• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3184318

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 10/03/2007

On ne verra plus le coq de "La Wallonie"


Nanèsse : Comme tu as l’air bien pensif…
Tchantchès : Bin, c’est que je pense que notre ami Gaston vient d’un coup, de faire un bond de 42 ans en arrière.
- Comment donc toi ? Il a inventé une machine à remonter le temps ?
- Mais non hein toi Nanèsse, dans sa tête, dans sa tête seulement…
- Ah bon. C’est dommage parce que avec une voiture à voyager dans le temps, on pourrait peut-être s’amuser…on aurait ainsi une vraie idée de ce qui se passait sur Terre il y a des rasannées ou bien on pourrait voir comment c’est que la Terre sera dans 100 ans, 1000 ans…
- Rastreint sais-tu Nanèsse…Moi, ce qu m’intéresse c’est le moment présent que je vis, parce que la minute qui suit, je serais peut-être plus là…Et si je sais qu’au même moment tout ceux que j’aime sont bien aussi, alors là, c’est le bonheur. Parce qu’en ce qui concerne le durable…je ne crois pas que nous le sommes, nous durables, tous autant que nous sommes…

- Oui, mais pourquoi me dis-tu que Gaston a fait un bond de 42 ans en arrière ?
- Bon awè donc ! C’est à cause du coq.
- A cause du coq ! Quel coq donc toi ?
- Mais celui qui était sur la façade de la Wallonie ?
- Comment ça ? On a enlevé le coq qui se trouvait sur notre drapeau ?
- Mais non Nanèsse, celui qui était sur le fronton, du bâtiment de l’ancien journal « La Wallonie », au 55 de la rue de la Régence.
- Ah, c’est de ce coq là que tu parles ?
- Bin awè ! Voilà près de 80 ans qu’il est là, fièrement, ce coq et aujourd’hui, il s’est envolé pour Namur !
- Et qu’est-ce qu’il est allé faire à Namur donc ?
- Figure-toi que le bâtiment de La Wallonie qui appartenait à la Fédération des Métallurgistes qui est aujourd’hui devenue FGTB-Metal a été racheté par la Ville de Liège pour en faire un commissariat.
On voyait donc mal un coq et le nom de l’ancien journal au fronton du bureau de police. Alors la Ville a décidé de le déplacer et de le rendre à la FGTB-Metal. On pensait pouvoir le placer sur le bâtiment de la place Saint-Paul mais personne ne l’aurait vu. Alors les syndicats ont décidé qu’il serait mieux sur leur futur nouveau bâtiment à Namur.

- Oui, de toute façon, c’est quand même la capitale de la Wallonie, alors le coq avec le nom «La Wallonie», finalement, ce ne sera pas si mal que ça ! Mais au fait, pourquoi m’as-tu dis que notre amis Gaston avait fait un bon, de 42 ans dans le passé ?
- Bin cela fera exactement 42 ans, ce jeudi 15 mars, que notre ami entrait au journal « La Wallonie », alors ce coq, vu qu’il passait en dessous tous les jours, il le connaissait bien.
- Eh ça lui fait quelque chose ?
- Bin un peu d’après ce qu’il m’a dit. Et en plus, il faut que je te raconte autre chose.
- Ah oui ?

- Imagine notre ami, pendant des années, vingt à trente fois par jour, quand il faisait le tour des informateurs par téléphone on l’entendait dire assez haut à la rédaction : «Allo, Gaston Lecocq de La Wallonie »….alors son coq, il y tenait un peu quand même. Heureusement, notre ami Luc Lemoine qui passait par là au moment où l’on démontait le coq a pris quelques belles photos.
- Cela lui fera toujours un beau souvenir à notre ami Gaston.

Les photos de Luc Lemoine, de haut en bas :
- Le beau coq en bronze sur le fronton, de l’immeuble «art nouveau» de l’ancien journal «La Wallonie»
- Les ouvriers de la Ville en train de détacher le coq.
- C’est en camion que le coq de La Wallonie ira à Namur.

A l'saminne turtos