• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3149831

Société

Mis en ligne le 23/05/2008

Les dossiers de Seraing pour les fonds européens ont aussi été retenus par la Région wallonne. Le bourgmestre Alain Mathot ne cache pas sa joie…

« C'est avec une joie difficile à cacher que la Ville de Seraing, apprend aujourd'hui que le Gouvernement wallon a sélectionné l'ensemble de ses dossiers introduits auprès du fonds structurel européen.
Depuis 2000, l'Association pour le Redéploiement du Bassin Sérésien (Arebs), désormais épaulée par Eriges (Régie communale autonome de Seraing), travaille avec la Ville à redessiner la vallée sidérurgique. Une vallée où l'industrie occupait une place prédominante dans le passé, une vallée marquée par les mutations économiques de ces dernières décennies.
L'urbaniste parisien Bernard Reichen a élaboré un "Master Plan", canevas urbanistique s'étendant sur 800 hectares, qui transforme cette vallée en une zone où la qualité de vie, la vitalité commerciale et l'activité industrielle cohabitent en parfaite harmonie sous le signe du développement durable. Il représente des années de travail et des centaines de consultations avec les forces vives, les habitants de la Ville, des spécialistes des reconversions urbaines.
Avec l'aide de l'Europe et de la Région Wallonne, il va donc se concrétiser dans les prochains mois. Les fonds du Feder nous permettront, comme vous le verrez plus en détails en pièce jointe, de transformer la rue Cockerill, de réaliser un passage sous voies pour faire revivre l'entrée du quartier du Molinay, d'aménager l'extension du parc économique LD entre la rue du Chêne et Ougrée, de mettre en valeur les environs du centre culturel,… Le tout autour du boulevard urbain, nouvelle colonne vertébrale de Seraing, qui se voit donc doter par le Feder de près de 20 millions d'euros.»
« Le fonds structurel européen nous permettra, en outre, de réaliser enfin l'extension du parc scientifique "Science Park" sur Boncelles. Ce projet avait, comme vous vous en souvenez sans doute, reçu un financement de la part du précédent "Feder". Ce dernier n'avait pu être utilisé suite à un recours introduit par quelques riverains. Des modifications ont été apportées au projet, auquel l'Europe et la Région réitèrent leur confiance en amenant plus de 13 millions d'euros de subsides. Cette extension permettra, à terme, la création d'un millier d'emplois nouveaux sur notre ville.»

«Il y a quelques jours, la Région octroyait à Seraing 12 millions d'euros de financements alternatifs, dont 9,4 millions pour la nouvelle "cité administrative" en entrée de Ville. Les 32,7 millions d'euros qu'elle amène aujourd'hui, en partenariat avec l'Europe, montrent que notre travail acharné et que notre volonté ont payé. Près de deux milliards d'anciens francs viennent ainsi nous permettre, en l'espace de quelques semaines, de concrétiser nos projets ambitieux. »