• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3113974

En Ville

Mis en ligne le 12/11/2008

La nouvelle place de la gare des Guillemins



Les travaux commenceraient lorsque la gare sera inaugurée en juin prochain et devraien être terminés (subsides Européens obligent) pour 2012. Des modifications ont été apportées au projet initialement prévu…

Le 22 octobre dernier, Michel Firket, premier Echevin en charge de l'Urbanisme et l’auteur de projet de la nouvelle place des Guillemins l’architecte et urbaniste Daniel Dethier qui parlait au nom de l’association « Bureau Dethier, Atelier 4D, Agence TER, Bureau NEY » ont présenté à la presse, les dernières modifications intervenues dans le projet depuis la délivrance du premier permis d’urbanisme en décembre 2004.
C’est d’ailleurs ce nouveau plan qui a été envoyé le mois dernier, par le Collège communal, à la Région Wallonne dans le cadre d’une nouvelle demande de permis d’urbanisme comme l’avait d’ailleurs annoncé l’échevin Firket le mardi 15 janvier 2008 (Voir Proxi-Liège du 18 janvier ).
Comme l’a expliqué Michel Firket : « Un premier permis d'urbanisme avait été délivré dès décembre 2004. Mais Euro-Liège TGV a pris du retard et nous n’avons pu commencer l’aménagement de la place qui ne sera possible qu’après l’inauguration de la gare prévue pour juin 2009, c'est-à-dire quand le chantier d’Euro-Liège-TGV n’empiètera plus.»

L’établissement de ce nouveau permis a d’ailleurs été l’occasion pour le bureau Dethier d’effectuer quelques modifications significatives par rapport à celui que nous avions présenté dans Proxi-Liège, le 5 octobre 2006.

Les modifications principales

Comme l’expliquera Daniel Dethier (un élève du brillant architecte et urbaniste le professeur Jean Englebert de l’Université de Liège dont on aurait peut-être pu suivre les idées novatrices dans les années 60 en matière d’urbanisme général et de moyens de transport urbain): «Pour mettre en œuvre le nouvel axe urbain Gare-Médiacité, la place nécessitait un élargissement plus grand côté Est, de plusieurs mètres.

Avec les modifications apportées, on n’a plus une place entonnoir mais une place qui s'ouvre de l'Esplanade jusqu'à la Meuse.»
Dans ces modifications on trouve également, suite à la démolition des immeubles à l’angle des rues Varin et Bovy expropriés par la SNCB la possibilité de jouer sur les niveaux de la voirie et de descendre en pente douce de la rue Varin vers la gare. Ce qui permettra la création d’une zone des taxis plus confortablement implantée et plus proche de l’entrée de la gare, (à l’emplacement de la gare provisoire actuelle. On y trouvera aussi 60 emplacements couverts pour vélos.
Ce qui aura le plus de répercussion sur le projet de la place sera la volonté de rapprocher de moitié (de 120 à 60 mètres) l’aire d’arrêt des transports en commun.
Cette décision impliquera l’expropriation de trois immeubles au coin de la rue Paradis et de la place des Guillemins actuelle et l’élargissement de l’espace public disponible à cet endroit.

Cela a dès lors remis en question la pertinence du monolithe suspendu, ce grand abri en acier qui courrait depuis la casquette de la gare jusqu’à l’abri bus qui était implanté 120 m plus loin.
Pour l’auteur du projet, la suppression de ces deux monolithes va permettre l’installation de bassins d’eau agrémentés de fontaines.
« Ces plans d’eau participeront à l’animation de la place. Ils se situent dans deux « vallées » qui reprennent les dénivelés de la place. Ils ont une largeur de 4 m et une longueur comprise entre 12 et 20 m pour une profondeur de 2 à 40 cm. Certains d’entre eux seront animés de vagues produites par des injecteurs d’air. Le système utilisé permettra un fonctionnement des bassins à vagues pendant presque toute l’année. »
Et concernant l’aspect de la place : «Le béton désactivé anthracite reste le matériau principal mais la transition avec les pavés de grès, prévus pour les trottoirs, se fera tout en douceur en jouant sur une prolifération de pavés dans le béton».
Daniel Dethier prévoit également sur ce qui sera en fait un «grand piétonnier» destiné à se prolonger vers la Meuse (lorsque les problèmes du terrain des Finances seront résolus) d’y installer plusieurs bancs à une deux ou trois places ainsi qu’environ 90 arbres, des prunus et des sophoras japonica.
Pour le reste, le plan prévoit évidemment un espace réservé aux investisseurs (à droite en regardant vers la Meuse, le long de la rue Bovy jusqu’à la rue de Sclessin et qui serait principalement réservé.
La demande de permis devrait être soumise, dès ce mois de novembre à une enquête publique qui durera 15 jours. Ensuite, le Conseil communal de décembre devrait se prononcer sur la modification des tracés de voirie. Si la région Wallonne délivrait le permis d’urbanisme comme souhaité, après les appels d’offre, les travaux pourraient commencer d’ici le 3ème trimestre 2009 pour se terminer en 2012. Budget:8,7 millions d'euros, dont 40% du Feder (Fonds européens de développement régiona).
Tout ça est évidemment très théorique et dans le contexte extrêmement compliqué des mentalités liégeoises (on l’a vu pour la place Saint Lambert dont les décisions et les travaux ont duré près de 40 ans), on ne peut espérer que la théorie, pour une foi, ne soit pas de la fiction.
C’est en tout cas mon souhait…et si ça ne plait pas à tout le monde, c’est toujours le même prix.

Gaston LECOCQ


Les photos de haut en bas :

- Vue générale de l’esplanade actuelle en face de la gare.
- Les dernières démolitions rue Bovy. L’immeuble ancien, classé, subsistera. C’est à cet endroit que sera installé l’emplacement pour les taxis.
- Les immeubles qui devront être démolis à l’angle de la place actuelle et de la rue Paradis.
- Visualisation de l’ancien projet avec le monolithe qui disparaît.

Plan du nouveau projet : 1) emplacement des taxis ; 2) l’esplanade avec ses plans d’eau, ses bancs et ses arbres ; 3) emplacement réservé aux bus ou aux trams dans le futur ; 4) rond-point Paradis, Serbie, Sclessin ; 5) rond-point Guillemins-Plan incliné ; 6) immeubles à démolir ; 7) rue Bovy ; 8) rue de Sclessin ; 9) rue de Serbie ; 10) espace constructible ; 11) espace des Finances ; 12) nouvelle gare des Guillemins ; 13) rue des Guillemins ; 14) rue du Plan Incliné.

La nouvelle gare des Guillemins qui devrait en «principe» être inaugurée en juin 2009 (faut y croire). Une magnifique réalisation architecturale, mais plus je la regarde, plus je me demande si elle n’est pas un peu démesurée !