• Visiteur(s) en ligne : 8
  • |
  • Visiteurs total : 3148478

Théâtre

Mis en ligne le 17/10/2006

Au Trocadéro : C’est jamais facile »


Dans les vaudevilles d’hier, l’homme marié était souvent soupçonné d’entretenir une folle liaison avec une autre femme que la sienne… dans ceux d’aujourd’hui, ces soupçons laisseraient plutôt supposer qu’il s’est gaiement laissé séduire par une relation homosexuelle !
La comédie de Jean-Claude Islert , « C’est jamais facile », fonctionne sur ce canevas.
Prof de maths, Edouard a cinquante ans… le bel âge … maturité, position sociale, expérience et, de plus, il est encore beau gosse ! Il a donc, tout naturellement, envoûté une de ses élèves de vingt ans, ce qui n’est plus vraiment surprenant à notre époque. D’autant que son ex-femme vit une belle histoire d’amour avec un homme plus jeune qu’elle… et que sa fille s’est amourachée d’un vieux !
Tout devrait donc aller pour le mieux… mais c’est loin d’être le cas… car un engrenage de mensonges, de malentendus et de quiproquos l’entraîne dans un véritable cauchemar… jusqu’à un malencontreux rebondissement qui va laisser supposer qu’il cache une liaison avec un travailleur immigré !
Et ça, c’est du boulevard comme on l’aime… qui fait rire avec des répliques drôles… « il est mort mais il pense comme moi ! »… et des situations dignes des meilleurs vaudevilles.
Dans la distribution, un duo majeur, constitué de Maaïke Jansen, la belle épouse de Roland Giraud, superbe nature scénique qui en rajoute dans la force et la puissance, en se délectant à jouer celle qui ne comprend pas tout… et, face à elle, Roger Miremont, remarquable comédien, gracile et précis, dans un parcours qui ne lui laisse aucun répit et avec lequel il donne une moirure infinie aux sentiments et aux expressions de son personnage.
Les jeunes… Ingrid Donnadieu, Myriam Moraly et Nicolas Jouhet… sont à bonne école et complètent talentueusement la distribution de cette pièce qui a été mise en scène par un diabolique Jean-Luc Moreau déchaîné et qui veille, d’une main de maître, à ce que la sensibilité des échanges ne soit jamais abstraite… en faisant avancer le suspens et l’humour tambour battant et crescendo jusqu’au baisser du rideau.

C’est jamais facile...une comédie drôle pour rire des démons de midi… à voir au Théâtre du Trocadéro de Liège le lundi 6 novembre à 20 h 15
Réservations au 04/223.34.44 du lundi au samedi de 12 heures à 18 heures.