• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3157672

En Ville

Mis en ligne le 27/01/2008

Au Collège échevinal du jeudi 24 janvier

Au cours de sa séance du jeudi 23 janvier dernier, le Collège communal a notamment examiné, discuté et délibéré sur différents dossiers et notamment : sur les nouvelles dispositions concernant les agents de quartier, l’apprentissage de l’allemand dans les écoles fondamentales de la ville, les différentes collections des musées liégeois à l’étranger ainsi que sur la mise à l’honneur de la Casa Nicaragua. Nous profitons de l’occasion pour vous rappeler que la prochaine séance du Conseil communal aura lieu ce lundi 28 janvier à 18 h 30. Lors de ce Conseil communal, il sera notamment question du problème de délocalisation des coffee shops de Maastricht ainsi que du nouveau stade du Standard de Liège.

Agents de quartier – Nouvelles dispositions

Suite à un Arrêté royal du 20/12/07 portant la position juridique du personnel des services de police en ce qui concerne les agents de quartier, ces derniers ont désormais l’obligation de service au moins 20 heures le samedi, le dimanche et les jours fériés dont au moins 14 heures pour la fonction de quartier.
La Zone de police de Liège compte 130 Inspecteurs de quartier. Le coût de cette nouvelle disposition est estimée à 259.000 euros à charge de la Ville de Liège.
Le bourgmestre a informé le Collège communal qu’il allait interpeller le Ministre de l’Intérieur à ce propos, estimant qu’il s’agissait d’un nouveau report de charges financières sur les communes.


Cours d’allemand en 5e primaire dans les écoles fondamentales de la Ville de Liège

Le Collège communal a entendu une communication de l’échevin Stassart à propos des cours d’allemand en 5e primaire dans les écoles fondamentales de la Ville de Liège.
Cinq écoles fondamentales de la rive droite de la Meuse sont susceptibles d’ouvrir des cours de langue allemande pour les élèves de 5e année, dès la rentrée de septembre 2008.
En effet, à la demande de Pierre Stassart, échevin de l’Instruction publique, une consultation des parents des élèves de 4ème année s’organise dans les écoles d’Angleur Centre, Basse-Wez, Bressoux Piron, Grivegnée Péville et Liberté.
L’école de Bressoux Piron s’est dès à présent portée volontaire.
Là où les parents en auront fait le choix, le cours d’allemand sera ouvert à raison de deux heures par semaine pour les enfants de 5ème année en 2008-2009 et pour les élèves de 5ème et de 6ème en 2009-2010.
Depuis cette année scolaire, cette mesure est déjà en place sur la rive gauche dans les écoles de Xhovémont et de Saint-Gilles (André Bensberg).
Cette décision coïncide avec la volonté de la Ville de favoriser l’apprentissage des langues étrangères, dès le plus jeune âge, suivant la méthode traditionnelle ou immersive.
Non seulement l’Allemand élargit la liberté de choix des parents, mais il ouvre la perspective, dès 2009, d’une réintroduction de cette langue dans l’enseignement secondaire. Voire à terme l’organisation d’une filière immersive allemande qui complèterait l’offre existante en anglais et néerlandais.
Pour rappel, les cours de langues étrangères dispensés en 5e et 6e primaires sont régis par un décret de la Ministre Onkelinx datant de 1998. Il stipule qu’ « il ne peut jamais être proposé de choix entre trois langues modernes différentes ». A l’époque, les parents s’orientaient majoritairement vers l’Anglais ou le Néerlandais. Mais la volonté de l’Instruction Publique de maintenir l’enseignement de l’Allemand restait forte. Des cours ont d’ailleurs été financés par la Ville, il y a une douzaine d’années, rassemblant les élèves intéressés, le mercredi après-midi, à l’Athénée Saucy.

Les collections des musées liégeois “s’exportent”

Le Collège communal a entendu une communication de Monsieur l’Echevin de la Culture, Jean-Pierre Hupkens à propos des prêts d’œuvres liégeoises.
Dans le cadre de la prestigieuse exposition “ Rome et les Barbares ” au Palazzo Grassi à Venise, l’Evangéliaire de Notger, pièce majeure du Grand Curtius, ainsi qu’une partie des bronzes d’époque romaine découverts à Angleur en 1881, sont exposés jusqu’au mois de juillet.
Toujours en Italie, mais à Rome, au Complesso del Vittoriano, notre tableau de Paul Gauguin a trouvé une place de choix au sein de la rétrospective consacrée à cet artiste.
- La Ville de Louvain (Leuven), à l’occasion de l’ouverture de son nouveau musée, organise une grande exposition consacrée à l’un des principaux maîtres de la peinture flamande Roger Vandervelde. A cette occasion, les tableaux “ Vierge à la donatrice et Sainte Marie Madeleine ” ont été demandés en prêt en raison de la filiation avec l’œuvre de ce peintre.
- Tout prochainement le Palais des Beaux Arts de Bruxellles organise l’exposition “ Ce curieux pays curieux : La Wallonie ” . Y seront présents un tableau de Lambert Lombard, “ Jaël et Sisara ” de la série des “ Femmes Vertueuses ” et une quinzaine de sculptures médiévales.
L’exposition “ Da Vinci ”, à Koekelberg, accueille un tableau (historique) de Louis Gallait.
- Toujours à Bruxelles, à l’Hôtel de Ville, une exposition sur le Japonisme en Belgique présentera deux œuvres importantes d’Auguste Donnay et d’Alfred Stevens.
- Six bas- reliefs en albâtre malinois sont actuellement exposés au musée de Malines.
Après avoir été exposé en 2008 à Bruxelles, un coffre de voyage d’époque renaissance tardive des collections du Musée Curtius prendra le chemin de l’Espagne où il sera exposé en trois lieux différents.
- Le “ Paysage coloré ” d’Alechinski participe à la rétrospective consacrée à cet artiste au musée des Beaux Arts à Bruxelles.
“Nous avons également prêté au musée d’Hasselt, à l’occasion d’une exposition consacrée au premier poète germanophone Henkrik van Velde (12ième siècle), une précieuse croix processionnelle mosane en bronze, représentative de l’art des fondeurs au sein de l’ancienne Prinicipauté.”
Le Rijksmuseum Bonnefanten de Maastricht emprunte un portrait d’ Erard de La Marck pour être une des œuvres maîtresse d’une exposition consacrée au peintre de la Renaissance Jan Vermeyen.
Le musée du Verre participe en ce moment à l’exposition Art nouveau consacrée au frères Muller dans le cadre du musée de l’Ecole de Nancy.
Dans la même cité lorraine, des tableaux de Georges Mathieu et Serge Poliakoff enrichissent le musée des Beaux Arts, à l’exposition “ Daum et l’esthétique des années 50 ” .
- A Lausanne, la Fondation de l’Hermitage a accueilli des tableaux d’Ensor, Claus et Khnopff.
- Une sculpture de Paul Dubois est présente à une exposition sur le symbolisme en Belgique au Kunsforum de Vienne.
- Un tableau de Kokoschka partira prochainement à Linz, toujours en Autriche, dans le cadre d’une exposition consacrée à ce peintre.
“ La Famille Soler ” de Pablo Picasso rentre de voyage à Amsterdam où il a constitué une des pièces phares de l’exposition “ Barcelona 1905 ” au Musée Van Gogh.
“Nos œuvres ne “ s’exportent ” pas qu’en Europe, c’est ainsi qu’un tableau de Claude Monet a fait le voyage jusqu’à Séoul dans le cadre de l’exposition “ Claude Monet d’un instant à l’éternité ”.

Interculturel: La Casa Nicaragua à l’honneur

Enfin, ce jeudi, le Collège ège a décidé de proposer la candidature de la Casa Nicaragua au Prix International Roi Baudouin pour le Développement. Ce prix vise à couronner l’action de personnes ou d’organisations qui apportent une contribution importante au développement des pays du Sud.
La Casa Nicaragua installée en Pierreuse depuis 1981 soutient de nombreux projets et ces trois dernières années, ce sont quelques 70.000 euros qui ont été envoyés en soutient à une série d’initiatives aussi diversifiées que l’alphabétisation, l’agriculture, la santé, les micro crédits, des banques de semences.
Il a semblé important au Collège Communal, de valoriser ainsi une part attachante de son patrimoine immatériel, d’autant plus que l’année 2008 a été déclaré année européenne du dialogue interculturel.
Cette année sera l’occasion pour la Ville, membre de la coalition européenne des Villes contre le racisme, de développer une série d’activités liées à ce thème.





Ga .L.