• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3097656

En Ville

Mis en ligne le 02/12/2008

Le bourgmestre Willy Demeyer satisfait de la Saint-Nicolas des étudiants nouvelle mouture !

Cette année, la traditionnelle Saint-Nicolas des étudiants a été organisée à Liège du dimanche 30 novembre en soirée, jusqu’aux petites heures de ce mardi 2 décembre. Et cette année aussi, le bourgmestre Willy Demeyer est particulièrement satisfait de la façon dont elle s’est déroulée. Il l’a fait savoir au-travers d’un communiqué envoyé aux rédactions.

« Le bilan de la première nuit est globalement positif, puisqu’aucune arrestation n’a été opérée par les services de police. En effet, seules quelques bagarres sans conséquence grave ont été signalées. Les services de Police ont dû intervenir à 4 reprises pour faire diminuer la sono au sein de la soirée organisée sous le chapiteau du Val Benoît.
Deux établissements situés dans le Carré n’ont pas respecté l’ordonnance de Police signée par mes soins et ont installé des pompes à bière sur la voie publique. Des procès verbaux ont été rédigés. Le lundi, les contrevenants étaient à nouveau en infraction.
Du point de vue médical, pour la nuit de dimanche, 21 appels ont été reçus.
En ce qui concerne la journée de lundi et la nuit, les surveillances mises en place autour de différents établissements scolaires du secondaire ont été efficaces. Les policiers ont dû intervenir afin de calmer certains étudiants qui lançaient des œufs et de la farine, mais aucun appel n’est parvenu aux services de police signalant des incidents. Deux étudiants ont cependant été arrêtés administrativement suite à un différend.
2200 étudiants ont participé au cortège sillonnant les rues de la Cité. Tout s’est déroulé comme prévu dans un esprit festif.
Le bilan médical en début de soirée était de 6 transferts pour coma éthylique.
La nuit, le dispositif policier est resté mobilisé et a procédé à 8 arrestations : 1 ivresse publique, 3 arrestations administratives pour troubles de l’ordre public et 4 arrestations judiciaires suite à une agression. Le bilan médical est de 9 interventions. »

« Par ailleurs, toutes les conditions techniques liées à la prévention des incendies et à la sécurité du chapiteau du Val Benoît, qui avaient été imposées de manière stricte aux organisateurs, ont été respectées. Ces derniers ont activement et efficacement collaboré avec le service de la Sécurité et de la Salubrité publique. La politique de tolérance zéro appliquée dans cette matière depuis plusieurs années par la Ville de Liège, dans un climat de concertation avec les organisateurs de ce type de manifestation, semble porter ses fruits.
Le bilan «propreté» s’est également avéré très positif ; en effet, le cortège des étudiants ne coïncidant pas avec le jour du dépôt des ordures ménagères (sacs jaunes), qui a lieu habituellement le mardi au centre-ville, les services de la Propreté de la Ville ont pu observer une diminution des dégâts liés au surplus de déchets.
Ces mêmes services ont cependant dû intensifier leur action au centre-ville le lundi matin, moment où un nombre important d’étudiants se sont déplacés en provenance du site du Val Benoît vers le Carré.
L’association des commerçants s’est montrée quant à elle satisfaite du déroulement de cette édition 2008 et a particulièrement apprécié cette nouvelle formule.
Le Collège communal remercie les étudiants pour leur collaboration. Ces derniers ont compris et respecté l’activité des commerçants, ainsi que ses conséquences pour la vie économique et sociale de notre Cité. »