• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3099519

Social

Mis en ligne le 13/11/2008

1ère année du « Point Canabis » à Liège


Ouvert le 1er octobre 2007, et installé dans le Carré il présente un excellent bilan a expliqué Ann Chevalier, la députée provinciale qui en est l'initiatrice.
C’est le 1er octobre de l’an dernier que, à l’initiative de la députée provinciale Ann Chevalier, en charge entre autres, des Affaires sociales, était ouvert le 1er « Point Cannabis », situé rue du Diamant, c’est à dire en plein «Carré», quartier emblématique de la vie nocturne liégeoise. Ce mercredi 12 novembre, la députée provinciale a tiré le bilan d’une première année, lors d’une conférence de presse à la Maison de la Presse de Liège.
Ce «Point Cannabis» a été conçu pour être un lieu d'écoute, d'information et d'orientation pour les jeunes consommateurs. Il est aussi destiné à leur entourage (parents, amis) ainsi qu’au milieu scolaire ou pour les professionnels du travail social .
Si Ann Chevalier est assez heureuse du résultat de cette première année, c’est qu’elle peut faire la comparaison avec une infrastructure similaire mis en place à Lille (France-Nord) et qui a servi de modèle au projet liégeois.
En effet, alors que Lille accueille une quarantaine de consommateurs sur base volontaire, le « Point Cannabis » liégeois a, sur le même laps de temps, accueilli 351 personnes dont 187 consommateurs (la moitié envoyée par le parquet), 119 professionnels et 45 non-consommateurs, principalement des parents.
La députée provinciale expliqua aussi : «Lors de l'ouverture du Point cannabis, on a craint que seuls des parents, enseignants ou professionnels viendraient nous trouver. Nous avons constaté que finalement, c’était surtout des jeunes qui venaient au « Point Cannabis », pour y recevoir une information complète mais aussi, souvent, pour demander de l'aide pour diminuer leur consommation, voire l’arrêter totalement. »

A propos de deux autres « Points cannabis » ouverts en début de l’année scolaire, aussi à l'initiative de la Province de Liège, notamment à Visé, près de la frontière néerlandaise, et à Seraing, « s’il est trop tôt pour tirer un bilan les débuts sont encourageants.» dira encore Ann Chevalier.

Par la même occasion, nous avons appris que la « Maison du Social » de la Province de Liège qui gère ce dispositif de prévention unique en Belgique organisera un colloque international sur ce sujet, le 17 novembre prochain, dans la salle académique de l’Université de Liège. Y participeront des spécialistes français, néerlandais, suisses et belges qui présenteront leurs expériences en matière de prévention.

Enfin, il est aussi intéressant de savoir que, à destination des milieux scolaires ou extrascolaires, la Maison du Social a mis sur pied une « exposition didactique itinérante » sur la base des questions posées par les jeunes fréquentant le « Point Cannabis » ainsi qu’un jeu de société ludique et didactique. Ces deux outils sont disponibles gratuitement auprès de la Maison du Social.
Pour renseignements complémentaires : tél : 04/237.27.40 ou maisondusocial@provincedeliege.be.

« Point Cannabis », rue du Diamant, 6 - 4000 Liège - Tél. : 04/220 01 23
www.pointcannabis.be





Ga.L