• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3186850

Culture

Mis en ligne le 23/07/2008

Accords pour l'Opera Royal de Wallonie


Le mardi 17 juin dernier, Stefano Mazzonis di Pralafera, Directeur général et artistique de l’Opéra Royal de Wallonie, et Odile Wolf, Députée de la Culture de la province du Limbourg néerlandais, ont signé un accord de coopération de trois ans.
Il est un fait que dans le Sud-Limburg néerlandais, il y a un public amateur d’opéra. L’objectif de cette coopération est précissément d’élargir davantage ce public et de lui offrir un programme répondant à ses attentes.
Pendant trois ans, la "Provincie Limburg" mettra à disposition de l'O.R.W. de 150.000 à 500.000 €. Ces sommes seront destinées à la production par l’Opéra Royal de Wallonie d’un certain nombre d’opéras et de concerts ainsi qu’au développement d’un programme de sensibilisation et d’éducation à l’opéra axé
sur Maastricht et Heerlen .
Madame Odile Wolf, Députée de la Culture, a souhaité préserver mais surtout renforcer, au travers de son programme « Investir dans l’humain », l’infrastructure culturelle.

La collaboration entre l’Opéra Royal Wallonie et la «Provincie Limburg» est aussi une avancée concrète vers une coopération structurelle plus large dans le domaine culturel au sein de l’ Euregio.
En outre, cette collaboration constitue aussi une ouverture vers un partenariat entre Opera Zuid et l’Opéra Royal de Wallonie qui s’inscrit parfaitement dans l’ambition de Maastricht Capitale culturelle de l’Europe en 2018.
Le Directeur général Stefano Mazzonis di Pralafera, s'est réjoui du retour de l’O.R.W.sur la scène limburgeoise.
L’objectif au cours des trois prochaines années, est que d’abord deux puis trois et ensuite quatre opérations soient proposées au public néerlandais. Après les trois premières années, il est espéré que le taux d’occupation sera de 100%, de telle sorte que les théâtres soient « self supporting ».
C’est donc sur la base de résultats concrets que les aides seront accordées.
Le coup d’envoi de cette coopération sera donné à 20 heures 15’ lors de Galas au Théâtre du Vrijthof à Maastricht, le 30 août, et au Parkstad Limburg Theater à Heerlen le 19 septembre.

Au cours de ces concerts de gala, nous retrouverons au programme les grands classiques du répertoire. Sous la direction du chef d’orchestre Edouard Rasquin, l’Orchestre, les Choeurs de l’Opéra Royal de Wallonie et les solistes (la mezzo-soprano américaine Marianne Cornetti et le baryton également américain Mark Rucker) interpréteront des extraits célèbres de La Traviata, de Nabucco, de Rigoletto, du Barbiere di Siviglia, de La Chauve-souris,du Trovatore et de Macbeth.
Deux soirs de fête à ne pas manquer. Ces concerts seront également l’occasion de rendre hommage à Edouard Rasquin et de célébrer ses noces d’argent avec l’Opéra de Wallonie.
Lors du premier trimestre 2009 nous retrouverons au programme La Chauve-souris - le 18 janvier- et La Traviata - le 28 mars - au Parkstad Limburg Theater.

Hommage à Edouard Rasquin

Edouard Rasquin a suivi des études de direction de choeur et de direction d’orchestre au Conservatoire de Maastricht sa ville natale, puis des études de direction d’orchestre au Sweelinck-Conservatorium d’Amsterdam. Il a été lauréat de plusieurs concours à Vienne, Salzbourg et aux Pays-Bas. Il commença sa carrière comme répétiteur soliste au Stadtheater d’Aix-la-Chjapelle puis devient chef de choeur permanent à l’Opéra Royal de Wallonie dès 1981. En même temps, il dirigea à l’O.R.W. des opéras et concerts (Nabucco, La Traviata, Aïda, Carmen, Ein deutsches Requiem, Die Schöpfung, le Requiem de Fauré, le Stabat Mater de Poulenc, la Messa di Gloria de Puccini, le Liverpool Oratorio de Paul McCartney...) Il dirigea aussi la comédie musicale « Chantons sous la pluie » à Liège, Paris, Vichy et Toulon (Molière du meilleur spectacle musical 2001). Il a assuré la création mondiale de la « Symphonie des Ages » de Luc Baiwir, dans le cadre de Euro-Fête 2000 à Liège, devant plus de 30 000 spectateurs. A Gand et Bruxelles, il dirige régulièrement depuis 1991 des ouvrages du bel canto avec le Festival Orkest. Au Festival de Santa Cruz de Tenerife, il a dirigé Otello, La Traviata, Rigoletto, Un Ballo in Maschera. Chef permanent du Mastreechter Star de 1996 à 2003, il a donné avec cet imposant choeur d’hommes de nombreux concerts aux Pays-Bas, en Allemagne, en France. Il a dirigé aussi des orchestres tels que le Brabantsorkest, l’Orchestre Symphonique de Maastricht, l’Orchestre Philharmonique de Liège. Dernièrement, il a dirigé à l’Opéra Royal de Wallonie « Max et les Maximonstres » (Oliver Knussen).


NOS PHOTOS: la signature par Mme Wolf et M. Mazzonis qui, sur le cliché de groupe, se retrouvent à gauche avec entre eux Edouard Rasquin.





Jean-Marie Roberti avec le concours du département communication de l’O.R.W.