• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3138677

En Ville

Mis en ligne le 15/10/2008

FOURMI


La ville étant « en boni » elle annonce la création d’un fonds de réserve pour parer à toute catastrophe financière future

Dans le monde de la finance, il n’est pas besoin de le rappeler, les temps son durs pour tout le monde, enfin pour presque tout le monde, les spéculateurs et autres boursicoteurs qui eux gardent le sourire et s efrottent les mains. Aussi, comme on vient de le voir au niveau fédéral et même au niveau provincial, il n’est pas simple actuellement de concocter un budget en équilibre.
La ville de Liège, elle, devient maintenant dans le domaine de ses finances, une véritable fourmi. Soyons sérieux, « FOURMI » est l’acronyme du nouveau fonds dont l’échevin des Finances de la Ville de Liège, André Schroyen la ’annoncer, ce mercredi, la création. FOURMI signifie : « Fonds de réserve Ordinaire en vue d'Uniformiser les Recettes du fonds des communes et de Maîtriser l'Inflation. » Et comme l’on sait qu’André Schroyen gère nos finances communales en bon père de famille, ce fonds pourrait servir à la ville, lorsque, dans le futur, à cause de la baisse de sa dotation annuelle du Fonds des communes et de l'augmentation prévisible de l'inflation, la situation financière serait moins favorable.
On le sait depuis quelques mois maintenant, la réforme du Fonds des communes, qui, si à moyen terme implique une baisse pour la Ville de Liège de sa dotation, prévoit aussi la reprise presque complète de la charge d’emprunt des pensions de la ville par la Région wallonne, ainsi que la reprise de sa dette du passé (dette de plus de 50 ans) par le CRAC (Centre régional d’aide aux communes).
Ces réformes ont ainsi permis à la Ville de Liège de dégager un boni de 14,5 millions d’euros qui n’avaient pas été prévus au budget initial, un boni intégré dans un cahier de modification budgétaire qui sera présenté au Conseil communal de ce 20 octobre. Ces 14,5 millions d’euro seront affectés entièrement à la création de «Fourmi».





Ga.L.