• Visiteur(s) en ligne : 11
  • |
  • Visiteurs total : 3214607

Tourisme

Mis en ligne le 23/07/2007

50 ans des Parcs naturels des Hautes-Fagnes et du Westhoek : accueil d’une délégation flamande

En 1957, l’Etat belge décidait de créer les deux premières réserves naturelles domaniales du pays, respectivement à Botrange (« Réserve naturelle des Hautes-Fagnes ») et à La Panne (« Réserve naturelle du Westhoek »). Voir Proxi-Liège du 25 mars 2007.
Ce sujet a par ailleurs, été évoqué lors de la séance du Collège provincial du 12 jullet dernier par les députés provinciaux André Gilles etPaul-Emile Mottard.

"Afin de célébrer les 50 ans d’existence de ces réserves naturelles et de renforcer les liens entre les autorités qui en sont responsables, la Province de Liège accueillera, du 25 au 27 juillet prochain, une délégation d’une quinzaine de journalistes et de représentants de la Réserve du Westhoek. Diverses activités culturelles, touristiques et gastronomiques seront proposées aux invités de la Province de Liège qui pourront ainsi découvrir certaines richesses de notre région. Au programme, épinglons notamment : la visite du Château de Jehay, des Fagnes et du Centre Nature de Botrange, la prise de contact avec la ville de Liège et la gastronomie ardennaise au Château Médiéval de Rheinardstein. Cette réception, prise en charge par la Fédération du Tourisme et le Service Communication de la Province, fait écho à celle dont ont bénéficié, il y a quelques semaines à La Panne, plusieurs représentants et journalistes liégeois, et où l’accueil fut unanimement apprécié par notre délégation."

"Cet anniversaire constituera également, dans le contexte d’un échange de « guides nature », l’occasion de mettre en valeur ce type de formation dispensée par l’Enseignement provincial. Par ailleurs, une exposition proposée sur les deux sites et accessible jusqu’au 11 novembre prochain présente les caractéristiques et les atouts de ces deux joyaux naturels. Son titre, « La Panne – Botrange, 694 mètres », fait référence à la différence d’altitude entre la localité flamande, localisée au niveau de la mer, et sa cousine wallonne située au point culminant du pays."





Ga . L.