• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3096811

Evenements

Mis en ligne le 17/10/2008

Prix de la Biennale internationale de Design de Liège 2008



Remise des Prix du Concours aménagement, de la Région Wallonne (Economie Design) et du Prix de la Biennale à Vincent Noêl et Bruno Sacré,Michaël Bihanin et Laurence Humier et Amandine Fabry et France Marichal

Dans le cadre de la "Biennale internationale du Design de Liège 2008" plusieurs prix viennent d’être remis par un jury présidé par le Député provincial Paul-Emile Mottard président de l’Office provincial des Métiers d’Art en présence du ministre Jean-Cmlaude Marcourt.

Le Prix du Concours aménagement

Ce orix récompense le meilleur projet mené par des designers, architectes ou architectes d’intérieur domiciliés en Région wallonne ou en Euregio Meuse-Rhin. Le projet devait concerner l’aménagement, la rénovation ou la modernisation d’établissements situés en Province de Liège. Il s’adressait notamment aux commerces de détail (habillement, fruits, légumes, …. aux métiers d’artisans (salons de coiffure, boulangeries, ….) et à l’Horeca. Signalons en outre que les travaux devaient avoir été exécutés entre le 1er mai 2004 et le 1er mai 2008.
Pour cette Biennale 2008 », le lauréat de ce concours, récompensé par une somme de 2.500€ est le bureau NS Architecture composé de Vincent Noêl et Bruno Sacré.
Ils ont conçu l’aménagement du magasin de vêtements haut de gamme Kyoz à Liège, dans le piétonnier Saint Paul.
Le jury a particulièrement apprécié le travail d’archéologie qui permet de redécouvrir une façade classée et une cour, ainsi que le travail sur la spatialité, l’espace intérieur, la lumière et la relation au piétonnier. La sobriété du mobilier ainsi que la discrétion de l’éclairage s’effacent par rapport à l’architecture …et aux produits.

Le Prix de la Région Wallonne (Prix Economie – Design)

Ce prix est octroyé au nom de Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Economie, de l’Emploi, du Commerce extérieur et du Patrimoine de la Région wallonne.
D’un montant de 5.000€ il est destiné à récompenser un projet d’un ou de plusieurs designers wallons participant à l’exposition « [é]vocations » et qui était présentée dans l’espace Saint Antoine du Musée de la Vie Wallonne.
Le prix a été remis à deux designers ex aequo Michaël Bihanin et Laurence Humier.
Michaël Bihain a suivi une formation de boucher puis de menuisier avant d’entamer l’architecture d’intérieur à l’Institut Saint Luc de Liège et à l’Université de Hull. Il a ensuite fondé le Studio BihainProd à Londres.
Il conçoit des aménagements d’intérieurs et autoédite certains de ses produits comme le banc Ondine.
Il enseigne également l’architecture d’intérieur à l’Institut Saint Luc de Liège.
Ses conceptions sont le point de convergence entre les nouveaux modes de vie et la mémoire collective. Elles se caractérisent par l’évidence des lignes et l’autonomie du produit.
Laurence Humier, d’origine liégeoise, après avoir terminé des études d’ingénieur, a voyagé pendant plus de deux ans en Europe au Japon et dans les pays arabes. La découverte de mode de vies différents, comme la séparation des hommes et des femmes au Yemen, ou le rythme dense et fluide de Tokyo a constitué l’une expérience fondatrice de ses démarches.
Meeting chairs et table infinie sont le résultat d’une collaboration entre Laurence Humier et l’expérience de l’entreprise italienne RCM di Banco spécialisée dans le travail du métal. Ces deux produits se basent sur un système, léger et résistant développé sur un pantographe simple dans le plan horizontal. Une fois repliés table infinie rentre dans une valise de voyage !

Le Prix de la Biennale

Il est octroyé à n’importe quel exposant sélectionné pour l’exposition à l’Espace Saint Antoine du Musée de la Vie wallonne, quelle que soit sa nationalité.
Destiné à mettre en évidence l’originalité d’un produit et son innovation, le prix a été décerné à « habiT » (Amandine Fabry et France Marichal) auteurs d’une série de produits tissés manuellement se coordonnant mutuellement et déclinés dans différentes applications liées à l’aménagement d’intérieur.
Les objets présentés sont l’aboutissement d’une réflexion sur plusieurs aspects : la technique (les matières sont entièrement tissées à la main), le choix des matériaux (lin, bâche synthétique de récupération et cuir) la mise en forme et la production basée sur la récupération de matériaux et sur la réalisation dans des ateliers situés en Belgique.

Ces trois prix , constituent trois « coups de pouce » à de jeunes créateurs qui ont su prendre en compte l’évolution du cadre de vie de notre société dans une optique créative et économique.

Pour d’autres infos : www.designliege.be

© photo: Service provincial de la Communication, Gérard Guissard





Ga .L.