• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3183478

Social

Mis en ligne le 29/11/2006

Liège ne laisse pas tomber les travailleurs de Kraft…

Une réunion direction-syndicats de l’entreprise Kraft Foods Belgium, réunion convoquée à l’initiative du bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, et du ministre wallon de l’Economie, Jean-Claude Marcourt, s’est déroulée ce mardi 28 novembre à l’Hôtel de Ville de Liège, en présence notamment de Maggy Yerna, échevine du Développement économique de la Ville de Liège.
Cette réunion tripartite qui faisait suite à l’annonce, la semaine dernière, par la direction de Kraft Foods Belgium de son intention de fermer son unité de production de café de Jupille (Liège), s’est déroulée dans un climat constructif.
La direction et les représentants syndicaux – dont un représentant de l’EFFAT (Internationale syndicale européenne de l’alimentation - ont fait part de leur accord dans la recherche d’une solution pour le maintien et le développement d’une activité économique, dans le domaine du café, sur le site jupillois.
Le Ministre wallon de l’Economie, Jean-Claude Marcourt, a ainsi annoncé que « plusieurs marques d’intérêt pour une relance des activités étaient parvenues à la direction de Kraft Belgium et que celles-ci allaient être examinées avec le plus grand soin ». Un volume de production sera garanti par Kraft Food.
Tous les intervenants n’ont pas manqué de souligner le sang-froid et la dignité des 93 travailleurs de Kraft Foods Belgium, une attitude qui permet de maintenir un climat de confiance dans la recherche d’un avenir pour l’entreprise.
« On parlera d’un éventuel plan social uniquement si les offres qui vont être examinées ne permettent pas de reprendre l’entièreté du personnel. Mais, en tous cas, personne ne sera laissé sur le bord du chemin ! » a fait remarquer, pour sa part, le Bourgmestre de Liège, Willy Demeyer.
Quant au front commun syndical, il s’est quant à lui félicité de l’attitude des autorités publiques dans ce dossier et a fait part de l’espoir qu’il place dans les démarches exploratoires qui vont être entreprises dans les prochains jours.





Ga.L.