• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3173134

Société

Mis en ligne le 15/05/2007

Nous sommes tous différents, mais nous sommes tous humains


S’il est vrai que la Belgique est un des rares pays au monde à avoir intégré de manière officielle la «journée mondiale de lutte contre l'homophobie », il n’en reste pas moins vrai que les préjugé, les discriminations de toutes sortes, les moqueries, et autres quolibets sont toujours monnaies courantes à l’égard des homosexuels et des lesbiennes.
A Liège, ce 16 mai, sera pour la FGTB Liège-Huy-Waremme, l’occasion de faire de cette journée, une journée de sensibilisation contre l'homophobie au travail.
Il faut en effet savoir, comme le montrent les chiffres du « Centre pour l’égalité des chances » qui est régulièrement saisi des problèmes de discrimination que 17% des plaintes concernent les orientations sexuelles et qu’un cinquième de celles-ci concernent le lieux de travail.
Ce 16 mai, de 8h30 à 16h, la FGTB et « La Lucarne.org » organiseront une journée de formation d’une part destinée aux délégués mais aussi à tout travailleur intéressé. Au programme de cette formation : témoignages de victimes d'homophobie au travail, intervention de Francis Lagacé, syndicaliste canadien et auteur d'ouvrages sur l'homosexualité et visite guidée de l'exposition à l'hôtel de ville.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'homosexualité

Pour encore mieux cerner les discriminations et former les travailleurs, la FGTB a élaboré avec son partenaire, une exposition « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'homosexualité... » Celle-ci qui sera visible à l’Hôtel de Ville de Liège du 16 au 24 mai, (un fameux soutien des autorités liégeoises) est composée d’une dizaine de panneaux thématiques portant entre autres : l’histoire de l’homosexualité, la religion et l’homosexualité, la culture, le travail, son langage ainsi que des points sur le droit et les discriminations.
Si le siècle dernier dans les fameux camps de la mort du IIIème Reich, les juifs devaient porter un triangle jaune, les réfractaires politique un triangle rouge, les homosexuels eux, avaient droit au triangle rose. Il ne faut pas non plus que cela se reproduise ou que des personnes soient exclues parce qu’elles ont une sexualité différente..
Car c’est bien connu, si nous sommes tous différents, nous appartenons tous à la même espèce (peut-être pas la meilleure) celle des humains. Alors, luttons aussi tous, contre l’homophobie.

Site de La Lucarnne.Org ASBL : www.lalucarne.org






Gaston LECOCQ