• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3124536

Santé

Mis en ligne le 12/11/2008

«L'avenir des Hôpitaux publics liégeois» Un communiqué commun de : Ann Chevalier, Hubert Cremers, Camille Delvaux, Claude Desama, Marie-Claire Lambert, Anne-Marie Lizin, Alain Mathot, Jean-Claude Marcourt et Maggy Yerna.

« Différents articles de presse sont parus ces derniers jours. Ils évoquaient l'avenir des hôpitaux liégeois et précisément la création d'une structure unique pour tous les établissements publics de la Province de Liège. Nous souhaitons procéder à une mise au point à ce sujet ».

Rétroactes

En mai 2008, 7 établissements publics (Clinique R.A. Malmédy, CHPLT Verviers, CHR la Citadelle, Isos de Liège - ex IPAL & CHP-, CHBAH Seraing-Waremme, CH de Huy, CHS Lierneux) et la Clinique A. Renard (Herstal - Asbl privée) de la Province de Liège ont signé, sous l'autorité du Ministre de l'Economie en Région Wallonne, une convention de collaboration visant à mettre sur pied une cellule d'études chargée de :
- cartographier l'offre de soins en Province de Liège,
- identifier les forces et les faiblesses de l'offre (publique) de soins,
- étudier la faisabilité et l'opportunité d'un bassin de soins liégeois.

La Cellule disposait de 6 mois pour déposer et exposer ses conclusions aux Directeurs généraux, aux Directeurs médicaux et aux Présidents des hôpitaux précités.
Résultats de la cartographie
Cette étude, unique en Province de Liège, a notamment permis d'identifier 4 disciplines médicales où des collaborations entre les EPSPL (Etablissements publics de soins en Province de Liège) sont en priorité souhaitables et nécessaires. Ces 4 disciplines sont la gériatrie, la revalidation, la psychiatrie, et enfin la maternité / pédiatrie.
Décisions prises - suite de l'étude
En conséquence, fin octobre 2008, les Directeurs généraux, Directeurs médicaux et Présidents des EPSPL ont décidé de mettre sur pied 4 groupes de travail chargés de photographier les trajectoires de soins dans les domaines médicaux précités et rechercher des synergies visant à optimiser la prise en charge des patients.
Cette initiative inédite en Province de Liège s'inscrit dans un cadre politique précis : la volonté de pérenniser, spécialiser et donc renforcer la place de chaque établissement hospitalier public qu'il soit de proximité, régional, aigu ou spécialisé.
En vertu de cet objectif, les Présidents des EPSPL se posent à présent la question de savoir quelle structure idéale devra héberger les nouvelles synergies entre les EPSPL.
Pour répondre à cette question, nous avons opté pour une démarche pragmatique et chargé les acteurs (Directeurs généraux, Directeurs médicaux, Cellule EPSPL) de :
- Rechercher des synergies dans le domaine médical
- Rechercher des synergies dans le domaine administratif
- Evaluer les implications administratives, financières, médicales et politiques de la création d'une éventuelle structure « Bassin (public) de soins ».
Commentaires
« Il est facile de comprendre que, à ce stade de la réflexion, il ne nous est pas permis de déterminer si d'une part une structure « Bassin (public) de soins » doit être créée et si d'autre part elle doit prendre la forme, par exemple, d'une intercommunale, d'une asbl ou d'une simple convention de collaboration. Toute réflexion ou déclaration à ce sujet ne pourrait donc revêtir qu'un caractère prématuré, voire erroné.»
« Notre seul objectif est de favoriser, de façon proactive, l'émergence de synergies entre les EPSPL. Ces synergies doivent faire apparaître une valeur ajoutée tant pour le patient que pour les établissements hospitaliers publics de la Province de Liège.»
« Régulièrement, nous procéderons à une évaluation des travaux. Par ailleurs, nous débattrons, à partir des résultats et synergies, des scénarii d'avenir pour les hôpitaux publics de la province de Liège.»
Début 2012, une option sera alors proposée sur la mise en place ou non de l’une ou l’autre forme de « bassin (public) de soins » en Province de Liège. Les alternatives seront mises sur la table et débattues en veillant à associer les actionnaires, les gestionnaires, les médecins et les syndicats des EPSPL.»
« Enfin, nous tenons à préciser que toute nouvelle « configuration institutionnelle » de l'offre de soins publique en Province de Liège ne pourrait se réaliser qu'en associant toutes les forces vives politiques de la Province de Liège.»

Ann Chevalier, Députée provinciale,
Hubert Cremers, Président de la Clinique Reine Astrid de Malmédy,
Camille Delvaux, Président du conseil d’administration,
Claude Desama, Président du CHPLT,
Marie-Claire Lambert, Présidente du CHR la Citadelle,
Anne-Marie Lizin, Présidente du Comité stratégique du CHH,
Jean-Claude Marcourt, Ministre de l'Economie en Région Wallonne,
Alain Mathot, Président du Comité de Direction du CHBAH,
Maggy Yerna, Présidente de Isosl (ex IPAL & CHP).