• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3113915

Culture

Mis en ligne le 15/09/2008

Succès public pour les 20èmes "Journées du Patrimoine" en Wallonie

Au terme du week-end patrimonial, Jean-Claude Marcourt, ministre wallon du Patrimoine, se réjouit de l’engouement à nouveau suscité par l’organisation de ces vingtièmes Journées du Patrimoine.
Choisi par le Ministre, le thème « Patrimoine et culture » a dès l’abord suscité l’intérêt et la satisfaction des organisateurs locaux. La présence au programme officiel de 540 activités principales et la participation de 178 communes de Wallonie en attestent.
Les conditions climatiques plus que maussades de ce samedi 13 septembre n’ont pas empêché les visiteurs de se presser notamment dans les salles de concert ou de spectacles, musées ou encore lieux exceptionnellement ouverts. Les chiffres de fréquentation de ce samedi ne sont pas encore totalement disponibles On peut citer, dans ce qui a déjà pu être collationné, notamment le Grand Théâtre ou le Manège à Verviers (respectivement 1.500 et 1.000 visites), l’Opéra de Liège (plus de 1.000 visites guidées), le Musée de la Vie wallonne (1.351 visiteurs) ou Tendancexpo à la Grand-Poste, toujours à Liège (1.400 personnes), ainsi que les Cours de Justice de Mons (680 visites). À Namur, le Théâtre royal a refusé du monde, tout en ajoutant des visites guidées en fin de journée.

L’organisation de « Nuits blanches » du patrimoine a également séduit les organisateurs et le public. Vingt « Nuits blanches » étaient recensées, en plus de la soirée inaugurale à Liège. 26.068 visiteurs ont été recensés pour l’ensemble, soit une moyenne de 1.241 visiteurs par « Nuit ».

D’innombrables autres événement festifs ont émaillé ce week-end patrimonial, tant en journée qu’en nocturne, les monuments s’offrant tels des écrins à des animations dans toute la Wallonie. Le Ministre s’en réjouit, de même que l’Institut du Patrimoine wallon, coordinateur de l’événement.

Selon Jean-Claude Marcourt: «Chaque communauté humaine a besoin de points de repères. En joignant, par exemple, la culture à l’économie, nos monuments contribuent à cet objectif. Ils constituent des matériaux pour vivre le présent et préparer l’avenir wallon. Notre héritage s’intègre aussi dans la dynamisation du territoire ».

Au moment du bilan, Jean-Claude Marcourt salue l’implication des propriétaires privés, du monde associatif et des services publics. Il se plaît encore à souligner l’organisation par les trois Régions, la Communauté germanophone, le Conseil de l’Europe, la Commission européenne et la Fondation Roi Baudouin, les 23 et 24 octobre prochains, du premier Forum européen consacré au thème « Patrimoine et dialogue » et, le 25 octobre, au château de La Hulpe, la réunion annuelle des coordinateurs européens des Journées européennes du Patrimoine axée sur la pédagogie du patrimoine.

Enfin, comme le veut la tradition, le minsitre du Patrimoine a annoncé en cette fin de week-end le thème de la 21ème édition des Journées du Patrimoine des 12 et 13 septembre 2009 : «Patrimoine et modernité, du XXe siècle au 3e millénaire».