• Visiteur(s) en ligne : 7
  • |
  • Visiteurs total : 3148566

Tchantchès et Nanèsse

Mis en ligne le 04/11/2006

Les lettres d'Alain Leens


Tchantchès : C’est qu’il m’a encore fait rire sais-tu celui-là !
Nanèsse : C’est de Michou que tu parles ?
- Mais non, lui on en parle tellement que maintenant il ne me fait plus rire, quoique...
- Mais c’est qui alors le nouveau comique en politique ?
- C’n’est pas qu’il soit vraiment comique, mais il me fera toujours un peu rire, peut-être parce que je le trouve un peu naïf.
- Oui, mais tu ne m’as toujours dit de qui il s’agissait
- C’est d’Alain que je te parle !
- Alain ? Kél Alain donc ?
- Mais Alain Leens, le conseiller communal liégeois Ecolo
- K'a-t-i co fé donc ci-là ?
- Bin figure-toi il vient encore d’envoyer une lettre au bourgmestre et comme à son habitude, il a envoyé une copie de la lettre à la presse. Regarde…
- Je n’aimerais pas, sais-tu moi, que les lettres que l’on m’envoie soient aussi envoyées à la presse. Une lettre est-ce que ce n’est pas personnel ?
- Généralement, oui, ça doit être personnel, mais vois-tu Alain, lui, il aime que tout le monde sache ce qu’il écrit et à qui il l’écrit.
- Drolle de valet celui-là. Mais qu’esse qui dit dans sa lettre ?
- Bin, c’est à propos de la formation du futur Collège échevinal. Il explique à noss binamé Willy qu’on pourrait peut-être diminuer le nombre d’échevins cette fois-ci, que cela faciliterait les discussions au niveau du bureau de l’USC pour savoir qui aura la place de l’échevin CDH. Il dit aussi que ça ferait économiser un million d’euros par an à la Ville…
- Un million d'euros pour un échevin. Il gagne autant par an un échevin ?
- Mais non, mais d'après ce qu'écrit Alain Leens, si on supprime un échevin, on supprime tout ce qui tourne autour: attachés de cabinet, voiture de service, chauffeur etc...
- Ce n’est pas une bonne idée, ça pour une fois ?
- Ah que si, c’est une bonne idée. Pour une petite ville de province qui n’a pas trop d‘ambition et qui chaque jour ne reçoit pas la visite de dizaine de milliers d’habitants de la périphérie, qui ne reçoit pas non plus sur son territoire des dizaine de milliers d’étudiants, bref pour une petite ville dortoir, ce serait peut-être bien ! Mais pour une ville comme nous, qui voulons redevenir une grosse métropole, avec tout ce que l’on a prévu pour l’avenir et tout et tout…et ce qu’il reste à faire, je ne crois vraiment pas que 9 échevins c’est trop. Mais évidemment, avec Alain, c’est le « yaka » qui compte….il ne pense jamais plus loin que le bout de son nez. Moi, je me demande d’ailleurs s’il aurait posé la même question si on avait prévu des échevins Ecolos, dans le futur collège ?
- Il aurait peut-être cédé sa place ?
- Nanèsse, tu crois ce que tu dis ?
- Mais non, mais comme tu dis que c’est un comique, on peut s’attendre à tout.
- Et comme c’est le 4 décembre prochain que le nouveau Collège échevinal sera mis en place il termine sa lettre : « PS Il va sans dire que je déposerais au conseil communal d’installation du 4 décembre cette proposition. Je tenais cependant à vous en faire part préalablement pour ne pas vous prendre au dépourvu… »
- Il est gentil Alain, comme ça tout le monde est prévenu de ce qu’il va faire le 4 décembre…
- S’il est gentil ainsi, c’est pour être sûr que Saint-Nicolas ne l’oublie pas.
- Tu crois ?
- Mais lui croit encore sûrement à Saint-Nicolas, au père Noël et peut-être aussi aux petits hommes verts…
- Bah, comme on dit, ça ne mange pas de pain…
- Non, c’est sûr, mais ce qui m’énerve, c’est qu’en utilisant des arguments pareils, notre copain Leens utilise tout à fait le même langage de qui tu sais...

A l'saminne turtos