• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3099139

En Ville

Mis en ligne le 08/10/2005

Toutes les saveurs des jeudis de la place Saint-Etienne


La semaine dernière, nous vous avions dit que nous irions jeter un coup d’œil sur le tout nouveau marché qui, à l’initiative de Maggy Yerna, échevine des Affaires économiques, s’est ouvert ce jeudi 6 octobre, sur la nouvelle place Saint-Etienne, juste derrière les Galeries Saint-Lambert.
Nous ne sommes pas allés à l’inauguration officielle, où comme il se doit, les petits vins blancs, rosés ou blancs ont coulé allègrement, sans parler de quelques pèkèts. Quoi, on est à Liège quand même ?
Non, nous avons préféré nous fondre dans la foule, c’est que, pour une première il y en avait du monde pour venir voir, et nous promener parmi les marchands bien spécialisés en produits de bouche.
C’est ainsi que nous avons admiré les étals de poissons (pour une fois sans les odeurs), les spécialités de volailles et de fromages, les spécialités italiennes avec ses fromages de là-bas, ses olives et toute les bonnes choses que l’on trouve dans la « Botte ».

En plus, ce jeudi, le soleil était de la partie qui conférait vraiment à la place un petit air du midi. Seul l’accent du marchand de légumes, beaux et bien de chez nous, nous rappelait qu’on était bien à Liège.
En entendant les ménagères qui faisaient leur marché, j’ai tout de suite compris qu’elles reviendraient, peut-être pas le semaine prochaine, quoique, mais d’ici peu.

En cas de pluie, un lattage en bois (qui évite de patauger dans l’eau) avait été intelligemment disposé tout au long des échoppes et des camions frigorifiques. C’est vrai que ces camions ont quelque chose d’un peu incongru dans le décors, mais bon, le service de l’hygiène (et on ne peut le blâmer !) est formel : aucune marchandise autre que les fruits et légumes, ne peuvent être vendues sur la voie publique sans une chaîne du froid irréprochable. Et pour ça, il n’y a que les camions étals. Mais avec un peu d’imagination et un peu de décoration ça passe. D’autant que personne ne s’en plaignait.

Ceci dit, il faut bien admettre que cette idée d’installer un marché de comestibles sur cette jolie place, est une idée tout à fait géniale. D’ailleurs, les marchands qui y étaient jeudi dernier, avaient le sourire aux lèvres, tout comme beaucoup de chalands.
Petit clin d’œil : une patrouille de nos braves policiers communaux ne semblait pas être prévenue que des véhicules stationneraient juste à côté d’un panneau interdisant le stationnement et a commencé à verbaliser à tour de bras. Il s’agissait évidement des véhicules des marchands et ceux-ci, légitimement se sont assez émus du problème, mais finalement tout est rentré dans l’ordre avec le sourire.

Seul petit point noir : pourquoi a-t-on appliqué la plaque « Jeudi des saveurs » sur un mur pas vraiment très beau à regarder ? Là, ça manque un peu de classe. Mais comme on dit, personne n’est parfait.
En attendant, la prochaine fois que je repasse par « Le jeudi des saveurs » (c’est tous les jeudis entre 9h et 14 h 30), je regarde les prix pratiqués, parce que cette semaine, je n’y ai pas du tout pensé. Mais allez-y quand même, ça vaut le déplacement.





Gaston Lecocq