• Visiteur(s) en ligne : 1
  • |
  • Visiteurs total : 3123958

Culture

Mis en ligne le 12/05/2008

Opération "Drapeau noir" les 17 et 18 mai pour la journée du « Printemps des Musées » - «Le développement des Musées en Communauté française, réalité ou utopie ?», l’ASBL Musée et Société en Wallonie n’est pas satisfaite et demande plus à la Communauté française…

Les musées feront savoir qu’ils sont les parents pauvres de la Communauté française lors des prochaines journées du Printemps des musées les 17 et 18 mai prochains en accrochant un drapeau noir sur leur façade, symbolisant ainsi le caractère moribond de leur secteur d’activités.
L’ASBL « Musée et Société en Wallonie » (MSW) explique le pourquoi de cette action :
« Le 9 mars 2007, Mme la Ministre Fadila Laanan faisait publier au Moniteur belge les arrêtés d’application du décret du 17 juillet 2002 du ministre Rudy Demotte, relatif à la reconnaissance et au subventionnement des Musées et autres institutions muséales.
Le 17 juillet 2007, un arrêté du Gouvernement de la Communauté française (publié le 14 décembre 2007) nommait les membres du Conseil des musées et autres institutions muséales. Ce conseil a été institué afin d’examiner les demandes de reconnaissance et de remettre un avis sur ces dossiers à Mme Fadila Laanan, ministre en charge de la Culture.
MSW salue la mise en application de ce décret attendue depuis longtemps qui prévoit la reconnaissance des Musées en 3 catégories. Le Ministre octroie au musée reconnu une subvention annuelle en fonction de la catégorie dans laquelle il est classé et de ses recettes propres. L’échelle des subventions liées aux catégories est arrêtée de la manière suivante :
1° En catégorie C : de 5.000 à 69.999 euros ;
2° En catégorie B : de 70.000 à 249.999 euros ;
3° En catégorie A : de 250.000 à 500.000 euros ;
Le Ministre peut également octroyer aux institutions muséales reconnues une subvention s’élevant à 40 % de leurs dépenses relatives aux activités permanentes de préservation ou de mise en valeur de leur patrimoine. Cette subvention est plafonnée à 15.000 euros.
MSW remercie Madame la Ministre pour le refinancement déjà obtenu et pour le soutien au secteur tant par le décret que par ses arrêtés d’application.
Le secteur muséal attend beaucoup de ces reconnaissances visant soit à consolider les musées dans leurs situations actuelles, soit de permettre à d’autres d’évoluer en réalisant un plan triennal de développement.
Le décret, dans sa volonté de faire avancer le secteur, et ses arrêtés sont en parfaite adéquation avec les besoins et les attentes des musées.
Toutefois, il apparaît que le budget réservé à sa mise en application est tout à fait insuffisant.
Ce premier train de reconnaissances de 2008 sera suivi d’autres demandes probablement tout aussi importantes. Si le budget public actuel consacré aux musées ne bénéficie pas d'un refinancement global de 10.500.000 d'euros à l'horizon 2011, le décret sera inapplicable. Ce nouvel effort des pouvoirs publics devrait s'échelonner comme suit :
- 1.500.000 euros de refinancement pour satisfaire les demandes de 2008,
- 3.000.000 euros supplémentaires indispensables en 2009, 2010, 2011.
Il est donc impératif et urgent de poursuivre le refinancement du secteur si la politique muséale de la Communauté française veut rester crédible.

Malgré la mise en garde déjà formulée par MSW lors des états généraux de la culture en 2006, le décret est mis aujourd'hui en application avec un budget insuffisant pour répondre aux besoins du secteur muséal, malgré 1.3000.000 euros de refinancement déjà obtenus.
Les musées, conservatoires de patrimoines, constituent un des piliers fondamentaux de la culture en Communauté française. Ils sont, aux côtés d’autres acteurs, les principaux vecteurs de l’image de marque de la Communauté française et de la Wallonie à l’étranger. Ils sont aussi de véritables outils d’épanouissement pour nos concitoyens. Enfin, ils participent activement à l’économie du pays et sont un facteur de développement d’emploi, particulièrement pour les travailleurs qualifiés. L'étude menée par la Communauté française en 2003 révèle que le secteur muséal employait, à cette époque,1401 personnes physiques, soit une moyenne de 8,60 personnes par musée.
Le secteur est inquiet pour l'avenir de ces emplois si aucun refinancement n'intervient rapidement.
MSW tire la sonnette d’alarme et demande instamment à Mme la ministre Laanan d’augmenter considérablement le budget consacré aux musées à l’horizon 2011.
MSW demande qu’une réflexion sur l’organisation publique des compétences soit menée afin d’aboutir à des politiques croisées dans le cadre d’un plan de développement global du secteur muséal qui doit figurer dans la prochaine déclaration gouvernementale de la Communauté française. MSW interpellera les présidents de partis au moment de la formation du gouvernement. »

Renseignements sur MSW « Musées et Société en Wallonie asbl » : www.msw.be