• Visiteur(s) en ligne : 7
  • |
  • Visiteurs total : 3148566

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 01/10/2005

Cette semaine, Nanèsse s'interroge sur l'affaire de Charleroi


Nanèsse : Kéne affaire à Charleroi !
Tchantchès : Tu ne vas quand même pas tartiner sur ça aussi toi ?
- Bin enfin Tchantchès, c’est quand même pas tous les jours que deux échevins d’une grande ville démissionnent, qu’un d’entre eux valse en prison, même s’il est toujours présumé innocent et qu’un ministre-président de la Région Wallonne démissionne.
- Oui je sais bien, c’est bien triste tout ça. Surtout pour les socialisses, pour les petites gens qui croient encore en eux, c’est bien dommage tout ça…
- Mais enfin Tchantchès, tous les socialistes ne sont pas tous comme ça j’espère ?
- Mais non, mais non Nanèsse. Et c’est justement pour ça que je n’avais pas envie d’en parler comme tous les autres, tous ceux qui, comme des vautours, vont se jeter sur le P.S. parce que je vais te dire, des noirs moutons ou des andouilles qui se font pincer, il y en a toujours eu partout et dans tous les partis. C’est comme ça. Mais quand ça se passe chez les socialistes, c’est bien dommage. Aussi, je crois bien que le président Di Rupo a eu raison de dire ce qu’il a dit et de demander la démission des trois échevins de Charleroi.
- Et qu’esse qu’ils vont faire maintenant ?
- A mon avis, ils vont essayer de recoller les morceaux.
- Tu crois que ce sera suffisant ?
- Je l’espère parce que vois-tu, dans un peu plus d’un an, on retournera voter pour les communes et les provinces et ça risque de faire mal si, au P.S, on n’a pas remis les choses en ordre.
- Et toi, qu’esse que tu vas faire ?
- Moi, que veux-tu que je fasse. Ce n’est pas cette affaire là qui me fera changer d’opinion. Tu sais bien que le M.R, ce n’est pas notre monde ; que le CDh ce n’est pas vraiment notre pain quotidien, que les Ecolos, je les aime un peu, mais ils m’agacent à vouloir toujours faire peur à tout le monde, alors qu’est-ce qu’il me reste ?
- C’est bien vrèye tout ça ! Je suis d’accord avec toi sais-tu ?
- Et puis, ce n’est pas parce qu’il y a eu trois zouaves à Charleroi que je vais changer d’avis. Parce que finalement, tout ce que nous avons obtenu jusqu’à maintenant, et si nous ne vivons quand même pas si mal que ça pour des petits, c’est quand même grâce aux socialistes qu’on le doit. Et ça depuis plus d’un siècle.
Et quand j’entends aujourd’hui un zigue comme Reynders qui voudrait faire travailler les gens encore plus longtemps, soi-disant pour que l’on puisse payer les pensions à tout le monde, je pense aux jeunes qui attendront que les vieux cassent leur pipe pour trouver du travail. Alors, une société comme ça, je n’en veux pas.
- Là, je ne te donne pas tort.
- Et en attendant, on devra être vigilant, parce qu’avec ce que le MR essaye de nous concocter au niveau fédéral, ça risque de faire mal. J’espère que les socialistes ne vont pas tomber dans le panneau et accepter tout ce qu’ils préparent.
- Dis Tchantchès, c’est aujourd’hui que la Foire elle ouvre ?
- Oui Nanèsse et je te le promets, tant qu’on pourra encore le faire, malgré notre maigre pré pension, je t’inviterais à y faire un tour.


A l'saminne turtos