• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3111805

Politique

Mis en ligne le 13/10/2007

Willy Demeyer réélu président de la Fédération liégeoise du PS


Jeudi après-midi, dans les locaux de la Fédération liégeoise du Part Socialiste, place Ste Véronique, Willy Demeyer, seul candidat à sa succession à la présidence de la Fédération Liégeoise du P.S, a tiré le bilan des deux années de sa présidence. Il était accompagné d’un de ses vices présidents, Frédéric Daerden, député bourgmestre de Herstal. (la photo ci-dessous)

C’est en mai 2005 que Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, était élu, devant deux autres candidats, Charles Janssens et Michel Faway, à présidence de la puissante (la plus importante de Wallonie d’ailleurs avec ses 20.000 affiliés) de la Fédération Liégeoise du Parti Socialiste suite au décès de Guy Mathot.
Ces vendredi et samedi, les 20.000 affiliés de la Fédération liégeoises devront se prononcer par oui ou par non afin de savoir si le bourgmestre de Liège pourra encore, assumer les commandes de la fédération liégeoise.
Le Congrès de rentrée du PS qui se tiendra ce dimanche 14 octobre au Palais des Congrès de Liège, entérinera la décision des affiliés. Par ailleurs, le nouveau comité fédéral devrait rapidement se réunir et choisir les représentants du bureau exécutif de la Fédération. Actuellement, ce bureau est composé Willy Demeyer, André Gilles, Marie-Claire Lambert, Frédéric Daerden, Thierry Giet et Charles Janssens.
Concernant le futur nouveau bureau, Willy Demeyer, à côté de Frédéric Daerden qui avait quelque peu la boche en coin à ce moment, devait dire : « Il n’est pas normal que le bourgmestre de Seraing ne fasse pas partie du bureau ». Mais qui restera sur le pavé ? Réponse dans quelques jours.

Une fédé qui bouge

Willy Demeyer a ensuite fait le point sur ses deux années de présidence. « Elles ont été marquées par une volonté d'améliorer la communication vers les militants et d'offrir des outils de visibilité modernes et performants, pour la fédération avec le relookage de notre site internet (http://www.ps-federation-liege.be/) et notre gazette trimestrielle
Oufti », ainsi que pour nos mandataires avec la création de sites personnels.
Nous avons également, parce que toute bonne communication doit s'accomplir « dans les deux sens », mis en place les «Rendez-vous de la fédé ». Il s’agit de débats mensuels ouverts à tous. Le président de la fédération évoque également la muse en pace prochainement d’ateliers et un, sur le site Internet de la Fédération, d’un blog, où les militants seront invités à s'exprimer sur des sujets politiques et d'actualité.
« D'autres outils sont en cours d'amélioration, tel le fichier des affiliés qui est maintenant centralisé sur une base de données Internet et sera prochainement administré directement par les responsables de sections ou encore le système de création de site web qui est offert aux USC. »
« Ces deux dernières années ont également vu la mise en valeur de notre centre de documentation et d'archives, l'Institut Liégeois d'Histoire Sociale, très actif dans de nombreux domaines comme l'organisation d'expositions, la recherche de données pour la rédaction de livres ou de mémoires universitaires, la réalisation de dossiers de documentation pour nos rendez-vous mensuels. »

Notons également qu'une rénovation des infrastructures est envisagée : l'arrière des bâtiments de la fédé sera démoli et reconstruit pour s'intégrer dans un nouveau bâtiment rue SainteMarie, où se trouvera d’ailleurs une entrée de la Fédération liégeoise du PS qui restera évidemment place Ste Véronique.»
«Enfin, soulignons la création d'une asbl à destination des jeunes qui adhèrent à notre parti et souhaitent s'investir plus concrètement dans la promotion de nos idées : le Cornac' (Comité d'Action) dont l'objectif est de fédérer de jeunes militants autour de projets constructifs.»
Et de conclure sur le bilan : « Ce n'est certes pas exhaustif, mais le plus important c'est l'avenir et, si de nombreux efforts restent à fournir dans divers domaines, ceux-ci n'auront pour but que de rendre la fédération en général et la Place Sainte-Véronique en particulier davantage aux militants !»

Pour Willy Demeyer, le fait d’être le seul candidat montre que l’unité a été retrouvée au niveau liégeois mais il estime que cela aurait été mieux s’il y avait eu un autre candidat. Alors qu’en 2005, il y a eu quelques 44 % de participation au vote, alors qu’il y avait 3 candidats, le président actuel serait heureux si cette année, avec un seul candidat, il y avait au moins 20 % de participation au vote.

Un bilan politique globalement positif

Après le bilan de la Fédération, Willy Demeyer a aussi évoqué la politique globale au niveau liégeoise ; Il dira entre autres : « Ces deux années, ont été également deux années de combats électoraux acharnés. Tout d'abord aux élections communales et provinciales de 2006, ou le PS liégeois a remporté une éclatante victoire. Le Parti Socialiste, au niveau de la Province de Liège, a maintenu son score réalisé en 2000, à savoir 34 % des voix et mieux, dans l'arrondissement de Liège, nous passons de 38,26 % en 2000 à 39,54 % en 2006 soit un gain de 1,28 %. Ainsi nous conservons nos 21 conseillers provinciaux dont 11 femmes, et nous obtenons 2 députés provinciaux André Gilles qui devient le président du Collège provincial et Pol-Emile Mottard ; nous avons également la présidence du Conseil provincial qui sera assurée - et c'est une première - par 2 femmes : Josette Michaux les trois premières années et Myriam AbadPerick les trois dernières années de la législature.
En ce qui concerne les élections communales dans l'arrondissement de Liège comprenant 24 communes, notre Parti augmente son score de 3,16 % obtenant ainsi 43,12 % des suffrages. Ce qui se traduit sur le terrain par 11 communes avec une majorité PS, 8 communes gérées par le PS en coalition avec un autre parti et 5 communes où le PS est dans l'opposition. Nous obtenons ainsi 16 bourgmestres, un de plus qu'en 2000 (nous gagnons le mayorat à Comblain et à Oupeye, mais nous le perdons à Esneux), 94 échevins (y compris les présidents de CPAS) et 278 conseillers communaux (bourgmestres et échevins compris).
Puis, quelques mois plus tard, sonne le début d'une campagne encore plus éprouvante, celle pour les élections fédérales qui aboutit sur le fruit, apparemment indigeste, que nous connaissons tous. Mais si le PS perd les élections, la Fédération liégeoise tien bon, elle conserve ses 6 sièges et voit son influence se renforcer au sein du parti. »

Et demain ?

Willy Demeyer n’est pas peu fier de dire : « Notre influence se voit renforcée au sein du parti après nos résultats lors des deux dernières élections communales et législatives. » Pour Willy Demeyer, il ne fait aucun doute que si le gouvernement de l’orange bleue voit le jour, il tiendra jusqu’en 2009 (comme le plan Dehaene dévoilé par un photographe de presse avisé le prévoit).
« A ce moment, nous serons en ordre de bataille. Non seulement pour les élections régionales de 2009, mais également pour les prochaines communales de 2012. Et gagner les régionales de 2009, c’est avoir des leviers au sein du gouvernement, donc des atouts pour les communales de 2012 également. C’est la raison pour laquelle le PS liégeois déposera une liste régionale comportant tous nos bourgmestres ».

Durant cette conférence de presse, Willy Demeyer, avec un certain sourire a voulu nous donner un scoop en annonçant l’élection au sein de l’USC du Nouveau-Liège de Jean-Maurice Dehousse à la présidence. C’était raté. En effet, comme je devais le dire, Pierre André, dans son blogue "Liège 28" (le complément incontournable de Proxi-Liège ) avait déjà donné la nouvelle le mercredi 10 octobre au matin.

Dernière minute : samedi 13 octobre à 18h35 :

Willy Demeyer réélu président de la Fédération du P.S avec 91,4 % de oui sur une participation de 18,1 %, c'est ce qu'annonce le communiqué de la fédération liégeoise que nous avons reçu.

Communiqué de la Fédération Liégeoise du P.S.

L’Assemblée fédérale, qui s’est réunie ce vendredi 12 octobre 2007 à Esneux, a élu ses 20 membres au Comité fédéral, à savoir :
Serge CAPPA (Beyne) ; Jean-Géry GODEAUX (Angleur) ; Abel DESMIT (Soumagne) ; Maggy YERNA (Liège) ; Denise LAURENT (Trooz) ; Michel HOFMAN (Cheratte) : Maurice MOTTARD (Hollogne) ; Stéphane MOREAU (Ans) ; Jacques VANDEBOSCH (Seraing) ; Andrée BUDINGER (Seraing) ; Alain DECERF (Ougrée) ; Valérie FRANSSEN (Bassenge) ; André VRANCKEN (Awans) ; Christian BLERET (Grivegnée) ; Pierre STASSART (Liège) ; Christie MORREALE (Esneux) ; Marc LAFONTAINE (Flémalle-Grande) ; Jean-Claude PEETERS (Ans) ; Philippe GODIN (Herstal) ; Jean-Louis LEFEBVRE (Herstal)

Aujourd’hui, 13 octobre 2007, s’est déroulée l’élection à la Présidence de la fédération liégeoise du PS :

Le nouveau Président de notre Fédération, Willy DEMEYER, est élu au suffrage universel des affiliés avec 91,4 % de votes positifs.

NOMBRE DE BULLETINS RENTRES : 3.684

NOMBRE DE BULLETINS « OUI » : 3.368 soit : ± 91,4 %

NOMBRE DE BULLETINS « NON » : 290 soit : ± 7,8 %

NOMBRE DE BULLETINS «BLANC/NUL» : 26 soit : ± 0,7 %

TAUX DE PARTICIPATION : ± 18,1 % (Nombre d’affiliés : 20.297)

Les opérations du renouvellement des instances fédérales se poursuivront en marge du Congrès de Rentrée du PS qui se déroulera au Palais des Congrès de Liège ce dimanche 14 octobre.

Pour la suite des résultats, nous vous conseillons de vous rendre sur le site Internet de la Fédération liégeoise du PS : www.ps-federation-liege.be







Gaston LECOCQ