• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3183415

Expositions

Mis en ligne le 31/10/2006

Design 2006 : 20.000 visiteurs!


« Design 2006 » vient de se clôturer après avoir connu trois semaines de franc succès. Le public a répondu en masse aux nombreuses activités inscrites à l’agenda particulièrement nourri de cette troisième édition. Plus de 20.000 personnes ont visité les différentes expositions et participé aux animations, concerts et conférences qui composaient ce riche programme centré sur la thématique de LA COULEUR. Jouant de la complémentarité des disciplines et de la transversalité des approches, « Design 2006 » a décliné, analysé, composé…et décomposé la couleur sous toutes ses formes.

Un menu pantagruélique

Particulièrement riche et diversifiée « Design 2006 » a favorisé d’abord la découverte des créations originales nées de l’imaginaire des designers wallons mais aussi plus largement d’ artistes de l’Euregio Meuse-Rhin, avec notamment des participations en provenance des Limbourg belge et hollandais et du Regio d’Aachen. Une manifestation qui, par ailleurs, a voulu faire la part belle à des productions en provenance de France, de Suède, de Suisse mais aussi d’Afrique…

Au nombre des moments forts de cette biennale, épinglons:


D’abord, l’exposition centrale à l’église Saint Antoine qui présentait, dans une scénographie transparente signée Naos (Pierre Jeghers – Georges Lonneux), les pièces sélectionnées par un jury international, pièces complétées par des travaux d’étudiants des Hautes Ecoles Design en provenance de Wallonie et de l’Euregio Meuse-Rhin.
Ensuite, à l’Hôtel d’Ansembourg, la rétrospective de la styliste espagnole de réputation internationale Agatha Ruiz de la Prada, une sélection de robes exubérantes présentes aussi dans les vitrines de « La Mésangère ». Une exposition magique qui a illuminé de ses mille couleurs les salons XVIII ième du célèbre musée. Un mariage de modernisme et de classicisme particulièrement heureux, mis en valeur par une scénographie simple et efficace.

D’autres expositions centrées parfois sur des techniques plus pointues comme celles de l’informatique appliquée à l’ingénierie, ont rencontré aussi un réel succès. Parmi celles-ci, citons celle présentée à l’Archéoforum, avec des maquettes réalisées par les élèves de Yves Weinand, professeur à l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne. Plus ludique, à l’Espace Wallonie, les déclinaisons de notre ancien moulin à café évoquées par des élèves de l’Ecole Supérieure des Arts de Saint-Luc à Liège.
Au MAMAC, les pièces de Pierre Paulin, un des designers français les plus réputés du XXième siècle qui a travaillé notamment pour le Mobilier National Français, sont entrées en dialogue avec les œuvres des collections du musée liégeois dans un mise en forme remarquable proposée par la conservatrice du lieu, Madame Françoise Safin-Crahay. Non loin, dans la rotonde et son prolongement, une installation tout en orange signée Jean Glibert, architecte belge, spécialiste des interventions colorées et de l’éclairage, s’imposait au regard de tous, donnant à la « Famille Soler » de Pablo Picasso des reflets inconnus.
Enfin, au fil des promenades, de l’espace contemporain Brasseurs à la Galerie Flux, des Drapiers aux espaces Vange, de la Galerie du Churchill au Hangar,
le public a pu découvrir aux quatre coins de la Cité ardente des propositions variées, expressions de techniques et de traitements diversifiés. Tandis que l’An Vert se consacrait au Design off en proposant aux amoureux… de manger des tomates.

Des expositions mais encore….

Rencontres, conférences, concerts et colloque complétaient le menu en attirant un public nombreux. Ainsi, Pierre Paulin dialoguant quelques minutes avant le vernissage de son exposition, avec des étudiants de l’Académie des beaux-arts, ou artistes et spécialistes débattant de la couleur lors de la journée organisée par l’ALPAC, le samedi 14 octobre. Quant au Professeur Yvon Renotte du Département de physique de l’Université de Liège c’est avec une pédagogie hors du commun qu’il présenta une conférence sur « la vision et la reproduction des couleurs ».

L’aspect économique ainsi que les liens indispensables entre la création et la production industrielle furent particulièrement mis en lumière grâce à l’action de la nouvelle asbl « Wallonie Design » qui , sous la bannière « Osez le design…Dynamiser votre entreprise », présenta au Palais des Congrès une Journée Entreprises de haut niveau. La présence de Monsieur le Ministre Jean-Claude Marcourt soulignait l’importance pour l’économie wallonne du design en tant que facteur de différenciation.
Autre journée pleine d’enseignements, celle consacrée à la formation en matière de design. A cette occasion Madame la Ministre Arena, chargée la Formation a présenté les missions du nouveau centre de compétence « design innovation » qui, opérationnel dès maintenant développera dans l’avenir ses activités à Péronnes lez Binche.
Une biennale qui a permis bon nombre de contacts et le développement de liens transversaux notamment entre l’aspect artistique lié à la création et la dimension économique relevant de l’industrie, du commerce et de la formation. Un succès qui a permis d’en voir de toutes les couleurs et qui contribue à conforter Liège comme le pôle du design en Wallonie

Une conclusion heureuse qui donne au Député provincial en charge de la Culture, Paul-Emile Mottard, l’occasion d’annoncer dès à présent les dates de « Design 2008 – Biennale de Liège » qui se déroulera du 26 septembre au 19 octobre 2008.