• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3171288

En Ville

Mis en ligne le 09/10/2006

Liège, le PS sort renforcé et gagne 1 siège à la Violette


Comme l’an dernier, l’informatique a fait des siennes. En effet, alors que dimanche vers 19h certains chiffres, qui donnaient déjà la victoire au PS et un nombre de voix de préférence, confortables à Willy Demeyer, on apprenait qu’on allait devoir tout recompter. En effet les chiffres comptés manuellement ne correspondaient pas du tout avec les chiffres donnés par les ordinateurs.
Dans la salle des pas perdus de la Violette, on des centaines de personnes se pressaient à la soirée électorale, plusieurs bruits ont couru, comme quoi une disquette n’avait pas été rentrée, ou comme quoi la machine était bloquée. Finalement, il semblerait qu’un des ordinateurs connecté avec le Gouvernement wallon, n’ait pas reçu le même code que les trois autres avec lesquels ils étaient connectés. Un spécialiste en informatique a dû venir spécialement de Namur et des recomptages ont dû être effectués. Ce n’est qu’aux alentours de 0h30, ce lundi que les services du ministre Courard ont donné les résultats définitifs pour la ville de Liège.

Quelques résultats

Le PS obtient 21 sièges contre 20 en 2000, le CDH qui en perd 3 se retrouve avec 7 sièges contre 10 en 2000, le MR passe de 11 à 14 et Ecolo de 8 à 6. Le résultat le plus navrant de ce scrutin, c’est l’attribution d’un siège à une liste d’extrême droite. A qui la faute ?

Parmi les 21 élus effectifs du PS on trouve en ordre décroissant Willy Demeyer (19.990 voix), Maggy Yerna , Jean-Géry Godeaux, Jean-Claude Marcourt, Fouad Chamas, Nicole Struvay, Claude Emonts, Hassan Bousetta, José Happart, Jean-Pierre Hupkens, Julie Fernandez- Fernandez, Mohammed Bougnouch, Marie-Claire Lambert, Nathalie Frisée, Fatima Shaban, Mehmet Aydogdu, Pierre Stassart, Corinne Wégimont, Jean-Pierre Goffin, Véronique De Keyser et Roland Léonard.
Côté CDH, les élus effectifs sont, dans l’ordre : Michel Firket, Jean-Pierre Grafé, Michel de Lamotte, André Schroyen, Benoît Dreze, Colette Lapaille et Serge Carabin.



Tel est, lundi matin, la liste des conseillers communaux qui devraient, en principe, constituer la majorité au Conseil communal de Liège pour 6 ans. Il est probable que certains élus puissent être remplacés, lors de la formation définitive du conseil, par des membres suppléants.
Pour les élus des listes Ecolo et MR, nous vous invitons à les découvrir sur le site électoral de la Région wallonne.
En ce qui concerne la Province, il semblerait bien que l’on soit reparti vers une nouvelle coalition PS MR. On sait déjà par exemple que Paul-Emile Mottard aurait fait plus de 5000 voix de préférence, que Gérard Georges aurait encore progressé et que du côté de Seraing, André Gilles aurait aussi réalisé un excellent score. Mais ces résultats devront être affinés et vous pourrez de toutes manière les découvrir complets, sur le site de la Région wallonne.

La nuit des élus, à la Violette, et à RTC et au Charlemagne…


En principe, les résultats définitifs devant être connus pour 19h, c’est à peu près à ce moment là qu’à la Violette, Willy Demeyer aurait dû faire une apparition et dire quelques mots aux Liégeoises et aux Liégeois qui, sur plusieurs écrans, suivaient les débats télévisés ainsi que les projections des résultats. Mais comme le bourgmestre n’avait pas encore de chiffres définitifs et qu’il était aussi attendu sur les plateaux de télévision, il a préféré ne pas parler à la Violette.



Cette année, c’est au siège de RTC-Télé Liège, rue du Laveu que les débats en direct de Liège, d’une part pour la chaîne locale et d’autre part pour la RTBF (travaillant en duplex au départ de RTC) ont eu lieu. Une organisation assez réussie puisque, alors que des débats avaient lieu sur le plateau de RTC, d’autres pouvaient avoir lieu en même temps pour la RTBF sous une tente bien aménagée en studio et où les amis et militants des élus pouvaient assister au captage.



Didier Reynders qui a été un des premiers à passer à l’antenne, le message est en fait le même que celui qu’il avait déjà donné en 2000. « Nous estimons qu’étant le deuxième parti vainqueur de ces élections, nous devrions nous retrouver dans la majorité » tout en reconnaissant la victoire incontestée de Willy Demeyer. Quant à Christine Defraigne (deuxième élus sur la liste MR, elle y va carrément : « Je me verrais très bien en tant que 1ère échevine… ».



Mais le bourgmestre sortant et réélu n’avait pas du tout la même vision des choses : «Les Liégeois et les Liégeois ont approuvé notre travail en votant pour nous. Avec le CHD, pour autant que les chiffres soient confirmés, nous avons une majorité confortable. Il y a entre nous une convergence des programmes, un état d’esprit favorable, de la confiance, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas continuer ensemble ce que nous avons commencé. »
Le message est on ne peu plus clair. Sauf problèmes de dernière minute (mais nous doutons fort qu’il y en aie), en fonction des discussions sur la répartition des échevinats qui devra se faire dans les prochaines semaines (pour entrer ne fonction dès le début décembre) les 6 prochaines années seront à nouveau rouge - orange à la Violette.



De son côté, Michel Firket, un peu malheureux de la perte de 3 siège de son parti : « Je crois que si nous avons perdu ces trois sièges, c’est parce que nous n’avons pas fait une campagne particulièrement personnalisée, ni agressive, mais que nous avons plutôt axé notre message sur le travail accompli avec l’ensemble de la majorité… » Et c’est probablement vrai.



Après les débats télévisés et les interviews aux radios, Willy Demeyer est venu saluer les militants et d’autres candidats élus ou non, qui l’attendaient avec impatience au local de campagne de la place de la République Française. Imaginez l’ovation qu’il a reçue à son arrivée. C’est là que nous lavons quitté aux alentours de minuit.



Les photos, de haut en bas :

- La Violette pendant la soirée électorale
- Michel Firket et Willy Demeyer viennent de passer au maquillage à RTC
- Sur le plateau, Willy Demeyer va annoncer qu'il reconduira la même coalition PS CDH
- Willy Demeyer congratulé par Jean-Caude Marcourt
- Didier Reynders (qui n'est pas votre bourgmestreà et Jean-Michel Javeaux, le secrétaire fédéral d'Ecolo qui s'est envolé à Amay en remportant les élections.
- Willy Demeyer arrive devant le "Charlemagne", local de campagne place de la République Française.
- Willy Demeyer peut enfin embrasser Fabienne, son épouse, la 1ère Liégeoise, pour la seconde fois
- Paul-Emile Mottard, très heureux de son résultat
- Au "Charlemagne", c'est vraiment une ambiance de fête. C'est mérité d'ailleurs.

Pour rejoindre le site de la Région Wallonne et compulser tous les résultats, il vous suffit de cliquer ICI





Gaston LECOCQ