• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3113974

En Ville

Mis en ligne le 19/12/2008

Feu d’artifice du passage à l’an 2009

























Il sera, comme l’an dernier, tiré de la Citadelle le 31 décembre 2008 à 24h00 ou le 1er janvier 2009 à 00h00. Il durera environ 9 minutes et sera visible de partout…
Depuis longtemps, dans toutes les grandes villes européennes, et dans le monde en général, le passage à l’an neuf est matérialisé par des festivités publiques dont le point d’orgue est l’organisation d’un feu d’artifice.
Le 31 décembre 2007, la ville de Liège (Echevinat Tourisme-Urbanisme-Environnement) a ainsi pu organiser, pour la 1ère fois, un grand spectacle pyrotechnique, grâce à un partenariat financier avec la Loterie Nationale. Vu le succès rencontré et l’attente du public, l’initiative sera renouvelée cette année avec le même partenaire. L’événement clôturera avec bonheur les illuminations de fin d’année au centre-ville et s’inscrit de plain-pied, dans le volet touristique inclus dans le Projet de Ville 2007-2015.

En pratique

Comme en 2008, le feu d’artifice de la Saint-Sylvestre 2009 sera tiré de la Citadelle, près du point de vue du boulevard du 3ème Génie.
Cet endroit se prête admirablement bien pour une visibilité maximale d’une grande partie de la ville et au-delà ; ce feu sera également visible des quartiers situés «derrière » la colline de la Citadelle (Sainte-Walburge, Tawes, Thier-à-Liège, Rocourt…). Il présente également de nombreux avantages au point de vue sécurité puisqu’il n’y a aucune habitation proche, ni passage de public.
Il s’agira d’un feu d’une durée relativement courte mais particulièrement intense et exclusivement «grand aérien», faisant abstraction de tout tableau pyrotechnique au sol.
Il sera précédé, 3-4 minutes avant minuit, de fusées d’annonce toutes les 20 secondes ou de «marrons d’air» (un marron d’air est une fusée d’artifice dont le but est de faire du bruit... il ne provoque aucune couleur si ce n'est un flash blanc, il sert généralement a prévenir les spectateurs que le spectacle peut commencer ou terminer...Ndlr).
Le feu proprement dit démarrera le 31 décembre à minuit et durera environ 9 minutes.
Tenant compte des aspects de qualité et de quantité demandée pour ce tir, en fonction du budget alloué, le feu sera confié à la Société Euro-pyrotechnie de Bruxelles.

D’où le regarder ?

Le feu d'artifice sera visible pour la plupart des habitants de la Ville et bien au-delà, puisqu' il sera tiré du point le plus haut de la Ville (une centaine de mètres au-dessus du niveau de la Meuse). Les meilleurs points de vue suggérés :
- Rive droite de la Meuse, pour la perspective générale et les reflets sur la Meuse :
quai Sainte-Barbe et quai des Tanneurs (nouveauté : chalet à champagne, à
prix démocratique, «Champagne-sur-Meuse» ); place Jehan le Bel, quai Van
Beneden, quai de Gaulle, quai Marcellis, quai Godefroid Kurth
- Rive gauche pour la proximité du lieu de tir : dalle de la rue St Georges (entrée
du Musée de l’Art wallon) et place Saint-Barthélemy; place Saint-Léonard
- Ponts de la Meuse : pont Maghin, pont des Arches, pont Kennedy
- de plus loin : Grivegnée haut, Jupille haut, Wandre haut, Cointe (spécialement du point de vue du bd Kleyer), Sart-Tilman…

ATTENTION : se rendre directement à la Citadelle pour voir le feu est déconseillé, peut entraver la sécurité du feu d’artifice et retarder le départ du spectacle ! La circulation automobile et piétonne y seront interdites, dès le
début d’après-midi du 31 décembre jusqu’à 1 h du matin, sur le boulevard du
14ème de Ligne (à partir du rond-point en face de l'hôpital), bd du 2ème
Lanciers et bd du 3ème Génie.





Ga.L