédéral des Grandes Villes, le Collège a engagé la somme de 182.533 euros pour la réorganisation et la rénovation des locaux du « Resto du Cœur », rue Raymond Geenen à Bressoux.

...et pour la Maison intergénérationnelle.

197.120 euros ont également été engagés pour la rénovation et l’extension des bâtiments de la Maison intergénérationnelle d’Outremeuse – Amercoeur, rue Raes-de-Heers, 13. Cette maison est ouverte depuis le 11 mars 2006 et vise à mettre en relation jeunes et moins jeunes, en veillant à impliquer les acteurs socio-culturels du quartier.
L’objectif est de faire de ces actions intergénérationnelles un levier de changement du regard porté sur les relations entre les générations en vue de faciliter l’entraide et l’échange entre les âges.





Ga.L