• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3184914

Tourisme

Mis en ligne le 18/01/2007

Les Porais tilffois ont 55 ans !

Lors de la cession de ce jeudi 18 janvier du Conseil provincial, Paul-Emile Mottard, le député provincial en charge , entre autres du Tourisme et également président de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège a évoqué un anniversaire bioen sympathique : les 55 ans des "Porais de Tilff".

Créés en 1952

Que de chemin parcouru depuis la première apparition du groupe des Porais le dimanche 15 mars 1953 au carnaval de Tilff. Créés en 1952, ils étaient à peine une vingtaine, tous membres de la société organisatrice des festivités « les Gais Lurons », et étrennaient un costume original qui allait très vite devenir célèbre. Salopette blanche, cagoule dentelée, ceinture à grelots, haute coiffure cylindrique terminée en feuilles de poireaux, jambières et fouet en raphia. Que de dynamisme, que de fougue ils déployèrent lors de cette première prestation. Que d’entrain semèrent-ils dans cette foule de spectateurs qui les découvrait avec étonnement !

Histoire et tradition

Il y a 55 ans déjà, se serait-on douté un seul instant que ces légumes délurés allaient courir de succès en succès ? Bien vite, les Porais sont devenus la première figure du Carnaval de Tilff. Mais au fait, pourquoi les Porais et pas les Crompires ou les Djotes de Tilff ? La légende raconte que depuis le XIIe siècle, le village de Tilff, qui appartenait au Chapitre de la Cathédrale Saint-Lambert de Liège, payait une dîme en général égale au dixième des récoltes. En 1586, la moisson étant insuffisante, il fut admis qu'une partie de la dîme soit acquittée au moyen de produits maraîchers. Cette mesure exceptionnelle fut, depuis lors, tolérée de nombreuses années.

L'Histoire n'en dit pas plus mais la tradition se veut plus précise. Il est rapporté que la culture dominante de l'époque était celle des poireaux. Or, en 1586, vivait à Tilff un jardinier nommé Joseph le Repiqueur (en wallon, Djôsef li r'pikeû). Grâce à sa science et à son esprit inventif, il avait fabriqué un engrais très efficace pour cultiver le poireau. Le secret de la composition était jalousement gardé et seuls les maraîchers de Tilff bénéficiaient de l'engrais miracle. Les récoltes étaient abondantes et les poireaux, vu leurs dimensions, étaient appelés les "Gigantesques de Tilves". Le poids obtenu était 4 fois supérieur à celui d'une récolte normale.
Devant cette situation, les villageois estimaient que le nombre de poireaux à livrer devait être moindre que celui fixé. Ils demandèrent au responsable de la dîme d'intervenir auprès du Chapitre de la Cathédrale afin d'obtenir une réduction de la quantité de légumes à livrer. La réponse négative du Chapitre irrita les maraîchers et ceux-ci, répondant à l'appel de Joseph le Repiqueur, tinrent conseil et décidèrent de faire justice eux-mêmes.
Ainsi, les villageois, pendant la nuit précédant le jour de la livraison, firent mystérieusement disparaître la moitié des poireaux entreposés dans la cour du moulin banal. Le lendemain, l'Echevin constata la disparition et ne découvrit aucune trace d'effraction. Il avisa le Chapitre et le chanoine-délégué vint à Tilff pour éclaircir ce mystérieux évanouissement. Le chanoine, après enquête et ne trouvant pas de coupable, laissa l'affaire sans suite estimant suffisante la quantité de poireaux restante. Les poireaux s'étaient enfuis comme s'ils avaient des jambes...!

Commémoration durant toute l'année

Afin de commémorer comme il se doit cet anniversaire, Tilff et ses habitants fêteront les Porais tout au long de l’année 2007. D’ailleurs, leur vénéré géant, Djôsef li r'pikeû, aura la visite des sept géants de la Province de Liège, Tchantchès, Nanesse, Charlemagne, Marianne, Maigret, Mario Li Houyeûx et Saint-Lambert pour le troisième rassemblement de géants à Tilff dans le cadre des Fêtes de Wallonie en Province de Liège en septembre prochain.





Ga . L.