• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3214639

Expositions

Mis en ligne le 24/01/2007

Kokabolana : Les collections africaines de l’Université de Liège et «Créations africaines» à voir à la Châtaigneraie à Flémalle jusqu’au 11 mars


« Kokabolana» qui veut dire «échanges» en Lingala est le thème choisi pour l’exposition remarquable que vous pourrez découvrir jusqu’au 11 mars au Centre Wallon d’Art Contemporain « La Châtaigneraie » à Flémalle.
Cette exposition : « … amorce une réflexion sur les relations culturelles et artistiques entre l’Afrique et l’Europe que le Centre wallon d’Art contemporain « La Châtaigneraie » se propose d’aborder jusqu’en 2009.»

« Collections africaines de l’Université de Liège »

Ce premier volet lève le voile sur la richesse du fond africain, aussi substantiel que largement inédit, conservé aux collections artistiques de l’Université de Liège. Sélectionnées sous la direction d’Alain Delaunois, critique d’art et commissaire de l’exposition, ces armes ou autres objets utilitaires – d’une qualité artistique incontestable – sont vierges de toute influence européenne. Cette sélection fait en outre l’objet d’un catalogue raisonné exhaustif, le tout enrichit d’une série de textes et de réflexions, Léopoldville – Liège, Liège – Kinshasa .

« Créations africaines »

… Le Centre wallon d'Art contemporain souhaite éveiller la conscience collective européenne à la création contemporaine africaine, véritable bagage d’une culture en devenir – et à (re)connaître – par le biais d’expositions, d’échanges, de conférences, de collaborations culturelles.
Dans cette voie, le Centre wallon d’Art contemporain soutient le projet « YAMBI ! Congo-Wallonie-Bruxelles » initié par le CGRI et le Ministère de la Culture de la République démocratique du Congo, en accueillant dans le courant du mois d’octobre 2007, une exposition d’artistes congolais.
Cet intérêt du Centre wallon d’Art contemporain pour l’apport passé et actuel de l’Afrique en matière d’art contemporain ne se veut pas à sens unique. Des créateurs africains oeuvrent chez eux mais également chez nous, propulsés à l’avant-scène notamment suite à leur participation à Dak’Art, Biennale de l’Art africain contemporain. Cette plateforme se définit comme un espace d’échanges et de rencontres entre artistes africains et publics divers mais aussi aux artistes de chez nous.

Ainsi, en mai 2008, Ronald Dagonnier et Jean-Pierre Husquinet, artistes pluridisciplinaires, soutenus par le Centre, mettront leur talent à la disposition et à l’écoute de l’auditoire africain.
Au-delà de l’opportunité d’accueillir le fond africain des Collections artistiques de l’Université de Liège – une collection riche et singulière, jamais exposée dans son intégralité – un autre enjeu se dessine. Comme le souligne Marie-Hélène Joiret, directrice du Centre, dans l’introduction du catalogue, « (...) il nous semble essentiel de connaître le regard de l’Afrique sur l’Europe. Le contexte socio-économique actuel entraîne des flux de populations vers le continent européen. » ... si les arts premiers sont « à la mode » en Europe...paradoxalement, les frontières européennes se referment face aux migrations africaines. « Afrique + Europe » … « Europe – Afrique »… la réflexion est ouverte.

Le Fonds d’art africain

Le Fonds d'art africain est composé des nombreux objets rassemblés par le docteur Charles Firket (1852-1928) entre 1891 et 1920, et légués par ses héritiers à l'Université en 1929.

L'intérêt de cette collection est double. Elle livre de précieux renseignements sur la nature des objets qu'il était possible de recueillir en Afrique centrale à la fin du siècle dernier, mais nous éclaire également sur la nature des motivations qui présidaient à leur acquisition, dans l'esprit d'un collectionneur de cette époque. Firket était un médecin, formé à l'Université de Liège, et spécialisé dans le domaine de l'anatomie pathologique. Il entreprend des recherches sur les maladies tropicales, et se voit chargé en 1896 du cours des " Maladies des pays chauds ", créé à la demande de Léopold II. Reconnu pour ses travaux, il noue des relations avec les milieux coloniaux et s'ouvre peu à peu à l'ethnologie, acquérant des objets en provenance du Congo.
Parallèlement à ce volet ethnologique, et en prolongement, l’exposition dévoile le talent d’artistes zaïrois comme Vuza N’Toko ou Maître Syms avec quelques peintures

Catalogue. Léopoldville – Liège, Liège – Kinshasa. Les collections africaines de l’Université de Liège.

A l’occasion de l’exposition Kokabolana, Collections africaines de l’Université de Liège – créations africaines, le fond africain des Collections artistiques de l’Université de Liège, riche de plus de 500 documents fait l’objet d’un catalogue raisonné exhaustif publié aux Editions de l’Université de Liège
Le répertoire est accompagné d’une série de textes et de réflexions d’historiens, d’historiens de l’art, de critiques d’art et d’artistes, retraçant et contextualisant les échanges entre plasticiens européens et africains, du XIXe à nos jours.

En pratique

Une organisation du Centre wallon d'Art contemporain « La Châtaigneraie », avec le soutien d’ Ethias, de l’Administration communale de Flémalle, de la Province de Liège, de Culture 2000 dans le cadre d’Artventure.
Exposition « Kokabolana. Collections africaines de l’Université de Liège – Créations africaines. Commissariat de l’exposition : Alain Delaunois
- Exposition accessible jusqu’au 11 mars , de 14h à 18h sauf les jeudis de 16h à 18h ou sur rendez-vous. Fermeture les lundis et jours fériés.
- Entrée : 3€
- Entrée libre pour les étudiants et article 27.
Centre wallon d’Art contemporain « La chataîgneraie » - Chaussée de Ramioul, 19 à 4400 Flémalle - Tél/Fax : 04/275.33.30

Catalogue « Léopoldville – Liège, Liège – Kinshasa. Les Collections artistiques de l’Université de Liège ». 240 pages, cousues fil de lin, dos carré collé avec mors – plus de 300 illustrations dont 110 en couleurs. Format : 21 x 27 cm. Editions de l’Université de Liège. Prix de vente : 30€
Contact : Marie-Hélène Joiret Directrice « La chataîgneraie » 04/275.33.30 – 0476/32.46.14 chataigneraie@belgacom.net - www.cwac.be

Les photos copyright : Collections artistiques de 'Université de Liègede haut en bas:
- Masque facial de Pende RDC;
- Couteau de jey Kipinga RDC
- Coupe bipode Kuba RDC
- Couteau de bourreau "ngulu" Nzombo-Lobala RDC





Ga . L.