• Visiteur(s) en ligne : 1
  • |
  • Visiteurs total : 3157668

En Ville

Mis en ligne le 30/10/2007

La Toussaint dans les cimetières liégeois


Lors du Collège communal de ce lundi 29 octobre, Julie Fernandez-Fernandez, échevine de l’Etat Civil, de la Population et également des Cimetières (Liège en compte 21 sur son territoire) a fait rapport de son action en vue de faire de la Toussaint dans les cimetières, des journées dignes et à la hauteur d’une ville comme Liège.
C’est ainsi que le 9 octobre dernier et c’était une première, Julie Fernandez-Fernandez a rassemblé tous les responsables des différents services (membres de son cabinet, de celui du bourgmestre, de la police, de la police des affaires économiques et sociales, du 10ème Département, du Service des Sépultures, de l’Intercommunale du Centre funéraire et du Contrat de Sécurité. Le but de cette réunion assez inhabituelle : permettre le bon déroulement et la bonne coordination des services pour la période de la Toussaint. Nous verrons ci-dessous comment tout cela a été mis en place.

Dans la pratique

La période de Toussaint s’étend en fait du 27 octobre au 2 novembre. Durant cette période, le placement, la réparation, l’entretien et le nettoyage des monuments seront suspendus. Les citoyens ont été prévenus par voie de presse écrite et parlée. Les entrepreneurs de pompes funèbres ont déjà été avertis par courrier.
Les vendredi 2 et samedi 3 novembre, les enterrements ne pourront se faire qu’en matinée. Ces deux jours, de 9 à 11 heures, une permanence sera assurée, à la Cité Administrative, par Madame Yvette LIBOTTE, du Service des Sépultures. Elle sera également joignable par téléphone au numéro 04/221.89.43 Ces mêmes jours, les dispersions seront possibles jusqu’à 13 heures. L’accès des voitures dans les cimetières n’est pas autorisé.

85.000 sépultures et centaines de milliers de visiteurs

La Ville compte 21 cimetières sur son territoire. Cela représente près de 85.000 sépultures. La Toussaint draine donc plusieurs centaines de milliers de visiteurs dans les allées de nos cimetières. Robermont et Sainte Walburge sont particulièrement fréquentés.
Afin de déterminer avec plus de précision le nombre de visiteurs durant cette période, un système de comptage a été mis en place dans chacun des cimetières.
Ce nombre important de visiteurs oblige de nombreux services communaux (service des sépultures et de police) a être présents sur le terrain, principalement durant les trois journée de plus grosse affluence que sont les samedi 27 octobre, dimanche 28 octobre et jeudi 1 novembre.
26 fossoyeurs seront présents dans les cimetières avec une présence plus importante dans les grands centres (Sainte Walburge et Robermont).
Le personnel sera présent de 8h00 à 16h30.
Les vendredi 2 et samedi 3 novembre cette présence s’étalera de 8h00 à 13h00
Un effort particulier a été fait au niveau de l’environnement ainsi qu’au niveau de l’information des visiteurs notamment en ce qui concerne le renouvellement des concessions.
Des panneaux ont été disposés à l’entrée de chaque cimetière. Toutes les informations nécessaires y sont affichées.

- 1 conservateur sera présent dans chaque grand centre (Robermont, Angleur, Jupille, Sainte Walburge)
- 1 agent apte à consulter les registres sera également présent, afin d’informer les visiteurs et de leur indiquer le chemin à suivre pour atteindre la tombe demandée.
- 1 agent sera présent au Centre funéraire
- 2 brigadiers et 2 contremaîtres encadreront le personnel ouvrier

Sécurité accrue et chasse aux pollueurs

Pour des raisons de sécurité, aucun type de véhicule (auto, moto, vélo) n’est autorisé à circuler dans les allées. Les chiens sont également interdits d’accès. Outre le personnel du service des sépultures, la police locale fournit du personnel pour les jours de grande affluence.
18 inspecteurs sont sur le terrain. Ils sont assistés de 29 APS (Assistant de Prévention et de Sécurité). Ils ont comme mission de sécuriser les abords des cimetières et empêcher les stationnements illicites. Les agents APS peuvent également informer les visiteurs.
Ils arpentent les allées afin de prévenir toute incivilité.
Par ailleurs, 6 inspecteurs et 1 gradé de la Police des Affaires économiques et sociales de la Ville de Liège sont également sur le terrain. Ils ont comme mission la surveillance et le contrôle des marchands ambulants. A ce sujet, une attention toute particulière est portée au respect de l’évacuation des déchets de fleurs et autres emballages par ces mêmes marchands en fin de journée
40 barrières Nadar sont disposées à proximité des entrées des différents cimetières.
Le trou provoqué par un automobiliste, il y a quelques mois dans le mur d’enceinte du cimetière de Robermont, rue de Herve a été refermé.
Le trou provoqué par un effondrement de terrain à la jonction entre les cimetières de Robermont et de Bressoux a été rendu inaccessible à l’aide de rangées de barrières nadar. Il est signalé par des panneaux avertissant qu’il y a un danger.

Environnement et commodités

De nombreuses poubelles ont été ajoutées à celles déjà existantes. Elles sont régulièrement vidées. Tous les points d’eau ont été vérifiés et tous sont en état de marche. 200 Tonnes de pierrailles ont été déversées dans les allées des différents cimetières afin de rendre l’accès aux tombes plus aisé pour les visiteurs. Toutes les allées ont été nettoyées de même que toutes les plaques signalétiques à l’intérieur des cimetières. 26 jardiniers, dont 2 contremaîtres sont présents afin de préserver la propreté des cimetières. 2 dames nettoient les toilettes des cimetières de Robermont et Sainte Walburge

Accessibilité pour les PMR et les personnes âgées

Il s’agit là d’une grande nouveauté. Afin de faciliter le déplacement, des navettes sont organisées à l’intérieur des deux grands centres que sont Robermont et Sainte Walburge.
Un service rendu possible grâce à la collaboration de l’Ecole communale d’hôtellerie et de l’ICADI qui, en cette période de congés scolaires, ont accepté de mettre leur minibus à disposition du service des sépultures.
Ces navettes sont exclusivement réservées aux PMR (Personnes à Mobilité Réduite) et aux personnes âgées. Elles ont déjà circulé les 27 et 28 octobre dernier (samedi et dimanche) et circuleront le 1 novembre toute la journée ainsi que la matinée du 2 novembre, le cas échéant.
Tout à été mis en œuvre afin que cette période se déroule dans les meilleures conditions même si nul n’est à l’abri d’un imprévu.





Ga . L.