• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3200382

Sport

Mis en ligne le 19/09/2007

Les retrouvailles de la famille rouge et bleue


Louis Maraite, excellent journaliste à la plume facile et souvent juste est non seulement un sportif, mais aussi un excellent organisateur et avant tout un fervent Liégeois. Je dis souvent de lui qu’il a une idée à la minute. C’est peut-être d’ailleurs pour ça qu’on ne lui a pas laissé la place qu’on lui avait pourtant proposée, à la tête d’un quotidien liégeois. Il avait trop d’idées.
Après avoir en 2000, réalisé l’exploit de reconstituer en tubes et en tissu, place Saint-Lambert, les tours de la cathédrale détruite, Louis Maraite vient encore de démontrer sa capacité d’organisateur.

En effet, bien que fervent supporter du Standard de Liège, Louis Maraite (président du RFCL Tennis Club) vient d’avoir l’idée géniale de réunir les cinq club issus du célèbre « Matricule 4 », pour en faire une véritable famille « rouge et bleue ».

Ce mardi, à la Maison de la Presse de Liège, qui, pour l’occasion arborait les couleurs de l’emblématique club de Rocourt, présentait la « Famille rouge et bleue » fêtant ses retrouvailles.
C’est ainsi que ces cinq clubs issus du célèbre « Matricule 4 » ont présenté la « Semaine rouge et bleue » qui, du 22 au 30 septembre, permettra au public de découvrir et de pratiquer les sports concernés.

L’histoire de réécrit

La famille rouge et bleue, c’est l’histoire qui se réécrit. Lors de la création du Football Club Liégeois en 1892, différentes sections sportives cohabitaient dans différentes disciplines. « Il en reste cinq » explique Louis Maraite. «Il s’agit du football, de l’athlétisme, du hockey, du rugby et du tennis. Chacune a vécu son histoire, indépendante, à un moment séparée du « Matricule 4 ». Depuis mars 2007, les clubs se retrouvent dans un esprit « rouge et bleu » et dans une acceptation très espagnole ou sud-américaine du sport où les grands clubs sont multidisciplinaires ». Et intergénérationnels puisque les pratiquants vont de 5 à …95 ans.

Les clubs liégeois n’en sont pas encore à recréer une grande entité commune mais les comités se parlent et montent des projets communs. « A 2000 sportifs pratiquants, sans parler des supporters, nous sommes évidemment plus forts qu’à 450 », reprend Francy Dupont, président du football. Plus forts pour influer sur le monde politique à un moment où le sud de Liège semblait privilégié, plus forts pour aller à la rencontre du grand public et le sensibiliser à la pratique du sport, plus fort pour rencontrer des annonceurs commerciaux. Et les succès des uns profitent ainsi à l’image des autres.
« Il est intéressant de constater que tous les clubs sont en «reconstruction», comme si ils étaient tous dans un cycle positif, analyse Louis de Valensart, président du hockey.

Le football travaille sur un nouveau stade, l’athlétisme et le rugby ont des installations rénovées et des projets d’agrandissements, le hockey a son nouveau terrain et le tennis veut créer de nouveaux couverts ». Bref, la famille rouge et bleue est en plein renouveau. « Et d’autres clubs, qui jouent en rouge et bleu, veulent déjà nous rejoindre » précise Michel Marcour, président du rugby. Comme le souhaiterait d’ailleurs le club de hockey sur glace de Liège.

Il faut donc définir ce qui fait un club « rouge et bleu », une définition tout en nuances, basée sur une maxime historique : « le maillot rouge et bleu, un honneur de le porter, une obligation de le mouiller », qui exprime bien la combativité et l’esprit terre-à-terre liégeois. « Avec le côté festif en plus, ajoute Paul Forthomme, président de l’athlétisme, club champion de Belgique 2007. C’est l’objet de notre semaine rouge et bleue ».

En pratique

La semaine « Rouge et bleue » se déroulera du 22 au 30 septembre avec des démonstrations dans tous les sports :
- le 22 et 23, tennis à Rocourt (16 h);
- le 24 : le décrassage du lundi pour tous les sportifs à Loncin (19 h) ;
- le 26, le concert Pierre Theunis au Forum (20h30),
- le 27, l’athlétisme à Naimette (19 h),
- le 29, les 12 minutes pour le cœur à Cointe (9h),
- le 30 le hockey à Rocourt (13 h) et le football à Alleur (15 h).
C’est l’occasion de découvrir tous ces sports et de soutenir activement la « famille rouge et bleu ».
Quand on vous disait qu’il en avait des idées Louis Maraite. Ne serait-ce pas là, le début d’une très belle histoire sportive qui renforcerait encore Liège dans tout ce qu’elle peut apporter en images positives. Car, n’en déplaise aux sarcastiques de tout poil, Liège n’est pas ce que l’on en dit généralement.

E co’n feye po nin l’rouvi : Allons Lidge !


Et pour connaître davantage ces clubs de la famille « Rouge et bleue », nous vous invitons à visiter leurs sites Internet :
- Tennis : www.rfcltc.be
- Rugby : www.rugbyliege.be
- Athlétisme :www.rfcl-athle.be
- Hockey sur gazon : www.oldclub.be
- Football : www.rfcl.be

La Photo : dans la cour de la Maison de la Presse de Liège, les 5 présidents des clubs « rouges et bleus » entourant Pierre Theunis qui donnera le concert des retrouvailles le 26 septembre à 20h30 au Forum.





Gaston LECOCQ