• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3124014

Culture

Mis en ligne le 27/10/2005

Le "Prix biennal de Littérature wallonne de la Ville de Liège 2005" a été décerné à Chantal Denis d'Eghezée

Prix biennal de Littérature wallonne de la Ville de Liège 2005


Le jury du Prix biennal de Littérature wallonne de la Ville de Liège, réuni le mardi 25 octobre, a délibéré sur les oeuvres des dix candidats en lice, représentant tous les dialectes de Wallonie.
Après un long échange de vue sur les oeuvres présentées, le jury, au terme d’un premier tour de table, avait d’abord retenu cinq candidats.
Un deuxième tour de table laissait en présence quatre candidats à l’obtention du titre.
A l’issue du troisième tour, deux candidats restent encore en lice : Chantal Denis et Georges Simonis.
Au terme du quatrième tour de scrutin, une majorité s’est dégagée, pour attribuer le 33ème Prix biennal de Littérature wallonne de la Ville de Liège à Mme Chantal Denis d’Eghezée.
Le jury a couronné le roman inédit de Chantal Denis : “Et mi, dji v’ ratindeûve”.
L’action de situe au Moyen-âge : un enfant naturel est en quête de sa mère et vice-versa.
Il s’agit du cinquième roman de l’auteur, née en 1952, qui a en outre établi le dictionnaire français-wallon de la région namuroise. Elle est aussi chargée de cours de wallon donnés par les « Rèlîs Namurwès. »
Elle avait déjà obtenu précédemment le prix Joseph Durbuy de la ville de Huy et le prix de la Communauté française.
Le jury, sous la présidence de l’échevin de la Culture, des Musées et des Arts et Lettres Hector Magotte, était composé de Mme Martine Willems , MM. Guy Belleflamme, Paul Bolland, Jean Brumioul, Victor George, Emile Gilliard, Jean Lechanteur, Paul Lefin et Roger Pinon.