• Visiteur(s) en ligne : 7
  • |
  • Visiteurs total : 3148566

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 23/12/2007

Ils reviennent après 3 mois


Tchantchès : C’est fait, ils ont quand même réussi à faire leur gouvernement. I n’a nou må èdon !
Nanèsse : Comment, tu te réveilles ? Ki n’a-t-i donc mi binamé ?
- C’est que depuis mon dernier petit billet, je crois que c’était le 1er septembre dernier, je me souviens qu’on fêtait le 7ème anniversaire de « Proxi-Liège », il ne s’est pas passé grand chose qui valait la peine qu’on en parle.
- Comment ça, il ne s’est pas passé grand chose ? Et la crise minisstérielle donc toi ?
- Bin justement, comme ça m’a complètement dégoûté de les entendre se disputer comme des vieux marcous, sauf Joëlle bien entendu, comme je n’avais pas envie non plus de jeter de l’huile sur le feu, j’ai décidé de ne plus rien dire de ces zigomars qui ont été élus, qui ont gagné les élections (combien de fois esse que je n’ai pas entendu ça dans la bouche du beau Didier) et qui finalement ont bien montré qu’ils n’étaient pas capable de grand-chose. Alors, je me suis dit : «Tchantchès, on est parti pour une très longue hibernation, profites-en.»
- Oui mais, il y avait aussi chez nous, dans notre bonne vielle de Liège.
- Ne m’en parle pas, d’ailleurs, si tu as remarqué, je n’ai pas écrit grand-chose sur ce qui s’est passé à Liège ces derniers mois…parce que finalement, il ne s’est vraiment pas passé grand-chose. Là aussi vois-tu Nanèsse, quand on me déçoit et que rien ne fait rire, et bien je ferme mon clapet.
- Et nos amis socialiss à la Ville ?
- Oui, ce sont toujours mes amis. Mais il faudrait quand même qu’ils se réveillent un peu parce qu’en 1 ans qu’ils sont à la Violette, je me demande bien ce qu’ils font d’intéressant. A part la nouvelle Julie Fernandez-Fernandez qui a innové dans son secteur de l’Etat-civil, dans les cimetières… et peut-être aussi Jean-Pierre Hupkens, à la culture, qui essaye de remettre de l’ordre et de dynamiser son secteur. Pour le reste ?
- Et dans l’opposition ?
- Bah, là, c’est toujours la même chose. Quand c’est le conseil communal et que la presse est là, on fait de beaux grands discours. Ceux des Ecolos sont souvent incompréhensibles (excepté peut-être Brigitte Ernst) ; chez les MR, on passe sa vie à démolir (surtout Christine Defraigne qui n’en rate pas une démolition). Par contre, toujours au MR, Michel Peeters (qui s’est peut-être trompé de parti, parce que je le vois plus à gauche qu’au MR) est assez constructif surtout lorsqu’il défend certaines valeurs sociales et quand il défend les étudiants et leurs guindailles. Quant à Olivier Hamal (tu sais celui qui se pousse toujours pour être sur les photos avec son ami Raphaël), il ne dit pas souvent grand-chose, mais quand il le fait, il est assez constructif également. Alors tu vois Nanèsse, cette année, si je n’ai pas vraiment écrit grand-chose sur les conseils communaux de Liège, c’est que je n’ai vraiment pas été inspirés, nos lecteurs n’ont pas perdu grand-chose. Mais lors du dernier Conseil communal de l’année, j’ai bien ri. Un Ecolo est intervenu à propos d’une sombre affaire de cafards dans des maisons à Sainte – Marguerite et il a demandé au bourgmestre s’il y avait un service de «décafardisation» à la Ville ? C’est que vois-tu, chez Ecolo, non seulement ils aiment de faire peur aux gens avec des histoires horribles, mais en plus, ils sont obligés d’inventer de nouveaux mots. Moi j’ai envie de lui dire : «Hé l’ami, toi qui est pour le développement durable, touche pas à mon cafard, parce que ça au moins vois-tu, c’est du durable un cafard. Il était sur terre il y a 400 millions d’années…et il y sera encore lorsque l’on nous découvrira fossilisés sous nos cités fantômes, avec ou sans le nucléaire.»
- Mais avec ça, tu vas encore te faire des amis ?
- Faut bien qu’on dise les choses comme elles sont. Non ?
- Comme bilan, de fin d’année, on est servi avec toi !
- C’est quand même pas de ma faute Nanèsse ?
- Bin non, bin non, mais enfin, tu pourrais être plus gentils pour les étrennes de fin d’année.
- Mais je ne suis pas méchant quand même ? D’ailleurs, je vais leur dire, à toutes celles et ceux qui nous lisent, qu’ils soient dans la majorité ou dans l’opposition, je leur souhaite tout ce qu’il y a de mieux pour 2008 et les années après aussi, pourquoi pas. Mais surtout, qu’ils trouvent les meilleurs idées, les meilleures solutions pour tous les citoyens, surtout pour les plus pauvres, les plus démunis, les exclus, les sans papiers, les sans abris (ce sont des être humains aussi ceux-là) et qu’ils laissent de côté leur ego. Pour une fois, ce ne serait pas mal quand même.
- Ah mon Tchantchès, je te retrouve bien là ? Dis, est-ce que tu va encore m’offrir de belles oranges, comme je les aime tant.
- Bin évidemment, mais tu peux être certaines qu’elles ne seront pas bleues sais-tu les miennes, parce que des oranges bleues, c’est vraiment pas digeste du tout.



Bonè fièsses et bêcôp d’boneûr à turtos ét disqu’à l’annèye qui vint !