• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3114151

Sport

Mis en ligne le 21/04/2008

CYCLISME : Vive les «Classiques ardennaises» !


Il y a peu, c’est dans une des salles du Château du Val Saint-Lambert de Seraing, superbement restauré à la suite de son incendie de 2006, que s’est tenue la présentation des deux «Classiques cyclistes ardennaises» à savoir la « Flèche Wallonne » (femmes et hommes) le mercredi 23 avril) et la doyenne «Liège-Bastogne-Liège» (le dimanche 27 avril).
Pour présenter ces deux classiques que tout professionnel souhaite remporter au moins une fois dans sa carrière, ASO (Amaury Sport Organisation) était représenté par Christian Prudhomme (le directeur du Tour de France) de Jean-Michel Monin (directeur sportif) entouré (la photo) des représentants de la Province de Liège (qui comme chaque année prépare l’événement avec le sérieux et l’efficacité qu’on lui connaît) à savoir les députés provinciaux Christophe Lacroix (Sports) et Georges Pire (Relations extérieures), Paul Bolland, président du Royal Cyclist’s Pesant Club Liégeois, d’Anne-Marie Lizin et Philippe Collard, bourgmestres respectifs de Huy et de Bastogne.
En ouvrant la présentation, Christophe Lacroix a rappelé évidemment ce que le sport cycliste représentait, non seulement pour le public de la Wallonie et du Pays de Liège en particulier, mais aussi pour l’image de marque, la vitrine, que ces compétitions offraient à la Province et se laissant emporter : « Je sens comme une poussée d’adrénaline à l’approche de l’événement. Je suis bien évidemment derrière Philippe Gilbert que j’espère voir arriver en tête à l’arrivée d’Ans ». Paul Bolland dont le club est co-organisateur avec ASO de Liège-Bastogne-Liège, a déjà annoncé que l’an prochain, à l’occasion du 20ème anniversaire de cette collaboration, l’événement serait encore plus prestigieux.

La Flèche Wallonne le mercredi 23 avril


Le mercredi 23 avril, (départ donné au stade de Charleroi à 11h20), la 72e édition de La Flèche Wallonne suivra un parcours identique à sa précédente édition. Les côtes de Thon (km 149,5) et de Bonneville (km 157,5) inaugurées l'an dernier, sont maintenues. Le Mur de Huy, et ses 1300 m à une moyenne de 9,3 % et des passages à 19 %, déterminera, à l’issue d’un 3e passage une arrivée toute en puissance après 199,5 km de course. Et c’est aux alentours de 16 h que devrait être connu le nom du successeur de l'Italien Davide Rebellin.
Pour Christian Prudhomme : «Le Mur de Huy est un véritable monument du cyclisme que seul le vainqueur parvient à dompter. La course a sa finesse tactique à elle. Pas besoin dès lors de changer le parcours ».
Une heure auparavant les dames auront aussi disputé leur propre Flèche Wallonne, sur 103,5 km. Elles emprunteront la dernière boucle de l'épreuve masculine et se disputeront la succession de la Néerlandaise Marianne Vos, dont les spécialistes disent qu’elle est en très grande forme et qu’elle pourrait «remettre le couvert».


Profil de la Flèche wallonne 2008
Le Mur de Huy (1er passage, km 65), la côte d'Ereffe (km 84), le Mur de Huy (2e passage, km 95), les côtes de Peu d'Eau (km 134,5), de Haut-Bois (km 140), de Thon (km 149,5), de Bonnerville (km 157,5), de Bohisseau (km 170,5), de Ahin (km 188,5) et le Mur de Huy (3e passage, km 199,5).

Liège-Bastogne-Liège le dimanche 27 avril


L'épreuve Liège-Bastogne-Liège née en 1892 qui en est donc à sa 94 ème édition, connaîtra cette année quelques petites modifications dont le Pesant Club Liégeois est évidemment pour quelque chose. Départ de Liège, place Saint-Lambert à10h et arrivée prévue à Ans, rue Jean Jaurès vers 16h30.
En effet, ASO a suivi les conseils de son partenaire dans l'organisation de la course, et a innové en remplaçant la côte de Tilff par la côte de la Roche-aux-Faucons sur le parcours.
Cette côte qui est plus étroite est située à quelques 241,5, km, soit à 20 kilomètres de l'arrivée, avec une pente moyenne de 9,9 % sur 1500 m. Autre innovation cette année, les coureurs au lieu d’arriver directement dans la vallée par la route du Condroz, descendront vers Seraing par le Bois de la Vecquée (parcours plus sinueux) avant de rejoindre la montée de Saint-Nicolas et l’habituel fin de course vers Ans où l'arrivée sera jugée après 261 km de course. Ces modifications apportées au tracé classique allonge la course de quelques 14 km de l'épreuve par rapport à l’an dernier.
Et Christian Prudhomme de commenter : « Notre devoir c'est d'ouvrir la route, de permettre aux coureurs de s'exprimer. Dans des épreuves comme les grandes classiques, en tant qu'organisateurs, nous voulons changer chaque année par petites touches pour essayer de peaufiner les choses. Nous verrons si la côte de la Roche-aux-Faucons peut autoriser de nouveaux scénarios de course, par sa propre difficulté ou parce qu'elle rompt avec une certaine habitude. Nous avons assisté à deux victoires d'hommes seuls à Milan - SanRemo et au Tour des Flandres. Voir un home seul à l'arrivée à Ans ne serait pas pour me déplaire ».

Profil de Liège-Gastogne-Liège 2008
L'édition 2008 comprendra 12 côtes: Ny (km 57,5), La Roche-en-Ardenne (km 82), Saint-Roch (km128), Wanne (km 172), Stockeu (km 178,5), Haute-Levée (km 184), Rosier (km 196,5), Vecquée (km 209), Redoute (km 226,5), Sprimont (km 232), Roche-aux-Faucons (km 241,5) et Saint-Nicolas (km 255,5).

Signalons que pour les deux épreuves, 25 équipes ont été invitées (dont quatre belges): Quick Step, Silence Lotto, Topsport Vlaanderen, Landbouwkrediet, AG2R, Agritubel, Barloworld, Bouygues Telecom, Caisse d'Epargne, Cofidis, Crédit Agricole, Cycle Collstrop, Euskaltel, Française des Jeux, Gerolsteiner, High Road, Lampre, Liquigas, Rabobank, Saunier Duval, Skil-Shimano, Slipstream, CSC, Milram et Tinkoff.

Vous trouverez encore d’autres détails, le nom de tous les coureurs, ainsi que les résultats de la courses et autres commentaires pratiquement en temps réel sur le site de ASO : www.letour.fr





Gaston LECOCQ