• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3157527

Expositions

Mis en ligne le 26/01/2008

«Noir et Blanc»


L’Office provincial des Métiers d’Art et son président Paul-Emile Mottard vous proposent une exposition aux couleurs de saison. Bien sûr, vous me rétorquerez qu’ « il n’y a plus de saison (laïho, laïho) » et qu’à l’heure actuelle, on ne connaît plus les teintes du féroce hiver qui n’est plus qu’un vaste nuancier de gris. Mais la Maison des Métiers d’art remet les pendules à l’heure et nous présente « Noir et Blanc », une exposition qui décline ces deux extrêmes dans des formes artisanales les plus diverses : céramique, stylisme, lingerie, tapisserie, papier, projection et photographie.
La rencontre de ces deux extrêmes semble avoir bien inspiré les artistes et artisans qui participent à l’exposition. En effet, pour tous ces créateurs, le blanc n’est pas seulement un ton qui combine toutes les couleurs du spectre solaire. Et de même, le noir n’est pas qu’une absence de couleur et de lumière. Ce qui a fasciné chacun, c’est aussi leur rencontre, leur opposition et la complémentarité de leur association…
En franchissant la porte de la Maison des Métiers d’Art, vous serez ébahis par la diversité des techniques et des objets présentés :

- De la céramique :
Dominique Deruisseau (Céramik by Do) qui a tourné expressément des bols, des assiettes, des flacons, et des boucliers ! « J’ai puisé mon inspiration sur deux continents : l’Amérique et l’Afrique. Les boucliers, ornés à la manière de bols funéraires, inspirés de l’art Piartal et Tuncahuan des hauts plateaux de Colombie et d'Equateur (de 750 à 1250). La vaisselle, comme brossée par le pelage de grands mammifères de la savane africaine. »
Alain Hurlet a réalisé de grands plats ronds : « un espace, un plat, des couleurs, un choix, des choix, du noir et du blanc, une écriture automatique, des traits, des lignes, des ombres, sans références, juste un mouvement, un moment, une agitation à l’image de ce qui nous entoure, de ce que je suis… »

- Du papier :
Mais pas n’importe quel papier ! Liliane Frenay crée ses feuilles de papier comme des tableaux et joue sur les textures, la transparence du blanc et aussi sur son opposition au noir.

- De la tapisserie :
Et pas seulement pour celles qui se sentent une âme de Pénélope, même si cette tapisserie en « haute lisse » requiert « une discipline exigeante et contraignante qui oblige à aller à l'essentiel » ! Friede Voet a véritablement fait dialoguer le noir et le blanc : « Etonnant couple qui a la capacité à lui seul de décrire la réalité sans utiliser les autres couleurs. »

- De la lingerie :
Céline Pinckers a intitulé son travail Variation autour du Noir et Blanc… Aussi, découvrirez-vous, mesdames et vous aussi, messieurs (Saint-Valentin oblige !) de ravissants corsets, culottes, jupes et soutiens-gorge… Et la créatrice de s’interroger : « Quel impact ont ces deux couleurs sur nos émotions ? La lingerie, en tant qu’accessoire intime, reflète-t-elle deux facettes différentes de la Femme selon la teinte qu’elle arbore? »

- Du stylisme :
Nora Bouchaouir a confectionné des capes, écharpes, casquettes et chapeaux blanc, noir ou noir et blanc. « Pas besoin de longs discours pour exprimer mon travail. Ma rencontre avec les matières crée une alchimie, un voyage dans le monde de la création. »

Et aussi, stylisme et… photographie, stylisme et… conception vidéo :
Vous découvrirez aussi une association originale et engagée du styliste Pierre Endres (fashion designer création exclusive) qui présente de somptueuses robes du soir parées de pénombre et du photographe Benoît Franchimont qui a mis en scène ces toilettes. « Ce travail communautaire exprime par le Noir et le Blanc une critique sur la qualité de la vie aux niveaux social, écologique, religieux…. »


Autre collaboration, ô combien poétique d’un créateur de mode Giovanni Biasiolo et du vidéaste Afrim Gjonaj. « Le travail du créateur Giovanni Biasiolo, sinuant les courbes sensuelles de la femme en construisant la matière à même le corps, a été mis en valeur dans une conception vidéographique d’Afrim Gnonaj.
Contrastes Positif/ Négatif, Matières, Reliefs Organiques…rien de tel pour exprimer les antipodes du Noir et Blanc. »

Des photographies
Vous plongerez avec étonnement dans le magnifique travail de la photographe Marie-Christine Mewissen qui « une fois la porte de son laboratoire franchie crée l’alchimie entre le temps, la lumière et le support (…) ». Elle nous propose deux thématiques : les rues de Liège, les nuits pluvieuses et une série de barques à l’abandon le long de l’Ourthe… « Le contraste des deux sujets parle de lui-même. La vie… et la petite mort qu’est l’oubli ».
Une exposition tout en contrastes qui mérite plus qu’un détour.

En pratique

« NOIR ET BLANC » du 25 janvier au 23 février
Céramique, stylisme, lingerie, tapisserie, papier et photographie noirs, blancs ou noirs et blancs.
- Entrée libre.
- Du lundi au vendredi de 12h à 18h, le samedi de 11h à 17h.
- Maison des Métiers d’Art, 7 rue des Croisiers, 4000 Liège - Info : 04/232.86.73/96 – 04/232.87.10 - opma@prov-liege.be