• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3099000

Politique

Mis en ligne le 05/09/2007

"Le Vlaams Belang veut dénaturer le rapport sur les Droits de l'homme au Parlement européen" dénonce Véronique De Keyser


Dans son intervention en plénière à Strasbourg aujourd'hui, la députée européenne Véronique De Keyser s'insurge contre la position prise par le Vlaams Belang:

"Le rapport d'Elena Valenciano touche un point essentiel des valeurs européennes : il s'agit du dialogue sur les droits de l'homme. Dialogue repris dans différents accords, avec de multiples pays, et qui est en quelque sorte, la signature de cette "soft power" qu'est l'Europe. Ce rapport a fait l'objet d'un vaste consensus. Aujourd'hui, sur les douze amendements qui subsistent, onze sont présentés par l'extrême droite, le groupe Identité, Tradition et Souveraineté. Curieusement, tous ces amendements sont signés par des compatriotes, membres du Vlaams Belang. Mais que veut ce groupe, qui s'est dernièrement singularisé à Bruxelles en voulant organiser une manifestation hostile à l'Islam qui fut interdite par les autorités? Et bien c'est tout à fait intéressant:
1) Ils entendent restreindre les DH aux droits civils et politiques et suppriment du texte les droits sociaux environnementaux, économiques et culturels. En invoquant le Pacte International relatif aux droits civils et politiques de l'ONU, ils omettent de dire qu'au même moment, la même Assemblée Générale de l'ONU votait le Pacte International pour les droits économiques, sociaux et culturels qu'ils s'empressent d'oublier.
2) Ils proposent de lier les mutilations génitales, les mariages précoces et la traite des être humains à des pratiques religieuses- l'Islam sans doute? L'amalgame est grossier: non, ces pratiques condamnables sont des pratiques culturelles voire tribales et mais en aucun cas religieuses.
3) Enfin, l'ITS se lâche sur la Turquie, dans une envolée contre le parti de Messieurs Erdogan et Gull qui manque singulièrement de fondement."

Le rapport de Elena Valenciano est un rapport excellent, ouvert, mais en même temps très ferme. Il est tout sauf angélique: il suffit de lire à ce sujet le paragraphe 22 qui souligne que le dialogue sur les DH doit toujours être renforcé par une pression diplomatique à tous les niveaux. Il est dommage que certains groupes extrémistes en fassent la tribune de leur intolérance et de leur haine.