• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3111194

En Ville

Mis en ligne le 21/04/2008

La future patinoire

Lors du Collège communal du jeudi 17 avril dernier, il a été beaucoup question de la «Médiacité» dans le quartier du Longdoz et les échevins Jean-Géry Godeaux (Travaux) et Michel Firket (Urbanisme), ont apporté d’importantes nouvelles sur la poursuite du chantier qui demain donnera à ce quartier une toute nouvelle physionomie, digne du 21ème siècle.

Avant-projet de construction de la nouvelle patinoire

C’est Jean-Géry Godeaux qui a évoqué la nouvelle patinoire ultramoderne qui sera réalisée sur le site de la Médiacité et dont l’avant projet vient d’être approuvé par le Collège..
Il expliquera d’abord : « Les aménagements nécessaires pour une remise en état de la patinoire de Coronmeuse, pour qu’elle atteigne le niveau d’une patinoire neuve, représenteraient un investissement très important. Il est vrai qu’elle date de l’Exposition Universelle de l’eau de 1939. Un bâtiment qui à l’heure actuelle il offre des installations vétustes et son agencement ne convient plus aux exigences du public.
C’est pourquoi, le Collège a décidé de privilégier la construction d’une nouvelle patinoire répondant aux normes édictées en la matière par la Région Wallonne et les Fédérations, plutôt qu’une rénovation d’un bâtiment inadapté.
Le projet « Médiacité » s’inscrit dans une perspective diversifiée, de loisirs avec un pôle économie de grande importance, dans ce cadre-là, il semblait judicieux d’implanter une patinoire sur ce site.
La patinoire permettra de promouvoir des activités sportives et récréatives de hauts niveaux. Elle participera à la rénovation urbaine et au développement de la région liégeoise. En effet, ce projet permettra de développer le caractère de métropole de la Ville de Liège. De plus, une telle infrastructure, située à deux pas de Maastricht, de la frontière allemande et des axes routiers permettra d’apporter un rayonnement international.»

Ce chantier rentre dans le cadre de transformations qui sont en cours depuis une dizaine d’années dans la Cité Ardente. En effet, les politiques liégeois ont consacré un effort tout particulier à dynamiser l’image de la Ville de Liège pour lui permettre le retour sur le devant de la scène. Cette ardeur au travail lui a permis de développer notamment des projets de rénovation, d’embellissement, de transformation du cadre de vie des Liégeois.
Cette patinoire s’intégrera parfaitement au projet de la « Médiacité » tout en permettant des accès fonctionnels avec les différents bâtiments du site grâce à la galerie vitrée. Cette entrée vers les différentes zones du site permettra un véritable échange.
Elle mettra en contact direct la galerie commerçante et ses visiteurs ainsi que les usagers de la patinoire. Ces communications seront conviviales tout en permettant à tout un chacun de se déplacer aisément.
D’un point de vue architectural, l’auteur de projet a réellement voulu mettre en avant l’idée que ce que l’on voit de l’extérieur se passe à l’intérieur et vice et versa. La forme, le choix des matériaux, les couleurs ont volontairement été choisis afin d’accentuer l’aspect d’igloo, de glaçon du bâtiment. L’opacité est indispensable afin d’éviter la pénétration des rayons du soleil dans les zones froides. »
«Cet avant-projet présente la future patinoire telle qu’elle devrait être. L’aspect environnemental est un élément fondamental du projet. Les différents matériaux utilisés doivent permettre une rationalisation optimale des énergies. L’intérieur est constitué de béton, afin de répondre aux normes de sécurité, d’incendie et de résistance. L’ossature du bâtiment est, quant à elle, constituée en bois. Elle permettra de mettre en avant les nouvelles techniques de construction en la matière. Le choix des matériaux de la toiture et des parois crée une véritable barrière thermique, acoustique et isole de la condensation.»

«Autre particularité du projet, l’enveloppe extérieure du bâtiment est une structure composée de carrelages de petites dimensions collés sur des nattes synthétiques. Ces nattes sont collées sur une première couche de colle formant une barrière à la vapeur. Elles sont ensuite rejointoyées au moyen d’un produit présentant des degrés différents de résistance aux mouvements et aux agressions.»
En matière de performances énergétiques, le Collège communal souhaite qu’elles soient optimales. L’auteur de projet, Olivier BASTIN d’AM l’Escaut Weinand, finalise actuellement ses recherches pour qu’elles soient intégrées dans le cahier des charges qui sera soumis prochainement à l’approbation du Conseil communal».
Les 4500 m2 au sol mis à disposition par les promoteurs du projet « Médiacité » participe à la volonté de la Ville de Liège de collaborer avec des partenaires privés. Cette collaboration Privé/Public a permis de réaliser un projet d’envergure internationale tout en respectant les règles liés à la gestion des dossiers par un pouvoir public.»
Patinoire olympique
Outre une patinoire olympique de 30 mètres sur 60, le bâtiment comprendra : des gradins qui comptent plus ou moins 1200 places, des vestiaires et des douches, des sanitaires, des locaux techniques, des locaux de location de matériel, de stockage et d’entrepôt, une cafétéria.
L’ensemble des infrastructures sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Le budget nécessaire à cette réalisation est de 8.119.100 euros . Le financement est réparti comme suit : Ville de Liège 5.619.100 euros - Région Wallonne (Infrasports) 2.500.000 euros
Le permis d’urbanisme sera déposé dans le courant du mois de mai afin de permettre d’entamer les procédures d’adjudication pour faire en sorte que les travaux débutent dans le courant du premier semestre 2009 pour se terminer 18 mois plus tard.

Les autres chantiers de la Médiacité

Par ailleurs, c’est Michel Firket qui a évoqué l’état d’avancement des autres projets en cours sur le site de la Médiacité comme le bâtiment de la RTBF, les salles de Cinéma etc…
C’est d’ailleurs à l’initiative de l’échevin de l’Urbanisme que le Collège a décidé d'accorder le permis d'urbanisme à la s.a. C.P.C. pour le projet Médiacité.
Il s'agit de modifications apportées aux plans du permis unique Médiacité délivré par la Ville de Liège le 11/04/2007.
Le permis concerne essentiellement la modification des malls et des façades place H. Brenu, quai Mozart et à la jonction rue d'Harscamp.
«Le promoteur a confié cette modification au designer anglais Ron Arad. L’amélioration significative des façades apportée par cet artiste de grand talent confère une plus value vraiment très intéressante au projet.»
L'aménagement de la Piazza et de la place H. Brenu fera l'objet d'un permis ultérieur.
Au niveau de l'ensemble du projet, des avancées significatives sont à noter:
RTBF
Ce site de 16.000 m² répartis sur 6 étages et un sous-sol sera dédicacé à l’Unité de Programme Divertissement – Scène et comprendra un grand studio de 1.200 m² et un second de 400 m² (Auteur de projet : association momentanée Archi2000, Syntaxe et le bureau d’architecture Greisch). L'implantation de ces installations devrait générer 320 emplois.
L'enquête publique s'est déroulée du 18/03/2008 au 01/04/2008 et n'a donné lieu à aucune réclamation.
Après son passage au Collège du 10/04/2008, le permis unique est actuellement soumis à l'avis des Fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne. Sa délivrance est prévue au plus tard pour début juillet 2008. Les travaux devraient commencer fin 2008 et se terminer fin 2009 au plus tard. L’investissement, hors équipements spécifiques et TVA, s’élève à plus de 16 millions d’euros.
Kinepolis
Le permis d’urbanisme a été déposé le 13/03/08. Son examen est en cours et sa délivrance prévue pour le 06/07/08 au plus tard (Auteur de projet : ESTE Architects, Peter Flamend (Bruxelles). Il n'y a pas d'enquête publique prévue mais le permis sera toutefois soumis à l'avis du Fonctionnaire délégué de la Région wallonne.
Espaces publics
Deux demandes de permis devraient être déposées avant la fin du mois. Il s'agit, d'une part, des charges d’urbanisme (plaine de jeux et terminus du bus 4, aménagement des rues Stouls, Latour, d’Harscamp, du boulevard Poincaré devant le Musée de la Métallurgie
et du carrefour avec le pont de Huy) et, d'autre part, des aménagements de carrefours à feux pris en charge par la Ville (Natalis / Poincaré, Sopers / Bonne Femme et Grétry / Natalis).
Les enquêtes publiques (15 jours) auront lieu en même temps et devraient être lancées d’ici un mois.
Liaison Boverie-Médiacité
L'Atelier 4D a été désigné en qualité d'auteur de projet.





Ga . L.