• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200772

A la Province

Mis en ligne le 21/01/2008

Taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques ! Les communes de la Province de Liège, toutes de bonnes élèves

Pas de spectre de la faillite pour les communes « liégeoises » en 2008… Du moins, pas en raison de négligence ou de nonchalance par rapport au vote de la taxe additionnelle à l’impôt des personnes physiques. L’an dernier, certaines colonnes de la presse quotidienne avaient secoué les collèges communaux et particulièrement les échevins des finances qui, pour une raison ou une autre, n’avaient pas fait voter ladite taxe à temps et qui, par conséquent, auraient pu se voir contraints de rembourser une partie des impôts aux particuliers qui introduisaient une action contre leur commune auprès du Tribunal de première instance.

De quoi s’inquiéter en effet surtout lorsque l’on sait que cette taxe représente entre 15 et 20 % du budget d’une commune. Perdre cette manne serait une véritable catastrophe. Heureusement, les contribuables wallons ont entendu l’appel au civisme lancé par le Ministre Courard et peu d’entre eux ont intenté une action.

Pour 2008, Christophe Lacroix, député provincial en charge notamment de la tutelle sur les taxes communales, annonce que les délibérations lui sont parvenues dans les délais et que toutes ont été approuvées par le Collège provincial avant la date butoir fixée au 20 décembre 2007.

« Depuis ma prise de fonction à la Province de Liège, j’ai multiplié les contacts avec le Ministère de la Région wallonne et notamment avec la Direction Générale des Pouvoirs Locaux (DGPL) de Liège pour que la complémentarité de nos services ne permette plus qu’à l’avenir de tels cas se reproduisent », déclare le député. La méthode prévoit notamment de rappeler les délais obligatoires aux communes qui risquent de les dépasser. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette méthode fonctionne.