• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3098688

Economie

Mis en ligne le 28/06/2007

Le bilan prometteur de 2006 se confirme en 2007 par de nouveaux défis pour la SPI+ et sa nouvelle équipe de Direction

La SPI+ est l’agence de développement de la province de Liège. La création d’emplois est son premier objectif. Il passe par l’amélioration et la promotion de l’image de la province, la mise en oeuvre d’actions concrètes au service du développement (mise à disposition de bâtiments, équipement de terrains, rénovation …) et l’accompagnement de projets.

En 2006, le bilan des activités de la SPI+ est positif, que ce soit au niveau quantitatif (chiffre d’affaires, emplois créés, terrains vendus …) que qualitatif (projets d’intégration environnementale, partenariat SPI+/GRE - Groupement de Redéploiement Economique pour le Pays de Liège …).
Selon Julien Mestrez, Président de la SPI+ : «Les chiffres 2006 témoignent du frémissement de l’économie en province de Liège. Il a été ressenti au niveau de la SPI+ tout au long de l’année écoulée. Il se confirme en 2007 avec plus d’intensité encore par le haut niveau de ventes de terrain, l’augmentation des demandes des entreprises en termes d’aides à l’investissement et l’affiliation de la 84ème et dernière commune de la province de Liège. Accompagnée de nouvelles instances et d’une équipe de Direction rajeunie et franchement féminisée, la SPI+ soutiendra le rythme. 2007 est résolument une année de défis».

Bilan 2006 prometteur

Selon la SPI+, les chiffres 2006 et la valorisation de quelques dossiers phares qualifient l’année écoulée de prometteuse pour l’économie de la province de Liège.

Les chiffres-clés 2006

Le chiffre d’affaires de la SPI+ passe la barre des 10 millions d’euros en s’élevant à 11.803.000 € contre 9.600.000 € en 2005. Quant au bénéficie, une augmentation de 38 % est enregistrée par rapport à l’année précédente, soit un bénéfice 2006 de 760.801 € avant distribution du dividende.
La SPI+ a vendu près de 50 ha de terrains aux entreprises et aux organismes publics contre 40 en 2005.
Le nombre d’entreprises installées dans les parcs et les Bâtiments Relais et Espaces Entreprise* a progressé de 4,9 % par rapport à 2005, soit 81 entreprises supplémentaires. En termes d’emplois, l’accroissement est de 3,4% avec 1.161 emplois de plus.
Fin 2006, le stock de terrains immédiatement disponibles à la vente et hors options/réservations pour l’ensemble de la province compte 279 ha. A ce jour, 146 entreprises sont sur une liste d’attente pour obtenir un terrain pour des zones qui ne sont pas encore ou pas entièrement équipées. Ces nouvelles zones sont le fruit d’un travail de longue haleine (initié en 2001 et intensifié en 2006) de la SPI+ auprès du Gouvernement wallon pour obtenir des terrains supplémentaires.
6 projets de Développement rural et urbain ont été mis en oeuvre avec les communes: la première crèche d’entreprise à Huy, le chantier de maisons pour seniors à Lontzen, les travaux de réfection de voiries et aménagement de trottoirs à Fexhe, le Centre Culturel de Pepinster, les 2 logements de transit à Clavier et les travaux du Château communal à Sprimont.
Le nombre d’entreprises étrangères installées dans les parcs d’activités, Espaces Entreprise et Bâtiments Relais de la SPI+ progresse de 26 unités, les portant au nombre de 237, soit 13,5% du total des entreprises présentes.
150 entreprises ont bénéficié d’une aide à l’investissement, soit 20% de plus qu’en 2005.
1.212 questions d’entreprises ont trouvé réponse auprès du centre de documentation Euro Info Centre de la SPI+ dans des domaines aussi variés que les brevets, les marchés publics, les marques, la recherche de partenaires, les fichiers d’adresses, la législations …

Les dossiers phares 2006

En 2006, 4 dossiers pris en charge par la SPI+ méritent d’être particulièrement mis en avant :

- La crèche de Huy pour 3 raisons : le côté innovant du projet, la rapidité de sa mise en œuvre (en 9 mois) et les réflexions sous-jacentes relatives aux services auxiliaires dans les parcs. La crèche, d’une capacité de 25 lits et située sur le terrain jouxtant l'Espace Entreprise de Huy/Tihange, est fonctionnelle depuis octobre 2006. Outre une garderie d’enfants, la SPI+ estime qu’une zone d’activités économiques (industrielle ou mixte) d’au moins 67 ha et comptant 1.000 travailleurs devrait bénéficier de services auxiliaires sur place, par exemple un point d'information, une centrale d'achats groupés, des aires de repos avec sanitaires, un restaurant d'entreprises, un car-wash (voiture - camions), une station essence, une épicerie de petite taille, une librairie - papeterie, un point poste, une agence bancaire ou encore un centre de sports. La réflexion est entamée dans ce sens.

- Le projet CSI+ pour son souci d’intégration environnementale des entreprises et des sites. CSI+ est un projet INTERREG que la SPI+ mène avec des partenaires allemands et anglais. Son objectif est d’améliorer l’image et l’attractivité de la commune en la rendant plus verte, en créant un meilleur cadre de vie et de travail pour les entreprises et les populations riveraines, enfin en redonnant vie aux friches présentes et à venir. La partie recherche du projet est menée par l’ULg (SEMA/SEGEFA) et la partie opérationnelle en Belgique est menée par la SPI+. Le projet consiste à opérer en grandeur nature par le réaménageant de 14 sites de démonstration, dont 3 sont situés en région liégeoise : 3 friches converties en parcs d’activités économiques sur les communes d’Ans, Seraing et Trooz. Y seront aménagés : soit l’entrée, les abords ou l’espace interne.

- Le site PIEPER à Liège pour 2 raisons : une réponse au manque de terrains et un bel exemple d’îlots d’entreprises et d’intégration du travail en ville. Un îlot d’entreprises est une zone d'activités économiques englobée dans un quartier d'habitat rural ou urbain dont les activités sont compatibles avec la fonction d'habitat et dont la superficie est nettement inférieure à la superficie brute du quartier qui l'englobe. Les activités qui y sont acceptées sont soit de production légère, de type artisanal de petite taille ou de services aux entreprises à condition que celles-ci prouvent qu'elles ne trouvent pas leur place en zone d'habitat classique. Le site PIEPER est situé dans le quartier Nord de Liège, sa surface est de 1,2 ha et il pourra accueillir entre 10 et 15 entreprises.

- Le partenariat SPI+/GRE pour la mise en place de la Structure Locale de Coordination (SLC) et les premières actions d’animation économique dans le cadre de la programmation FEDER 2007-2013. Les services ont réfléchi durant plusieurs semaines à la mise en œuvre de projets qui correspondent aux axes fixés par le Plan Marshall sous l’égide de l’ASE (Agence de Stimulation Economique pour la Wallonie). La SPI+ a été ainsi retenue comme leader des axes « savoir et différencier » qui portent sur les actions d’information à valeur ajoutée dans les entreprises et l’accompagnement des projets d’entreprises.

Des nouvelles instances

Suite aux élections communales et provinciales et conformément au code de la démocratie locale, le nombre d’administrateurs de la SPI+ diminue, 8 au Bureau Exécutif à la place de 16 et 30 au lieu de 42 au Conseil d’Administration. Le Bureau Exécutif est ainsi renouvelé de moitié et le Conseil d’Administration de deux tiers. Pour Pierre-Yves Jeholet, Vice-président de la SPI+ : « Il y aura une grande majorité de nouvelles têtes, puisque outre Monsieur Mestrez et moi-même, seuls 8 autres administrateurs auront déjà eu une mission d’administrateur à la SPI+. Cela va nécessiter un travail de formation, de sensibilisation important.»

Une nouvelle Direction

Depuis avril de cette année, l’équipe de Direction se compose de Françoise Lejeune, à la tête de l’intercommunale, Catherine Collette, Directrice du Secrétariat général, Claire Dumoulin, Directrice Organisation, Marilena Cassotti, Directrice faisant fonction de l’Animation Economique et Ouverture vers le monde (en remplacement de Nicole Tassiaux, détachée au GRE), Bauduin Blairon, Directeur Ouverture vers le monde (Relations Internationales) et enfin Daniel Penant, Directeur Equipement.

En mettant l’accent sur le caractère transversal de son équipe de Direction, Françoise Lejeune précise que « les dossiers sont de plus en plus complexes et imposent de faire travailler ensemble divers spécialistes, regroupés de façon différente selon le type de dossier. Pour ma part, j’ai gardé les missions de suivi des réclamations, le service après-vente ... Cela me permettra d’identifier des manques ou des demandes d’amélioration et de les répercuter dans les services. C’est une des façons de participer à l’amélioration de la qualité de nos prestations.»

Des objectifs revisités

Avec son équipe, Françoise Lejeune a défini les grands objectifs 2007, notamment :
Le maintien de l’offre en terrains notamment par la recherche des 2000 nouveaux ha en province de Liège décidée par le Ministre André Antoine (plan prioritaire bis) ;
Le souci du développement durable au niveau de l’immobilier et du développement rural et urbain, par exemple : la réalisation de la maison de repos de St Georges, l’aménagement des nouvelles zones via un cahier des charges spécifiques, la recherche d’économies d’énergie dans les Bâtiments Relais et Espaces Entreprise ;
L’information des communes sur les actions de la SPI+ et la structuration de ses services en adéquation avec leurs attentes ;
Le développement de la Direction « Ouverture vers le monde » avec l’information sur les programmes européens 2007-2013 par des actions telles que le lancement d’offres de partenariats à des organismes liégeois, la convention EUROPE direct, la nouvelle convention EIC (Euro Info Centre) ;
Le renforcement du partenariat avec le GRE dans le cadre de la Structure locale de Coordination et des actions d’animation économique (audits stratégiques dans les entreprises, veille en information marché publique …).

* La SPI+ construit ou réhabilite 2 types de bâtiments destinés à l'hébergement des sociétés :
Les Bâtiments Relais sont de petits bâtiments industriels comprenant un atelier, des bureaux et des locaux sociaux ;
Les Espaces Entreprise sont composés de bureaux et parfois de petits ateliers au sein desquels les locataires partagent les espaces et les services communs (salle de réunion, cuisine, réfectoire ...).