• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3202391

Société

Mis en ligne le 03/12/2008

La Ville de Seraing et les dons d’organes

A l’initiative de Mme Mireille Franzen, échevine de l’Etat civil, durant la semaine du 8 au 12 décembre, le service de « Population », sis Hôtel de Ville, quai des Carmes, habilité à recevoir les déclarations en matière de don d’organes, présentera au public une documentation relative à ce sujet, éditée par le Service Public Fédéral Santé publique.
Le but de cette opération consiste à sensibiliser le public sur les aspects et les modalités pratiques de la loi du 13 juin 1986, d’application depuis 1987, basée sur le principe de la solidarité, qui stipule notamment que toute personne n’ayant pas manifesté une opposition de son vivant est supposée être d’accord avec le prélèvement éventuel après sa mort.
En pratique, trois possibilités sont offertes au citoyen :
1 - Si celui-ci approuve la loi, il ne devra accomplir aucune formalité, mais un membre de sa famille au premier degré pourra toujours s’opposer à un prélèvement et il lui sera donc conseillé de renseigner les proches de son opinion.
2 - S’il désire manifester sa volonté de don éventuel, il devra remplir un formulaire de demande au service « population » et dans ce cas, personne ne pourra s’opposer au prélèvement.
3 - S’il s’oppose au prélèvement, il devra remplir un formulaire de refus au même service. Dans ce cas, aucun prélèvement ne sera autorisé.
Pour les points 2 et 3, la volonté ainsi manifestée est transmise par le service de « Population » à une Banque de données du Ministère de la Santé Publique via le Registre National. Ces données sont obligatoirement consultées en cas de décès.