• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3112882

Economie

Mis en ligne le 29/03/2007

Appel à projets aux entreprises et aux organisations, dans le cadre du «Prix Diversité et Ressources humaines en Wallonie».

Dans le cadre de l’année européenne des chances pour tous et de la dynamique de développement économique et de création d’emploi du Plan Marshall, Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Economie, de l’Emploi et du Commerce extérieur remettra - lors du salon « Initiatives » d’octobre 2007 - le Prix « Diversité », récompensant une pratique ou initiative novatrice en matière de diversité au niveau de la gestion des Ressources Humaines.
Ce Prix « Diversité » d’un montant de 25 000 € s’adresse à quatre catégories d’organisations :
- les grandes entreprises ;
- les PME (moins de 250 salariés) ;
- le secteur public ;
- le secteur associatif/non-marchand.
L’objectif est de récompenser toute initiative qui vise à valoriser et à favoriser la diversité dans les entreprises et les organisations.
La diversité, telle que nous l’entendons, peut englober l’accueil et l’intégration des personnes d’origine étrangère, l’emploi des personnes handicapées, la mixité des genres et des âges ainsi que toute initiative visant l’insertion et la promotion dans l’emploi de tout groupe parfois mis à l’écart du marché du travail ou de certaines fonctions en raison de leur « différence » visible ou supposée.
* Les entreprises et organisations candidates doivent renvoyer le formulaire de candidature pour le 15 mai 2007 au plus tard, par courrier (adressé à la Direction générale de l’Economie et de l’Emploi du Ministère de la Région wallonne, Division de l’Emploi, Place de la Wallonie 1 à 5100 JAMBES) ou par courriel : a.bogaerts@mrw.wallonie.be

Les HEC–École de Gestion de l’Université de Liège (Unité de recherche EGiD), le Centre Régional pour l’Intégration des Personnes Étrangères ou d’origine étrangère de Liège (CRIPEL) et le Forem ont été chargés de mettre en œuvre cette 1e édition du « Prix Diversité et Ressources humaines en Wallonie ».
"La Wallonie s’ouvre aux marchés extérieurs et aux investisseurs étrangers ; montrez, en nous faisant part de votre candidature, que vous bougez avec elle !"

Règlement

Pour pouvoir solliciter le Prix « Diversité et Ressources humaines en Wallonie », l’entreprise ou organisation doit avoir son siège social ou au moins un siège d’exploitation en Région wallonne de langue française.
Toute entreprise ou organisation qui introduit sa candidature certifie ne faire l’objet d’aucune procédure de discrimination.
Toute entreprise ou organisation qui sollicite le Prix « Diversité » accepte de recevoir un(e) collaborateur-trice, chargé(e) par la Région wallonne de la mise en œuvre du Prix, qui réalisera une interview avec elle pour en savoir plus sur l’initiative mise en œuvre. Elle accepte, en outre, que ce collaborateur-trice rencontre les représentants du Conseil d’entreprise ou, à défaut, de la délégation syndicale ou encore, à défaut, les représentants des travailleurs susceptibles de lui fournir des informations utiles pour évaluer la pertinence de l’initiative en regard des objectifs.
Toute candidature au « Prix Diversité et Ressources humaines en Wallonie » doit avoir fait l’objet d’une concertation sociale (avec la délégation syndicale ou les référents syndicaux des travailleurs de l’entreprise ou organisation).
Le prix (25 000 €) devra être utilisé à des fins de développement de la politique de gestion de la diversité, en ce compris des aspects de communication ou de promotion de celle-ci, au sein de l’entreprise ou de l’organisation lauréate.
La sélection des entreprises et organisations lauréates se fera par un Jury, présidé par un représentant du Ministre de l’Economie, de l’Emploi et du Commerce extérieur et composé de représentants des organisations représentatives des travailleurs et des employeurs, des universités et des administrations publiques.
La sélection des lauréats se fera notamment sur base des critères suivants :
1. La pratique ne se limite pas au discours et à la déclaration d’intention mais se traduit en faits concrets et a des effets mesurables. Elle doit avoir été mise en œuvre de façon concrète ;
2. La pratique a des répercussions qui concernent au moins deux des dimensions de la diversité (en particulier les dimensions genre, origine ethnique, âge, handicap, mais aussi orientation sexuelle, appartenance religieuse, …) ;
3. Critère de transférabilité : la pratique peut être transférée moyennant adaptations dans d’autres entreprises ou organisations ;
4. La pratique s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue et n’est pas purement ponctuelle ou anecdotique ;
5. La pratique remédie aux causes organisationnelles qui sont à la base des discriminations constatées et permet d’avancer dans la remise en cause d’un mode de fonctionnement produisant des effets discriminatoires ;
6. La pratique permet de remettre en cause des discours, attitudes ou comportements ayant pour conséquence de donner une image « infériorisante » ou réductrice des publics cibles.