• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3097282

Sport

Mis en ligne le 17/10/2006

Bonne retraite Monsieur Gaston Gérard


Lundi soir, Gaston Gérard, député permanent depuis 1981 et qui a décidé (bien qu’il n’ait pas encore atteint l’âge de la retraite) d’arrêter à 61 ans, a été fort agréablement surpris et visiblement ému par la fête que ses amis provinciaux et tout particulièrement le monde sportif provincial avaient décidé de lui faire à l’occasion de son départ.
C’est en effet plusieurs dizaines de personnes qui se pressaient dans la salle de réception de la Maison des Sports de la Province de Liège pour la circonstance.

Ce sera à Philippe Dodrimont, vice-président de la Maison des Sports, que reviendra l’insigne honneur du discours de circonstance au cours duquel il tracera la carrière de Gaston Gérard qui pour l’occasion était accompagné de son épouse Jacqueline.
C’est ainsi que l’on appris que le député permanent originaire d’Antheit, fils d’ouvrier, après avoir obtenu une licence en sciences sociales, entra à la FGTB dès 1969. Il ne quitta plus dès lors les sphères politiques. Il fit un séjour, comme collaborateur, au Ministère de la Prévoyance Sociale, devint conseiller communal à Antheit puis échevin de la Commune de Wanze où il avait déjà le sport dans ses attributions.

C’est e 1977 que Gaston Gérard devint conseiller provincial et élu député permanent en 1981, poste qu’il ne quitta plus jusqu’à maintenant. Dans ses attributions de député permanent, Gaston Gérard avait notamment en charge le budget, le personnel, l’agriculture et le sport. Il fut d’ailleurs un vaillant défenseur des sports (pour tous) et l’un des artisans de l’ouverture des nouveaux locaux de la « Maison des Sports » en 2002, un outil unique en Région wallonne.
Au nom de ses amis, Philippe Dodrimont lui remit un joli cadeau, un voyage pour deux à Venise, tandis que Mme Jacqueline Gérard se voyait remettre un joli bouquet de fleurs.

Parmi l’assemblée, le gouverneur honoraire Paul Bolland et son épouse qui ne manqua pas non plus l’occasion de congratuler et d’offrir un cadeau à celui avec lequel il a travaillé de longues années.
Et d’ailleurs, prenant à son tour la parole, Gaston Gérard évoqua rapidement sa longue carrière à la Province.
Il rappela que lorsqu’il était entré en fonction, la Ville de Liège était dans un triste état. Il expliqua comment, en formant une équipe soudée autour du gouverneur Paul Bolland, la Province pu, petit à petit venir en aide à la Ville mais également à faire en sorte que la Province de Liège, que l’image de la Province de Liège, retrouve une renommée quelque peu ternie.

Il parla de l’enseignement provincial, l’un des plus importants de la Région wallonne et de son développement, mais aussi du passage du Musée de la Vie Wallonne, de la Bibliothèque des Chiroux sous le giron de la Province, permettant ainsi à la Ville de trouver un nouveau souffle.
Il rappela tout ce que la Province avait bien entendu fait pour le sport, non seulement pour le sport de haut niveau, mais également pour le sport pour tous : création des centres de football et de tennis de table à Blegny, piste cycliste à Awans, piste d’athlétisme de niveau internationale à Naimette-Xhovémont etc…Sans oublier bien entendu tout ce qui concerne le cyclisme qui a donné à Liège et au Pays de Liège, grâce notamment au Giro, au Tour de France et aux classiques printanières, une fameuse image de marque. Ce n’est évidemment pas pour rien qu’il y a quelques semaines, à l’occasion des « Fêtes de Wallonie », Gaston Gérard avait reçu le prix du « Cœur sportif », décerné par l’ensemble de la Député permanente.
La cérémonie se termina, bien évidemment, par le verre de l’amitié. Bonne retraite Monsieur Gaston Gérard.








Gaston Lecocq