• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3111830

Evenements

Mis en ligne le 29/11/2006

Les 20 ans du Village de Noël dans « Liège Cité de Noël »


Depuis ce samedi 2 décembre, il éclaire le coeur de la Cité ardente de ses mille feux. Il, c'est le Village de Noël qui cette année fête ses 20 ans.
20 ans. Il y a déjà 20 ans que le « Village de Noël » avec ses chalets, ses lumières féeriques, ses odeurs particulières, ses animations et tout le reste, fait rêver des centaines, des millions de personnes, chaque année à la même époque. Noël et les fêtes de fin d’année se vivent à Liège comme nulle part ailleurs.
Et on peut dire que le « Village de Noël » liégeois est non seulement le plus ancien village de Noël de Belgique, mais également le plus grand, n’en déplaise à nos amis bruxellois. Et si l’on peut dire que le « Village de Noël » est aussi le plus ancien, c’est qu’ailleurs, il ne s’agit pas de « Village », mais de «Marché de Noël » et c’est là toute la différence.
En effet, vous l’aurez sûrement remarqué, à Liège, on ne fait jamais rien comme ailleurs et lorsque les initiateurs de ce concept, à savoir les ASBL Enjeu (qui a aussi fêté cette année ses 20 ans d’existence) et l’ASBL Tournevent, ont tout de suite pensé à autre chose.
Un marché, c’est bien, mais un « Village » avec sa mairie, son mayeur, son conseil municipal, sa chapelle, ses citoyens d’honneur, son scrieu public, etc… c’est évidemment encore mieux.

Et au fil des années, ce « Village » qui maintenant fait partie de « Liège Cité de Noël » (un projet soutenu par l’échevinat du Développement économique liégeois et les « Manifestations liégeoises » qui s’est greffé sur le premier), amène régulièrement entre 1,5 et 2 millions de visiteurs dans la Cité ardente pendant le dernier mois de l’année.
Cette année, le « Village de Noël » ouvrira ses portes le vendredi 1er décembre pour se terminer le 30 décembre. Quant à la « Cité de Noël », elle éteindra ses lampions le 7 janvier. Et pour fêter son 20ème anniversaire, on peut dire que les « animateurs » ont mis le paquet.

Les nouveautés

Tout d’abord, on trouvera cette année, sur le « Village de Noël », 190 chalets (10 de plus que l’an dernier) consacrés les uns aux productions et vente de produits artisanaux (cadeaux, décorations, maroquinerie, bois sculpté etc…) et les autres à la dégustation (sur place ou à emporter) de délicieux produits de bouche, généralement des produits du terroir mais également des produits étrangers. Bref, il y en a pour tos les goûts, toutes les couleurs et probablement aussi pour toutes les bourses.

Pour les jeunes, petits ou grands, la place Saint-Lambert se verra cette année, flanquée d’une piste de luge avec neige artificielle.
Celle-ci, d’une hauteur de 10 mètres et large d’une demi douzaine, permettra d’y effectuer quelques joyeuses glissades ce qui permettra d’imaginer, pour peu que le temps reste au doux, que l’on se trouve sur une station de sports d’hiver, quelque part au Québec.
Par ailleurs, la grande roue de 30 mètres et qui avait fait son apparition en 2005 est déjà de retour et qui vous permettra d’avoir une vue assez unique sur Liège et ses illuminations de circonstance. Bref, tout pour que la fête soit une réussite.

La nation québécoise

Ceux qui ont déjà l’habitude du « Village de Noël » savent, que chaque année, un invité d’honneur y a place belle. Cette année, ce sera le Québec. Et un Québec qui pourra s’enorgueillir de porter le titre de « Nation québécoise ».
En effet, ce lundi 27 novembre, à Ottawa, la Chambre des Communes a adopté à une large majorité une résolution reconnaissant que les Québécois forment « une nation" au sein du Canada ».
Notre « Village de Noël » sera donc cette année peuplé de nouveaux habitants qui auront fait tout spécialement le déplacement outre atlantique pur venir nous présenter leur « Belle Province », avec cet accent tellement attachant…
C’est sur la dalle, pas très loin d’ailleurs de l’Archéoforum où la Délégation Générale du Québec organise durant tout le mois de décembre une exposition du photographe Pierre Lahoud (paysage québécois) ainsi que la projection d’un film d’un film documentaire inédit de Pierre Jobin sur Félix Leclercq, l’un des plus grand poète québécois immortalisé chez nous notamment par « Le p’tit bonheur » et «Moi mes souliers » et tant d’autres.

Nos cousins d’Amérique nous proposeront quelques-unes de leurs spécialités artisanales et gastronomiques, parmi lesquelles nous vous conseillons évidemment le saumon, mais aussi leur viande de bison sans oublier les liqueurs et alcool de sirop d’érable ainsi qu’un bon verre de « caribou » (un vin chaud spécial québécois) si l’on n’a pas peur de quelques clous de girofles.
Une véritable « cabane à sucre » avec bouilleuse fumante vous permettra d’y apprécier le sirop d’érable sur des crêpes ou autres gâteries comme les tire-sucettes sur neige ou sur glace.
Un tipi haut de huit mètres vous fera découvrir les légendes et la culture des Amérindiens, enfin vous pourrez aussi y acheter des poupées, figurines, savons parfumés, provenant tout droit de l’artisanat amérindien et inuit.

La vie du « Village » et son chalet "gruérien"…

Durant tout un mois, le « Village de Noël » va vivre au rythme de ses animations, de ses intronisations de citoyens d’honneur, mais aussi au rythme des découvertes que chacun fera en matière de gastronomie ou d’artisanat.
Côté bouche, nous ne pouvons nous empêcher de mentionner la présence du fameux chalet en provenance directe de « Gruyère », charmante ville suisse dont l’herbe particulière nourrit ses vaches dont le lait à nul autre pareil, donne le vrai (celui qui n’a presque pas de trous) fromage de Gruyère.

L’an dernier, Gruyère était l’invitée d’honneur du « Village » et apparemment, les « Gruériens » s’y sont bien trouvés puisqu’ils ont décidé d’y revenir. Ce qui n’est pas plus mal d’autant que ce qu’ils ont à y présenter : vraie fondue et raclette et meringue et crème double (comme dessert) a sûrement séduit des dizaines de gourmets et de gourmands.
Le « Village de Noël », c’est aussi le « Noël au Pays des Marionnettes » à l’église Saint André du 27 au 30 décembre ; le « Village du Cœur » avec l’opération « Sapin Ardent » jusqu’au 24 décembre et bien d’autres animations encore dont vous trouverez tous les détails et jours après jour sur le site www.villagedenoel.be

Mais « Liège Cité de Noël » c’est aussi et encore…

Il vous faudra probablement quelques heures pour visiter le « Village de Noël », mais vous n’aurez sûrement pas assez d’une journée pour découvrir tout ce que « Liège Cité de Noël » vous propose.

- En effet, après avoir quitté les places du Marché et Saint-Lambert, direction vers la place Cathédrale où vous attend «La Patinoire de la Cathédrale» qui pour sa 8ème édition attend les amateurs de glisse du 2 décembre au 7 janvier. Il s’agit ici d’une organisation de la SPRL « Dynamic Events ».


* - C’est également, sur le boulevard d’Avroy, la 16ème édition du «Festival du Cirque Européen» qui, grâce à un enfant de la balle bien de chez nous, Stefan Agnessen, vous proposera 12 attractions internationales de cirque pour lesquelles vous serez chargé d’attribuer une cote.
Ce festival aura lieu du 15 décembre au 7 janvier. Et pour d’autres informations, notamment sur les programmes : www.europeancircus.com


* - Vous n’oublierez pas non plus de passer par « L’arche de Noël » qui, pour le plus grand plaisir des petits et des grands vous attend chaque jour de 10 h à 18 h à la Basilique Saint Martin.



* - «Le festival des sapins de Noël», organisé pour la 3ème fois par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Liège-Verviers, en partenariat avec la Ville de Liège, la Gestion Centre-ville et l’ Institut Saint-Luc, aura lieu dans le centre ville du 9 décembre au 7 janvier. Vous découvrirez aux différents carrefours stratégiques de la Cité ardente, pas moins de 20 sapins originaux fabriqués par 14 entreprises liégeoises dans toutes sortes de matériaux selon les plans des étudiants de Saint-Luc. Ces sapins, véritables œuvres d’art industriel permettront, pendant la période des fêtes, aux visiteurs tant locaux qu’étrangers, de découvrir les produits et matériaux encore travaillés dans les entreprises liégeoises et apprécier la créativité des jeunes designers formés à Liège. Autres détails sur www.festivaldessapinsdenoel.be


* - S’il y a bien un sport hivernal c’est le curling. Et c’est pour cette raison que l’Association des Commerçants de la Galerie Opéra, vous permettra de vous essayer à ce jeu typique du grand nord. En effet, une piste de curling sera ouverte dans la Galerie Opéra, et vous y attend les mercredis et samedis de 14 à 18 h du 2 décembre au 14 janvier.




* - La «Légende du Père Noël» : grâce à l’association des commerçants de la Galerie Longdoz, dès le 7 décembre et jusqu’au 7 janvier, les plus petits et pourquoi les grands enfants aussi vivront la magie du père Noël venu du fond de sa Finlande ou de Norvège avec ses rennes et ses jouets. Non seulement vous pourrez le voir en personne, mais aussi y découvrir une exposition de jouets anciens ainsi que des photos et documents retraçant l’histoire de « papa » Noël qui ressemble à s’y méprendre à l’histoire de notre bon vieux Saint Nicolas. Pour les plus jeunes, vous pourrez aussi compter sur des animations, concours et distribution de cadeaux.

* - D’autres cadeaux, d’autres peuples : c’est depuis 1991, l’autre marché de Noël, celui de la solidarité et organisé, du 9 décembre au 24 décembre sur l’Ilot Saint-Michel par les organisation non gouvernementales liégeoises qui vendent, pour soutenir différents projets, de l’artisanat des quatre coins du monde : foulards, bijoux, osiers, métaux décorés, maroquinerie, crèche. Et si cette année, vous ajoutiez « la solidarité » comme valeur ajoutée à vos cadeaux de Noël.

* - «Liège de cour en cour, itinéraire secret» du 30 novembre au 2 janvier.
Accompagnant les installations de la « Cité de Noël » et s’articulant autour de la place Saint-Lambert, le parcours de Noël 2006 s’attache à faire (re)découvrir aux Liégeois et aux touristes des endroits méconnus, secrets et donc peu visibles en temps normal, les transformant en espace mystérieux et féeriques. Après les illuminations dans les tons blancs et dorés de l’an dernier, c’est la lumière rouge qui sera mise à l’honneur cette année. Une lumière rouge qui évoque la fête de Noël, mais aussi le foyer, la sidérurgie, la métallurgie, la lutte des artisans et de la corporation des métiers.
C’est ainsi que durant tout le mois de décembre, huit sites assez proche des uns des autres formeront un parcours continu possible pour le piéton et notamment : la cour intérieur du Palais des Princes Evêques, les jardins suspendus de l’Ilot Saint Michel, la place Saint-Michel, la cour de la Maison de la Presse rue Haute Sauvenière, 19, l’accès du 38 de la rue Pierreuse, l’Impasse Lacroix, le parvis de Saint Antoine en Hors-Château et enfin la rue du Carré.

* - Voilà, vous savez à peu près tout ce qui va se passer durant plus d’un mois dans notre bonne Cité ardente et nous ne sommes pas peu fiers de pouvoir, mieux encore que n’importe quel autre média local sponsorisant l’événement, de pouvoir transmettre aux quatre coins de la région, du Pays et aussi du Monde (merci Internet), les potentialités qu’une ville comme Liège a en elle.
Pour d’autres détails que nous n’aurions pas évoqués (on a fait fort quand même) vous aurez vraiment tout sur « Liège Cité de Noël », en allant sur le site de la Ville de Liège : www.liege.be/citedenoel

Quelle est belle notre Cité de Noël: quelques photos prises le jour de l'inauguration. Et les parkings annoncent déjà "complet"


















Gaston LECOCQ