• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3099092

Politique

Mis en ligne le 16/10/2006

Une charte de «bonne gouvernance» pour les députés provinciaux PS de Wallonie

C’est Elio Di Rupo, le président du PS qui vient de l’annoncer : les 15 futurs députés provinciaux PS qui siègeront, dès le 23 octobre prochain dans les nouveaux Collège provinciaux de la région wallonne, se sont engagés ce lundi 16 octobre, à travers une charte pour plus de transparence de gestion, de démocratie interne et de cohérence entre les niveaux de pouvoir.
La charte comprend, entre autres, des éclaircissements en termes de rémunérations et d'incompatibilités et des engagements pour garantir la qualité des services aux citoyens. Les députés participeront également à la rédaction d'un « contrat d'avenir provincial » pour les matières les concernant.
Ce « contrat d’avenir » aura pour but d’ établir et d'annoncer les objectifs politiques que la majorité compte mettre en place, avec des priorités.
Ce projet de contrat sera proposé par les élus PS à leurs partenaires provinciaux et devra être concerté avec le gouvernement wallon avant d'être adopté. Le but : améliorer la complémentarité entre les différents niveaux de pouvoir et de « consacrer la place centrale du citoyen parmi les préoccupations provinciales ».
Le contrat prévoit également des dispositions pour réduire le nombre des ASBL gravitant autour des provinces, dans un souci de rationalisation, et de renforcer le contrôle sur les organismes dans lesquels la province exerce une influence déterminante. Les contrats de gestion passés avec les ASBL para provinciales devront assurer la gratuité des mandats exercés au sein de ces ASBL.
Les nouveaux députés provinciaux PS ont répartis de la façon suivante dans les différentes provinces :
- Hainaut : Pierre Dupont, Serge Hustache, Yves Lardinois, Annie Taulet et Richard Willame
- Liège : André Gilles, Christophe Lacroix, Julien Mestrez et Paul-Emile Mottard
- Luxembourg : Jean-Marie Carrier, Philippe Greisch et Daniel Ledent
- Namur : Maryse Declercq-Robert, Martine Jacques et Dominique Notte.





Ga. L.