• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3099139

En Ville

Mis en ligne le 01/12/2008

Crowne Plaza Liège


Le gros œuvre est terminé. Cet hôtel 5 étoiles ouvrira ses portes en automne 2009 rue Mont Saint-Martin. Une superbe réalisation, dont nous avons visité le chantier

Lorsque le 8 novembre 2005 ( voir Proxi-Liège du 9 novembre 2005), une conférence de presse sur les lieux, annonçait que deux superbes propriétés historiques du Mont Saint-Martin les Hôtels de Sélys-Lonchamps et des Comtes de Méan (en piteux état à l’époque) étaient destinés à devenir un hôtel 5 étoiles dans le giron (excusé du peu) des Crowne Plaza ; de très «grands» journalistes liégeois, n’avaient pas hésité à railler et à se moquer du projet, ce qui n’était pas notre cas.
Et même si le projet a pris près d’un an de retard (en cause des fouilles exécutées au pied de la muraille de Notger par le service du Patrimoine de la région wallonne, c’était une obligation légale) on en est aujourd’hui à la fin des travaux du gros œuvre. On peut situer le projet de cet hôtel prestigieux dans ceux (et ils sont rares) qui n’ont pratiquement pas connu de gros avatars au cours de leur réalisation, puisque ce vendredi 28 novembre, une nouvelle conférence de presse nous annonçait son ouverture pour l’automne 2009, c'est-à-dire dans une année… Pour suivre l’évolution de ce gigantesque chantier au cœur de la ville, nous vous invitons à lire les articles que nous avons publiés les 24 avril et 5 mai 2006

Conférence de presse et visite des lieux

La conférence de presse de vendredi, initiée par le directeur général de ce nouvel hôtel «le Royal Sélys» (c’est en tout cas le nom qu’on lui avait donné au début, mais personne, moi non plus d’ailleurs, n’a demandé s’il le conservait) , Nabil Seggaï (à qui l’hôtel Bedford de Liège, aujourd’hui Ramada doit sa renommée) et l’investisseur parisien Olivier- Noël Martin et son associé Silvio Petta, rassemblait, outre la presse liégeoise, le bourgmestre, Willy Demeyer et l’échevin du Tourisme Michel Firket, le ministre de l’Economie, de l’Emploi, du Commerce Extérieur et du Patrimoine de la Région Wallonne, Jean-Claude Marcourt, ainsi que Paul-Emile Mottard, député provincial en charge de la Culture et du Tourisme.

Y étaient aussi invités d’autres personnalités représentant tous les secteurs tant politiques que culturels, associatifs, d’affaires, etc… Le but : présenter l’état d’avancement du projet et faire une visite des lieux.
Comme le dira Olivier-Noël Martin : «On dit que ce sera un hôtel 5 étoiles. D’accord, mais ce ne sera pas spécialement un endroit de luxe à tout prix. Nous voulons que ce soit un hôtel ouvert à tous, pas seulement les étrangers de passage, mais aussi pour les Liégeoises et les Liégeois. Nos installations, c'est-à-dire les restaurants, le bar-club, les salles de réunion, mais également le SPA (Centre de mise en forme) avec sa piscine, sa salle de fitness, massage etc…, sa salle de bal d’une capacité de 400 personnes, ses 12 salles de réunion, doivent être tout autant accessibles à nos clients qu’à tous les liégeois.»
Pas peu fier de cette réalisation, Olivier-Noël Martin expliquera aussi : «D’ici quelques jours, le 19 décembre, l’entreprise de construction quittera les lieux. Le gros œuvre sera terminé. Il s’agira alors de terminer tout le reste. Nous espérons l’ouverture pour l’automne 2009. Quand je suis arrivé à Liège il y a 4 ans, j’avais le sentiment que quelque chose allait se passer à Liège. Aujourd’hui, je peux dire qu’il se passe quelque chose à Liège. »

Et lorsqu’il évoquera le retard d’un an qui n’a pas trop entamé le budget, Jean-Claude Marcourt précisera : «Je ne peux qu’être satisfait de l’avancement du chantier même si avec ma casquette de «économie», je vous ai bousculé pour que vous restiez dans les délais pour l’obtention de la prime à l’investissement et qu’au même moment avec ma casquette «patrimoine» je faisais arrêter votre chantier pour les fouilles archéologiques ». Jean-Claude Marcourt reprenant son rôle « économie » dira aussi toute sa satisfaction parce que «cet hôtel va permettre la création d’une centaine d’emplois ». Ce qui, il faut le reconnaître, en ces temps de crise, ce n’est pas rien…
Le bourgmestre quant à lui évoqua une désagréable visite de l’immeuble : « C’était en 2000 et les Anciens combattants qui occupaient l’hôtel des Comtes de Méan m’avaient fait visiter le bâtiment qui appartenant à la Ville. Ils m’ont fait monter le sur le toi, mais comme j’ai le vertige, j’ai failli tomber dans le vide…Sans mes collaborateurs… »

Enfin, Michel Firket ne put montrer que sa satisfaction devant cette réalisation qui s’achève, rappelant au passage que le quartier était véritablement en train de se reconstruire, évoquant entre autre, la future nouvelle gare du palais, les nouveaux appartements de la Cour Saint-Hubert et se tournant vers Olivier-Noël Martin : « Sans oublier que d’ici peu vous aller déposer une demande de permis d’urbanisme pour la construction d’immeubles qui vont véritablement refaire du Cadran, une nouvelle place conviviale»…

Petit incident : deux conseillers communaux, Brigitte Ernest (Ecolo) et Raphaël Miklatski (MR), on voulu profiter de la présence de la presse pour intervenir, mais leur micro ne fonctionnant pas et compte tenu du brouhaha provoqué par cette « intrusion » dans la conférence de presse, personne n’a entendu ce qu’ils disaient. Je me demande d’ailleurs comment ils réagiraient si, lors d’un Conseil communal, la presse se mettait à demander la parole…. Ceci étant dit, ne boudons pas notre plaisir d’en apprendre un peu plus sur ce qui sera, sans nul doute, le troisième gros événement de 2009, l’inauguration du « Crowne Plaza de Liège », après les inaugurations du « Grand Curtius » et de la nouvelle gare des Guillemins.

Quelques chiffres et détails

Cet ensemble de 13.000 m2 bâti, intègre une construction nouvelle « Sauvenière » (en bas de la rue de la Montagne et le long de la rue Basse-Sauvenière, la refonte intérieure de «l’hôtel des Comtes de Méan » et la mise en valeur de «l’hôtel de Sélys-Longchamps », classé au patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Les plans et les choix décoratifs sont maintenant figés ; la presque totalité des fournisseurs est choisie et pour la grande majorité d’entre-eux, la société a fait appel à des entreprises régionales ; le gros œuvre se termine et l’entreprise de construction quittera le chantier, qui aura duré 18 mois, le 19 décembre 2008 ; une équipe de direction se met en place, avec l’arrivée au poste de Directeur Général de Monsieur Nabil Seggaï (ex Bedford Liège) et de Monsieur Thierry Granville (ex Accor et Barrière) comme Directeur Général Adjoint. Ils superviseront le chantier, embaucheront leurs équipes et prépareront l’ouverture prévue dans moins d’un an.

Composition du complexe

126 chambres dont 34 chambres VIP, 6 junior suites, 9 suites ainsi que
3 chambres pour personnes à mobilité réduite ; une salle de réception permettant d’accueillir jusqu’à 400 personnes ; 12 Salles de réunions à la lumière naturelle de 8 à 250 personnes ; 1 café - brasserie « Le Méan » » de 100 places ; 1 restaurant gastronomique «Le Sélys »» de 50 places avec une terrasse plein sud ; 1 club – bar ; 1 Parking de 70 places ;- 1 SPA de 1.200 m2 comprenant piscine, jacuzzi, sauna, salles de fitness et un centre de soins de 10 cabines.
Investissement privé d’environ 28 millions d’euros.

Par ailleurs, cet hôtel qui sans nul doute sera «un plus» pour Liège et sa région a été conçu pour fonctionner avec des moyens énergétiques les plus sophistiqués et répondant aux normes les plus strictes concernant le respect de l’environnement avec notamment : une Isolation et une enveloppe énergétique du bâtiment ; chauffage et production d’eau chaude sanitaire avec chaudières au gaz à condensation ; climatisation et pompe à chaleur à récupération d’énergie ; ventilation double flux avec système de récupération à haut rendement ; gestion et économie des consommations d’eau avec la réalisation d’un réseau de distribution d’eau séparé pour les WC, urinoirs et robinets d’entretien sur l’entièreté du bâtiment. L’eau disponible en sous sol sera pompée, filtrée et stockée. Cette technique permet des économies significatives sur les consommations d’eau de distribution. Et enfin : optimisation des consommations électriques et gestion de l’éclairage.




Les photos de haut en bas :
- Vue virtuelle de la façade du Crown Plaza Liège, rue Mont St Martin
- Pendant la conférence de presse, de gauche à droite, Willy Demeyer, Jean-Claude Marcourt, Olivier-Noël Martin, Nabil Seggaï
- L’ancienne salle de bal aujourd’hui.
- La salle de bal et de réception restaurée.
- L’espace réservé à la piscine dans le SPA.
- L’emplacement du club-bar.
- Les deux hôtels de maître aujourd’hui.
- Vue tridimensionnelle de l’ensemble vu côté Sauvenière.
- Visualisation d’une partie des terrasses intérieures.
- Plan d’ensemble avec le projet pour la requalification du Cadran.





Gaston LECOCQ