• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3137804

Tourisme

Mis en ligne le 10/10/2005

"Châteaux de la Meuse": un tout nouveau concept

Dans le but de mieux valoriser les châteaux de la Meuse comme produit touristique de tout premier plan, la Fédération du Tourisme de la Province de Liège (FTPL) s'était associée, en 2003, à son homologue de Namur pour éditer une brochure touristique (rédigée par notre talentueuse consoeur Lily Portugaels) sur ce thème. Cette brochure a été traduite à l’époque en néerlandais et en allemand, et largement diffusée.
Comme Olivier Hamal, président de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège l’avait dit à l’époque, il s’agissait d’un premier pas puisque l’ambition était d’élargir le concept, non seulement à nos voisins français (la Meuse sauvage jusqu’à Sedan et même plus loin) mais également à nos voisins des Limbourg belge et hollandais. Et c’est ce qui s’est fait.
En effet, non seulement l’opération a rencontré un succès certain, mais en outre, grâce notamment à l’intervention d’INTERREG (programme européen destiné à stimuler et à promouvoir la coopération transfrontalière, et ici dans le cadre de l’Eurégio Meuse-Rhin) « Châteaux de la Meuse » est devenu un véritable projet eurégional soutenu à concurrence de 203.413 €, représentant la moitié du budget estimé sur une période de 3 ans, c'est-à-dire entre juillet 2005 et juin 2008.

En effet, c’est ce lundi 10 octobre, à la Maison de la Presse de liège que Olivier Hamal, entouré de MM. Julien Mestrez, député provincial en charge de l’Economie et du Tourisme et Axel Noël directeur de l’équipe technique « Interreg-asbl Liège Eurégio Meuse-Rhin » ont présenté ce nouveau « produit » touristique eurégional. Ils étaient accompagnés des représentants des autres partenaires du projet : la Fédération du Tourisme de la Province de Namur ; VVV Zuid Limburg (Pays-Bas), Toerisme Limburg (Limbourg belge)

Mais de quoi s’agit-il exactement :

Comme l’explique Olivier Hamal : « Le projet « Châteaux de la Meuse » entend promouvoir le tourisme eurégional en Province de Liège, dans le Limbourg belge et le Limbourg hollandais via la découverte des châteaux que l’on trouve dans un rayon d'environ 25 km par rapport au fleuve.

Le critère géographique n'est cependant pas limitatif dans la mesure où certains châteaux, situés à une distance plus éloignée de la Meuse s'en trouvent cependant apparentés, pour raisons stylistiques ou historiques. Les châteaux inventoriés seront ensuite passés au crible d'un second critère, qui est celui de l'accessibilité. Les châteaux dont les bâtiments et/ou les jardins sont accessibles au public pour une visite partielle ou totale sans obligation de séjour (hôtel) ou restauration seront repris dans une première brochure. Les châteaux et demeures « de caractère » qui ne sont accessibles que dans le contexte de l'hébergement ou de la restauration seront repris dans la seconde brochure
« Châteaux de la Meuse » s'adresse au touriste d'un jour ou de court séjour, intéressé par la culture et l'histoire, souhaitant profiter des bonnes choses de la vie, aimant faire de longues distances et se promener à pied ou à vélo autour d'un thème précis. »

Un label

Dès septembre de cette année, « Château de la Meuse » s’est vu attribuer un label qui, comme l’explique le président de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège, initiatrice de ce projet :

« Afin de créer une identité propre, fédératrice et reconnaissable par tous, un véritable label avec son propre logo a été créé. « Châteaux de la Meuse », sera commun à tous les partenaires du projet. Ce label se décline sous la forme d'un logo et sera utilisé sur tous les supports relatifs au produit : sous la forme de plaque d'identification placée sur les sites mêmes (châteaux), sur tous les documents édités, sur le site Internet, sur les plaques signalétiques. La marque « Châteaux de la Meuse » a été déposée en septembre dernier afin d'en garantir l'exclusivité internationale. Le logo comprend, de manière stylisée, une hampe de drapeau, avec, entrelacées, les couleurs des drapeaux des Pays-Bas, de la Belgique, de la France mais également les couleurs des Provinces concernées ainsi que le nom du projet « Châteaux de la Meuse » et la version néerlandaise de l'appellation « Kastelen aan de Maas ». La forme des drapeaux entrelacés symbolise également le cours du fleuve, le long duquel de petites tours ou couronnes représentent les châteaux situés dans la vallée de la Meuse. »

[SOUS_TITRE ]Deux brochures et un site Internet

Pour aider les amateurs et les touristes que l’on souhaite très nombreux d’ici l’année prochaine, « Châteaux de Meuse » éditera une première brochure de 96 pages, entièrement en quadrichromie, présentant les châteaux se trouvant à plus ou moins 25 km de la Meuse.
Comme dans la brochure de 2003, les commentaires historiques seront assurés par Lily Portugaels à qui l’on doit aussi l'ouvrage « Vies de châteaux en Pays de Meuse » (Editions du Perron) La nouvelle brochure, qui sera tirée à 20.000 exemplaires en français, 20.000 en néerlandais, 5.000 en anglais et en allemand est prévue pour le printemps 2006. Par ailleurs, des documents spécifiques sur le même projet seront rédigés en japonais et en chinois.

Il sera aussi édité une seconde brochure « Hébergement de caractère et restaurants » qui sera elle, consacrée aux hôtels et restaurants de charme. Elle comportera 56 pages présentant l'ensemble des hôtels, restaurants, chambres d'hôtes et lieux de réception s'inscrivant ou se rapprochant de la thématique retenue. La sortie de cette seconde brochure qui ne sera pas réalisée par Lily Portugaels (car comme elle l’a précisé à la conférence de presse, elle ne peut prendre part à la conception d’un document qui sera lui publicitaire) se fera simultanément avec la première brochure.
Outre un plan de promotion (à destination des publics belges, français, néerlandais, anglais, allemand, mais aussi japonais et chinois) qui sera établi sur 3 ans par les 3 partenaires en collaboration avec les différents acteurs de terrain (maisons de tourisme, bureaux et offices du tourisme), un site Internet sera créé et mettra en ligne, d’une manière intensive, les informations reprises dans les deux brochures et régulièrement mis à jour.

Le projet « Châteaux de la Meuse » représente un budget total de 472.620 € sur 3 ans (juillet 2005 - juin 2008). Ce budget tient compte de la participation de la Fédération du Tourisme de la Province de Namur (hors INTERREG III), à concurrence de 20%, soit 65.794 €. Pour le projet INTERREG III proprement dit, le budget global est de 406.826 €, dont 50% (203.413 €) sont financés par INTERREG.
Les 50% restants sont pris en charge par les 3 partenaires du projet. Il bénéficie aussi du soutien de la Région Wallonne,

Avec « Châteaux de Meuse » - qui s’est inspiré de l’aura qu’ont (mais depuis bien plus longtemps) les « Châteaux de la Loire », le touriste venant chez nous, pourra découvir quelques 23 châteaux en province de Liège, 15 dans le Namurois, 10 dans le limbourg belge, 20 dans le limbourg hollandais sans oublier les innombrables châteauc des Ardennes françaises. De quoi passer de très belles vacances, vous ne trouvez-pas ? Ce qui ne gâte rien, c’est qu’un tel projet engendrea, pour autant qu’il soit parfaitement initié et mis au point (mais cela smeble bien parti) , des retombées économiques indéniables qui profiteront à l’ensemble des partenaires associés.





Gaston Lecocq