• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3158523

Quartiers

Mis en ligne le 02/09/2007

Rue des Guillemins : les travaux sont en avance…

Comme vous le savez sûrement, si vous passez par le quartier des Guillemins, ce n’est pas vraiment la joie pour le moment, où divers chantiers de voirie, y ont été ouverts presque simultanément. Ce n’était pas peut-être pas vraiment un très bon plan pour la mobilité, ou sa fluidité et, dans tous les cas, on verra ce que ça va donner le jour de la rentrée, ce lundi.

Néanmoins, on peut se montrer quelque peu optimiste après le communiqué qui vient de nous parvenir concernant les travaux de la rue des Guillemins, travaux qui rappelons-le doivent durer toute une année. Et ce communiqué de Jean-Géry Godeaux, l’échevin des travaux nous annonce : « L’entreprise HYDROGAZ, travaillant pour compte des impétrants (l’Association Liégeoise du Gaz, la Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux et BELGACOM), a une avance de trois semaines dans l’exécution de la première phase des travaux préalables à l’aménagement de la rue des Guillemins.
Aussi, nous avons décidé, en accord avec les commerçants, d’entamer dès le 3 septembre prochain la deuxième phase des travaux dans le tronçon compris entre la rue Sohet et la place des Guillemins. Dans cette partie de la voirie, le double sens de circulation sera maintenu et le stationnement à cheval sur le trottoir sera autorisé entre la rue Dartois et le n° 110 de la rue des Guillemins. Le sens de circulation dans l’autre partie de la rue reste inchangé (de la rue Sohet au boulevard d’Avroy).
En outre, dans la seconde quinzaine de septembre, la première phase des travaux (de la rue Sohet vers le boulevard d’Avroy) sera achevée. La bande de stationnement dans ce tronçon (côté impair) sera libérée.
Bien entendu les commerces de toute la rue restent accessibles, soit à partir des rues des Vingt-Deux, Sohet et Dartois soit à partir de la gare, pendant toute la durée du chantier. »
Un peu de patience donc. Mais les Liégeois qui sont habitués n’en manquent pas trop, heureusement.





Ga . L.