• Visiteur(s) en ligne : 9
  • |
  • Visiteurs total : 3157526

En Ville

Mis en ligne le 22/04/2008

Liège dans l'espace


Pour son 10me anniversaire, c’est la Ville de Liège et son bourgmestre Willy Demeyer qui président, depuis le 1er janvier de cette année, la Communauté des Villes Ariane (CAV) dont nous vous avons amplement dans nos éditions du 3 février et du 3 mars. C’est dans ce cadre que plusieurs événements se sont déroulés récemment à Liège.

L’espace à l’Université

Le 9 avril dernier, Liège avait résolument la tête dans les étoiles, à des années lumières de considérations passéistes, tournée vers le futur.
Cette journée spatiale commença dans la matinée à l’Université de Liège où, grâce au concours de l’Euro Space Society, des étudiants du secondaire et de l’enseignement supérieur ainsi que le grand public avaient été invités à une rencontre avec les astronautes et cosmonautes pour un échange de vue sur l’aventure humaine dans l’espace, ses motivations et ses applications.
Cette rencontre intitulée «De la Terre à l’espace, des expériences à vivre » a permis au étudiants et au public de rencontrer des astronautes et cosmonautes (américains Loren Acton et Mario Runco, français Jean-François Clervoy, hongrois Bertalan Farkas, roumain Dorin Prunariu, et belge, Dirk Frimout) ainsi que des scientifiques spécialisés dans le domaine spatial (issus des Facultés de Médecine, de Sciences et de Sciences appliquées).
Trois sujets y ont été plus particulièrement développés : «Aller dans l'espace, une expérience humaine », «Aller dans l'espace, pour quoi faire ?» et «Aller dans l'espace, quels retours ?»

L’Espace, BD et Dirk Frimout à la Violette

Simultanément, à l’Hôtel de Ville de Liège, bourgmestre (président 2008 de la Communauté des Villes Ariane) recevait 34 membres de la CVA pour une matinée de travail.

Après cette réunion, une réception était organisée à la Violette, au cours de laquelle, le vicomte Dirk Frimout, que le bourgmestre Willy Demeyer salua comme étant le premier Belge dans l’espace après Tintin, dévoila la couverture de la bande dessinée «Tania», réalisée par le Liégeois Pierre-Emmanuel Paulis et éditée par la « Euro Space Society » de Dirk Frimout.
Ce dernier expliqua le rôle de l’Euro Space Society, une fondation dont la mission première est d’organiser des « classes de l’espace », ou des rencontres entre adolescents et astronautes. Ces rencontres ont habituellement lieu à l’Euro Space Centre de Redu, mais une de ces classes s’est tenue mercredi à l’ULg comme nous vous en parlions plus haut.

Et à ce sujet, Dirk Frimout commentera : «J’ai amené huit astronautes, des “flyers”, comme disent les Américains, pour rencontrer les jeunes liégeois (il y en avait près de 600 NDLR) à l’Université de Liège. Nous souhaitons sensibiliser les jeunes au programme spatial, et à ce qu’il peut amener pour régler les problèmes de la planète. Et je peux vous dire que lorsque nous avons demandé à ces jeunes qui souhaitaient un jour partir dans l’espace, beaucoup de mains se sont levées.
Pour en venir à la bande dessinée, dont c’est le 4ème volume le vicomte des étoiles dira encore : « Cet objectif de sensibilisation est également rencontré par cette bande dessinée, qui est l’œuvre de quelqu’un qui connaît très bien le domaine.»

Effectivement, Pierre-Emmanuel Paulis (originaire de Ferrières), sorti de St Luc, est un véritable passionné de l’Espace. Il est enseignant et détaché auprès de l’Euro Space Society. Il a aussi participé à de nombreuses expériences d’entraînement de spationautes comme des vols en apesanteur, des stages à la NASA ou encore un stage dons une simulation de vie sur la planète Mars.
Le 4 ème volume des aventures de l’astronaute belge «Tania» (son modèle était présent à l’hôtel de Ville) s’intitule «Les diamants de l’espace», et a été édité à quelques 2000 exemplaires par l’Euro Space Society.
A cette réception donnée dans le cadre du 10ème anniversaire de la CAV, outre la trentaine des représentants internationaux de la CAV, participaient également MM Eric Beca, Ambassadeur,Haut Représentant belge pour la politique spatiale et Philippe Schleicher,administrateur-délégué et directeur général de Techspace Aero.

La CAV à Toulouse ce mardi pour l’inauguration du «Toulouse Space Show»

Plusieurs membres représentant la CAV étaient également présents à Toulouse (ville membre également) pour l’inauguration du 1er"Toulouse Space Show", par la ministre française de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse. Ce « Toulouse Space Show est en fait un rendez-vous international consacré aux applications spatiales et à la navigation par satellite.
Ce colloque accueillera pendant quatre jours plus d'un millier d'experts d'une trentaine de pays, qui évoqueront notamment les nombreuses applications du système Galileo.
Ce projet technologique phare de l'Europe promet une précision de localisation au mètre près, contre parfois une dizaine de mètres pour l'actuel GPS (Global Positioning System), son rival américain.
A cette occasion, la ministre française devait dire «La conquête spatiale nous a fait entrer dans un autre monde peuplé de satellites et stations orbitales, dont sont nées mille et une innovations: le téléphone, la télévision et l'Internet, n'importe où dans le monde, le GPS bien sûr, mais aussi les prévisions météo ou encore les soins de distance », toujours bon à rappeler à celles et ceux qui se demandent toujours, plus de 50 ans après Spoutnik, à quoi peut bien service la recherche spatiale.

Les photos de haut en bas:
- La couverture de la BD "Les diamants de l'espace"
- Dirk Frimout entouré de Willy Demeyer et de Tania prenant la paroleà l'hôtel de Ville
- Une vue des invités
- La découverte de la couverture de la BD. Pierre-Ammanuel Paulis se trouve juste à gauche du chevalet.





Gaston LECOCQ